Recherche en cours...


Recherche

église paroissiale Saint-Antoine

L'église Saint-Antoine d'Arcambal aurait remplacé une église primitive connue sous le nom de Saint-Simplice de Borne qui se trouvait peut-être à Galessie, non loin des berges

Historique

Datation principale :
4e quart 15e siècle ; 1ère moitié 16e siècle
Commentaire historique :
L'église Saint-Antoine d'Arcambal aurait remplacé une église primitive connue sous le nom de Saint-Simplice de Borne qui se trouvait peut-être à Galessie, non loin des berges du Lot. La construction du nouvel édifice a été entreprise ex nihilo à la fin du 15e siècle, probablement à l'initiative de la famille du Bousquet, établie dans la borie d'Arcambal depuis le 14e siècle, dont les armoiries, seules ou associées, figurent sur les clefs de voûte ; elle a sans doute été achevée au milieu du 16e siècle.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
calcaire ; moellon
Matériaux de la couverture :
tuile creuse ; tuile plate
Plan :
plan en croix latine
Vaisseau(x) et étage(s) :
1 vaisseau
Voûtes :
voûte d'ogives
Forme de la couverture :
toit à longs pans ; toit à un pan ; toit en pavillon
Commentaire descriptif :
De dimensions importantes, l'église est à nef unique et chevet plat. Elle est accostée de deux chapelles latérales formant un faux transept, une troisième chapelle ouvrant directement sur le choeur, en vis-à-vis de la sacristie. Une forte tour-clocher, flanquée d'une tourelle d'escalier, est posée sur la travée occidentale de la nef. Les trois travées de la nef sont uniformément couvertes par des croisées d'ogives retombant en pénétration sur des piliers prismatiques associées à des colonnes d'angle. La voûte d'ogives de la chapelle latérale nord-est repose pour sa part sur des culots sculptés ; sa clé de voûte porte, autour de l'écu des Bousquet, l'inscription : VOIS IHS FIL DE MARIA. L'arc d'entrée est caractérisé par son décor fait d'une épaisse branche écotée retombant sur des bases prismatiques complexes. Il convient donc de l'attribuer à la fin du 15e siècle ou au début du siècle suivant, de même que le choeur. Sa modénature est très proche de celle de l'église de Boisse (Castelnau-Montratier). La nef et ses chapelles latérales paraissent plus récentes et doivent être attribuées au 16e siècle.
Technique du décor :
sculpture
Représentation :
ornement végétal ; rose ; armoiries
Précision sur la représentation :
Armoiries des Bousquet sur la clé de voûte de la chapelle nord-est : (d'or) à la croix vidée de (gueules). Armoiries non identifiées sur une clé de voûte de la nef : parti, au 1 (d'or) à la croix vidée de (gueules), qui est de Bousquet, au 2 de (...) à deux lièvres en pal de (...). Armoiries non identifiées sur une clé de voûte de la nef : de (...) à trois tours crénelées rangées en fasce de (...).

Localisation

Commune :
Arcambal
Aire d'étude :
Lot
Référence cadastrale :
2011 E 1188
Milieu d'implantation :
en village

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Arcambal (Lot), église paroissiale Saint-Antoine.
Référence : IVR73_20064603700NUCA - Vue d'ensemble depuis le sud-est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Arcambal (Lot), église paroissiale Saint-Antoine.
Référence : IVR73_20064603698NUCA - Vue depuis l'ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Arcambal (Lot), église paroissiale Saint-Antoine.
Référence : IVR73_20064603699NUCA - Portail ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Arcambal (Lot), église paroissiale Saint-Antoine.
Référence : IVR73_20114608874NUCA - Choeur, porte de la sacristie. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Arcambal (Lot), église paroissiale Saint-Antoine.
Référence : IVR73_20114608866NUDA - Extrait du plan cadastral 2011 E. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Arcambal (Lot), église paroissiale Saint-Antoine.
Référence : IVR73_20114608868NUCA - Nef vue depuis le choeur. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Arcambal (Lot), église paroissiale Saint-Antoine.
Référence : IVR73_20114608869NUCA - Nef, clef de voûte. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Arcambal (Lot), église paroissiale Saint-Antoine.
Référence : IVR73_20114608870NUCA - Nef, clef de voûte. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Arcambal (Lot), église paroissiale Saint-Antoine.
Référence : IVR73_20114608871NUCA - Clef de voûte. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Arcambal (Lot), église paroissiale Saint-Antoine.
Référence : IVR73_20114608872NUCA - Chapelle seigneuriale des Bousquet, sur le côté nord du choeur. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Arcambal (Lot), église paroissiale Saint-Antoine.
Référence : IVR73_20114608873NUCA - Chapelle des Bousquet, clef de voûte. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Bibliographie :
Clary (Abbé), Dictionnaire des paroisses du diocèse de Cahors, Cahors, Imp. Tardy, 1986, p. 13.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de Cahors et du sud du Lot
Référence :
IA46101389
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Séraphin Gilles ; Scellès Maurice
Date de publication :
2011
Date de mise à jour :
2013/10/03
Conseil général du Lot