Recherche en cours...


Recherche

château

Le fief de Cantecor est tenu au 15e siècle par les seigneurs de Miers, vassaux des vicomtes de Turenne, puis il est acquis en 1566 par François de Tanes, seigneur de Salgues, et

Historique

Datation principale :
Moyen Age (?) ; limite 16e siècle 17e siècle (?) ; 19e siècle
Commentaire historique :
Le fief de Cantecor est tenu au 15e siècle par les seigneurs de Miers, vassaux des vicomtes de Turenne, puis il est acquis en 1566 par François de Tanes, seigneur de Salgues, et passe par alliance à la famille de Céré (C. Didon, 1996). Noble Alexandre de Géniés épouse en 1644 Gabrielle de Céré, fille et héritière du seigneur de Cantecor (A. Foissac, 1909, p. 175). Les Géniès vendent Cantecor à Antoine de Fontanges en 1723 (id., p. 177). En 1787, le château est acheté par Etienne Clédel, médecin, qui y réside jusqu'à sa mort en 1820 (J. Bergougnoux, Etienne Clédel, dans B.S.E.L., 1912, p. 246, 264). A la fin du 19e siècle, Cantecor devient le centre d'une exploitation agricole (C. Didon, 1996).
Seule une étude de l'édifice pourrait éventuellement permettre d'identifier des vestiges du Moyen Age. Les trois tours ne paraissent pas antérieures à la fin du 16e siècle ou au début du 17e, et pourraient avoir été construites pour François de Tanes.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
calcaire ; moellon ; enduit
Matériaux de la couverture :
tuile plate ; tuile mécanique
Vaisseau(x) et étage(s) :
1 étage carré
Forme de la couverture :
toit à longs pans ; croupe ; toit en pavillon ; toit conique
Commentaire descriptif :
L'édifice se signale surtout aujourd'hui par ses trois tours. Une petite tour ronde flanque le mur de clôture, au sud. A l'angle sud du logis, une haute tour carrée a conservé des latrines en encorbellement : l'enduit qui la couvre entièrement empêche toute analyse depuis l'extérieur. Une grosse tour ronde, bâtie en moellon, est accrochée à l'angle est du logis.

Localisation

Commune :
Alvignac
Lieu-dit ou secteur urbain :
Cantecor
Aire d'étude :
Lot
Référence cadastrale :
1825 A3 389 ; 2013 AB01 74
Milieu d'implantation :
isolé

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Alvignac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134605180NUCA - Vue d'ensemble depuis le sud-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Alvignac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134605181NUCA - Vue depuis le sud-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Alvignac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134605182NUCA - Logis vu depuis le sud-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Alvignac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134605183NUCA - Extrait du plan cadastral 2013 AB. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Alvignac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134605184NUCA - Extrait du plan cadastral 1825 A3. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Bibliographie :
Foissac (Adrien), De Geniès, dans Bulletin de la Société des Etudes du Lot, t. XXXIV, 1909, p. 123, 175.
Didon (Catherine), Châteaux, manoirs et logis. Le Lot, Chauray, Ed. Patrimoine medias, 1996, p. 154.
Albe (Edmond), Monographies des paroisses autour de Thémines (entre Causse et Limargue), Transcription de Gérard Peyrot, Alvignac, Association Racine - Brive-la-Gaillarde, Editions du Ver luisant, 2005, p. 24-25.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Parc Naturel Régional des Causses du Quercy
Référence :
IA46101478
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Séraphin Gilles ; Scellès Maurice
Date de publication :
2013
Date de mise à jour :
2015/01/02
Conseil général du Lot