Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

église paroissiale Saint-Hilaire

Une église Saint-Hilaire de Relhaco aurait été donnée à Saint-Hilaire de Poitiers en 889 par le roi Eudes, mais on ne sait pas s'il pouvait s'agir de Reilhac en Quercy, dont l

Historique

Datation principale :
limite 11e siècle 12e siècle (?) ; limite 12e siècle 13e siècle ; 14e siècle (?) ; 2e quart 19e siècle
Datation secondaire :
15e siècle (?)
Commentaire historique :
Une église Saint-Hilaire de Relhaco aurait été donnée à Saint-Hilaire de Poitiers en 889 par le roi Eudes, mais on ne sait pas s'il pouvait s'agir de Reilhac en Quercy, dont la paroisse était à la collation de l'évêque de Cahors (Clary, 1986). Des maçonneries de moellon équarri pourraient signaler un premier état, de la fin du 11e siècle ou du début du 12e siècle, auquel il faudrait attribuer la travée d'avant-choeur et les élévations latérales de la tour qui la surmonte. Le chevet a été reconstruit sans doute à la fin du 12e siècle ou au début du 13e siècle. L'abside a été surélevée d'un niveau destiné à servir de refuge peut-être dès le 14e siècle, et il faut supposer que la surélévation se poursuivait sur la nef, où elle aurait été supprimée lors de son agrandissement vers l'ouest au 18e siècle (V. Rousset, 2004). Les deux chapelles latérales ont été ajoutées en 1838 (Clary, 1986) ou 1839 (Rousset, 2004). Les vitraux sont signés et datés Saint-Blancat, Toulouse, 1925.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
calcaire ; pierre de taille ; moellon
Matériaux de la couverture :
ardoise
Plan :
plan en croix latine
Vaisseau(x) et étage(s) :
1 vaisseau
Voûtes :
cul-de-four ; voûte en berceau plein-cintre ; voûte d'ogives ; voûte d'arêtes
Forme de la couverture :
toit à longs pans ; toit à deux pans ; pignon découvert ; croupe ronde ; croupe
Commentaire descriptif :
Les différentes phases de la construction de l'église médiévale se lisent encore facilement, du moins pour sa partie orientale, dans les élévations extérieures qui sont dans leur état ancien et n'ont, heureusement, pas été rejointoyées.
Le chevet est bâti en pierres de taille soigneusement appareillées et posées sans joint ; son élévation est rythmée par quatre contreforts peu épais qui montaient jusqu'à la corniche dont subsistent les pierres bûchées des modillons ; les trois fenêtres, dont l'encadrement était sans doute à ressaut, ont été élargies. Le niveau ajouté pour servir de refuge est une construction en pierre de taille bien moins régulière, surtout pour la partie courbe au-dessus de l'abside. Sa maçonnerie s'appuie à l'ouest sur la tour élevée sur la travée d'avant-choeur : celle-ci, en partie reprise en partie haute, est en moellon équarri avec chaînes d'angle en pierre de taille, et ses fenêtres sont couvertes d'arcs monolithes, techniques de construction qui invitent à la situer à la fin du 11e siècle ou au début du 12e siècle. L'élévation sud de la nef montre une partie basse en pierre de taille semblable à celle de l'abside, avec une chaîne d'angle à gauche qui signale sa longueur initiale, avant l'agrandissement du 18e siècle ; son élévation nord conserve des parties en moellon équarri qu'il faut attribuer à son premier état. La façade du 18e siècle et les chapelles ajoutées en 1838 se distinguent nettement par leur appareil de moellon de tout venant récemment rejointoyé.
Les élévations intérieures ont été entièrement décapées et rejointoyées au ciment. Dans la nef apparaissent l'embrasure du portail sud aujourd'hui disparu et, au nord, un arc dont la fonction est incertaine. Le choeur est constitué de l'abside semi-circulaire et d'une travée droite, séparées par un arc doubleau dont les chapiteaux sont seulement épannelés. L'arc triomphal, en plein cintre, est porté par de simples pilastres à impostes chanfreinées. Il ouvre sur la travée d'avant-choeur qui porte la tour-clocher, et qui est couverte d'un berceau brisé qui résulte sans doute d'une réfection ; ses élévations conservent une partie des maçonneries en moellon équarris et, au sud, l'arc à petits claveaux d'une fenêtre qui a été condamnée par l'ajout de la chapelle au 19e siècle.

