Recherche en cours...


Recherche

maison forte

Selon C. Didon (1996), la demeure aurait appartenu à un sieur de Buigues avant 1542, date à laquelle elle serait devenue la propriété des Domergue, avant de passer par alliance

Historique

Datation principale :
limite 15e siècle 16e siècle ; 3e quart 17e siècle
Datation secondaire :
13e siècle (?) ; 14e siècle (?)
Commentaire historique :
Selon C. Didon (1996), la demeure aurait appartenu à un sieur de Buigues avant 1542, date à laquelle elle serait devenue la propriété des Domergue, avant de passer par alliance aux Laroque-Bouillac vers 1620, puis à Jean de Bodosquier dont les travaux de réfection sont connus, enfin de nouveau aux Domergue et par alliance aux Lantron de Lavalette. Un acte notarié de 1664 décrit les travaux entrepris par Jean de Bodosquier : réfection de la toiture de la première tour, achèvement de la seconde tour, remise en état du pigeonnier et "sablonnage" des murailles de l'enceinte.
La maison forte n'est plus aujourd'hui qu'un édifice bas, dont les tours ont été arasées. Une croisée à double cavet, dont le meneau et la traverse ont disparu, une cheminée (photographiée par l'abbé Depeyre, elle a disparu depuis) et un linteau orné d'une accolade, en remploi, témoignent de la campagne de travaux réalisée vers 1500. Il semble que la construction de la fin du Moyen Age s'appuie sur une maçonnerie antérieure, en moellons équarris et régulièrement assisés, qui pourrait donc dater du 13e ou du 14e siècle. Les travaux du 17e siècle ne se signalent plus à l'extérieur que par la bretèche qui protège le portail d'entrée.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
calcaire ; moellon
Matériaux de la couverture :
tuile creuse
Vaisseau(x) et étage(s) :
1 étage carré
Forme de la couverture :
toit à longs pans ; croupe ; toit en pavillon
Commentaire descriptif :
Dans l'élévation sud-est, des chaînes d'angle en pierre de taille font apparaître des phases successives d'agrandissement. L'élévation nord conserve dans sa partie droite une porte à arc segmentaire chanfreiné et un petit jour chanfreiné au rez-de-chaussée, et à l'étage une croisée à encadrement à double cavet dont le meneau et la traverse ont disparu. Toute la partie gauche est bâtie en petits moellons de calcaire régulièrement assisés ; un piédroit de fenêtre est en partie conservé sous l'avant-toit.
Technique du décor :
sculpture
Représentation :
griffon ; armoiries
Précision sur la représentation :
Armoiries des Domergue sur une cheminée disparue (d'après J. Depeyre) : (d'argent) au lion de (gueules) accompagné de trois tourteaux (de même), au chef (d'azur) chargé de trois étoiles (d'argent) ; support : deux griffons.

Localisation

Commune :
Saint-Cyprien
Lieu-dit ou secteur urbain :
Lataillade
Aire d'étude :
Lot
Référence cadastrale :
2013 B 418
Milieu d'implantation :
isolé

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Saint-Cyprien (Lot), manoir.
Référence : IVR73_20134604084NUCA - Elévation nord-est vue depuis le nord. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Saint-Cyprien (Lot), manoir.
Référence : IVR73_20134604080NUDA - Extrait du plan cadastral 2013 B. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Saint-Cyprien (Lot), manoir.
Référence : IVR73_20134604081NUCA - Elévation sud-est vue depuis l'est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Saint-Cyprien (Lot), manoir.
Référence : IVR73_20134604082NUCA - Elévation nord-est, détail : vestige du piédroit d'une fenêtre disparue. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Saint-Cyprien (Lot), manoir.
Référence : IVR73_20134604083NUCA - Elévation nord-est vue depuis le nord. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Bibliographie :
Esquieu (Louis), Essai d'un armorial quercynois, Paris, H. Champion, 1907-1908, p. 84.
Depeyre (Jean), Saint-Cyprien des-Vaux, pages d'histoire locale, Cahors, A. Bergon, 1930, p. 225-229.
Didon (Catherine), Châteaux, manoirs et logis. Le Lot, Chauray, Ed. Patrimoine medias, 1996, p. 288.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de Cahors et du sud du Lot
Référence :
IA46101418
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Séraphin Gilles ; Scellès Maurice
Date de publication :
2013
Date de mise à jour :
2015/01/02
Conseil général du Lot