Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

chapelle Saint-Jacques dite des Pénitents Bleus

L'édifice est traditionnellement identifié comme chapelle de l'hôpital, dont la localisation n'est cependant pas connue. Au 17e siècle, le pouillé Dumas précise que la chapel

Historique

Datation principale :
1ère moitié 13e siècle (?)
Commentaire historique :
L'édifice est traditionnellement identifié comme chapelle de l'hôpital, dont la localisation n'est cependant pas connue. Au 17e siècle, le pouillé Dumas précise que la chapelle servait aussi d'église paroissiale avant que ne soit construite l'église Saint-Pierre, dans la première moitié du 14e siècle. La construction peut être datée de la première moitié du 13e siècle. Un nouveau portail a été ouvert à l'est, sur la grand-rue, quand, au 17e siècle, l'édifice est devenu chapelle des Pénitents bleus et que le choeur a été transporté à l'ouest.
Désaffectée à la Révolution, la chapelle est ensuite rendue à la confrérie des Pénitents qui la conserve jusqu'au second Empire. Le clocher carré qui surmonte la façade, reconstruit à cette époque abrite une cloche datée de 1858.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
brique
Matériaux de la couverture :
tuile creuse ; tuile plate
Plan :
plan allongé
Vaisseau(x) et étage(s) :
1 vaisseau
Voûtes :
voûte d'ogives
Forme de la couverture :
toit à longs pans ; toit en pavillon
Commentaire descriptif :
La chapelle borde la Grand-rue à laquelle elle est perpendiculaire. Elle présente un volume unique, comprenant la nef et le chevet plat, et un plan en trapèze dont les irrégularités sont dues, au moins en partie, aux contraintes du parcellaire médiéval et au bâtiment aujourd'hui disparu qui lui était accolé à l'ouest. Ses élévations sont rythmées par des contreforts qui correspondent aux trois travées intérieures. La construction est entièrement en briques épaisses de 6,5 cm.
La façade actuelle, sur la Grand-rue, était à l'origine l'élévation du chevet, la chapelle étant orientée comme l'est encore l'église paroissiale Saint-Pierre dont la situation est semblable. Le portail moderne a entaillé le triplet de fenêtres couvertes en plein cintre, qui est surmonté d'un grand oculus, sous un arc brisé reliant les contreforts enveloppants des angles. Le portail, dont subsiste un arc brisé dans l'élévation nord, ouvrait sur la première travée de la nef, et une petite porte ménagée dans l'élévation sud donnait directement accès au choeur.
Les trois travées irrégulières sont couvertes de croisées d'ogives séparées par des arcs doubleaux au tracé brisé, retombant sur des pilastres, qui fractionnent l'espace. Les nervures carrées sont appareillées en brique, avec des clefs circulaires en pierre ; elles s'amincissent à la retombée sur la corniche qui marque le départ des voûtes. La croix sculptée sur la clef de voûte de la travée orientale et les deux armoires ménagées dans les murs latéraux confirment l'emplacement du choeur médiéval.
En plus d'une architecture exceptionnelle en Quercy, la chapelle présente l'intérêt d'avoir conservé de nombreux vestiges de ses badigeons d'origine, et en particulier des fausses briques peintes qui soulignaient les encadrements extérieurs des baies.
Technique du décor :
peinture
Représentation :
ornement géométrique
Précision sur la représentation :
L'encadrement intérieur de l'oculus oriental est peint de fausses briques bordées d'une frise circulaire formée de cercles tangents contenant des triangles curvilignes.

Localisation

Commune :
Luzech
Aire d'étude :
Lot
Référence cadastrale :
2011 AY 31
Milieu d'implantation :
en village

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Luzech (Lot), chapelle Saint-Jacques dite des Pénitents Bleus.
Référence : IVR73_20114608705NUCA - Elévation sur la rue, partie basse. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Luzech (Lot), chapelle Saint-Jacques dite des Pénitents Bleus.
Référence : IVR73_20114608701NUDA - Extrait du plan cadastral 2011 AY. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Luzech (Lot), chapelle Saint-Jacques dite des Pénitents Bleus.
Référence : IVR73_20114608702NUCA - Elévation orientale sur la rue, vue depuis le sud-est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Luzech (Lot), chapelle Saint-Jacques dite des Pénitents Bleus.
Référence : IVR73_20114608703NUCA - Elévation sur la rue, vue depuis le sud-est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Luzech (Lot), chapelle Saint-Jacques dite des Pénitents Bleus.
Référence : IVR73_20114608704NUCA - Elévation sur la rue, détail : vestiges d'enduit peint. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Bibliographie :
Clary (Abbé), Dictionnaire des paroisses du diocèse de Cahors, Cahors, Imp. Tardy, 1986, p. 180.
Eglises buissonnières dans le Lot (Les). Cambayrac, Luzech, Saint-Vincent-Rives-d'Olt, Cornou, Les Roques, Villesèque, Université de Toulouse-Le Mirail, DESS Patrimoine - Cahors, SDAP du Lot, réédition 1998, p. 10-12.
Rousset (Valérie), La chapelle des Pénitents bleus à Luzech (Lot), dans Mémoires de la Société Archéologique du Midi de la France, t. LX, 2000, p. 305-307.
Rousset (Valérie), La chapelle des Pénitents bleus à Luzech (Lot), dans Bulletin de la Société des Etudes du Lot, t. CXXII, 2001, p. 1-20.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de Cahors et du sud du Lot
Référence :
IA46101334
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Séraphin Gilles ; Scellès Maurice
Date de publication :
2011
Date de mise à jour :
2015/01/30
Date de la protection :
1995/06/07 : inscrit MH
Référence de la notice M.H. :
PA00135464
Conseil général du Lot