Localisation

Commune :
Reilhac
Aire d'étude :
Lot
Référence cadastrale :
2011 AH 161
Milieu d'implantation :
en village

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Reilhac (Lot), église paroissiale Saint-Hilaire.
Référence : IVR73_20114605668NUDA - Extrait du plan cadastral 2011 AH. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Reilhac (Lot), église paroissiale Saint-Hilaire.
Référence : IVR73_20114605739NUCA - Vue depuis le sud. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Reilhac (Lot), église paroissiale Saint-Hilaire.
Référence : IVR73_20114605740NUCA - Elévation sud, détail : maçonnerie et fenêtres de la tour. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Reilhac (Lot), église paroissiale Saint-Hilaire.
Référence : IVR73_20114605741NUCA - Abside vue depuis le sud. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Reilhac (Lot), église paroissiale Saint-Hilaire.
Référence : IVR73_20114605742NUCA - Abside vue depuis l'est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Reilhac (Lot), église paroissiale Saint-Hilaire.
Référence : IVR73_20114605743NUCA - Abside, élévation est, détail de l'appareil. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Reilhac (Lot), église paroissiale Saint-Hilaire.
Référence : IVR73_20114605744NUCA - Abside, fenêtre d'axe. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Reilhac (Lot), église paroissiale Saint-Hilaire.
Référence : IVR73_20114605745NUCA - Abside vue depuis le nord. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Reilhac (Lot), église paroissiale Saint-Hilaire.
Référence : IVR73_20114605746NUCA - Elévation nord de la nef vue depuis le nord-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Reilhac (Lot), église paroissiale Saint-Hilaire.
Référence : IVR73_20114605747NUCA - Nef, élévation nord, détail de la surélévation. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Reilhac (Lot), église paroissiale Saint-Hilaire.
Référence : IVR73_20114605748NUCA - Angle formé par l'élévation nord de la nef et la chapelle nord. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Reilhac (Lot), église paroissiale Saint-Hilaire.
Référence : IVR73_20114605749NUCA - Nef, élévation nord, partie basse : détail de l'appareil. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Reilhac (Lot), église paroissiale Saint-Hilaire.
Référence : IVR73_20114605750NUCA - Nef et choeur vus depuis l'ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Reilhac (Lot), église paroissiale Saint-Hilaire.
Référence : IVR73_20114605751NUCA - Voûtes du choeur vues depuis la travée d'avant-choeur. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Reilhac (Lot), église paroissiale Saint-Hilaire.
Référence : IVR73_20114605752NUCA - Choeur, chapiteau nord de l'arc doubleau. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Reilhac (Lot), église paroissiale Saint-Hilaire.
Référence : IVR73_20114605753NUCA - Travée d'avant-choeur vue depuis le choeur. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Reilhac (Lot), église paroissiale Saint-Hilaire.
Référence : IVR73_20114605754NUCA - Travée d'avant-choeur, élévation nord. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Reilhac (Lot), église paroissiale Saint-Hilaire.
Référence : IVR73_20114605755NUCA - Travée d'avant-choeur et nef vues depuis le choeur. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Reilhac (Lot), église paroissiale Saint-Hilaire.
Référence : IVR73_20114605756NUCA - Nef, élévation intérieure nord, partie basse. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Bibliographie :
Clary (Abbé), Dictionnaire des paroisses du diocèse de Cahors, Cahors, Imp. Tardy, 1986, p. 227.
Rousset (Valérie), L'église Saint-Hilaire (Reilhac), Conseil général du Lot, notice numérique, 2005.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Parc Naturel Régional des Causses du Quercy
Référence :
IA46101330
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Séraphin Gilles ; Scellès Maurice
Date de publication :
2011
Date de mise à jour :
2013/10/03
Date de la protection :
1925/10/21 : inscrit MH
Référence de la notice M.H. :
PA00095193
Conseil général du Lot