Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

église paroissiale Saint-Pierre

Les parties les plus anciennes (chevet et murs latéraux de la nef) datent peut-être de la 2e moitié du 12e siècle. Le portail du 15e siècle, remployé pour l'entrée du cimeti

Historique

Datation principale :
2e moitié 12e siècle (?) ; 2e moitié 19e siècle
Datation secondaire :
15e siècle
Année(s) :
1883
Justification de la datation :
porte la date
Commentaire historique :
Les parties les plus anciennes (chevet et murs latéraux de la nef) datent peut-être de la 2e moitié du 12e siècle. Le portail du 15e siècle, remployé pour l'entrée du cimetière, était peut-être le portail ouest de la nef, qui aurait été déplacé au 19e siècle, lors de l'ajout du clocher ; à cette dernière campagne de travaux, que l'abbé Clary situe en 1870 (op. cit.) appartiennent les deux chapelles nord et sud et sans doute les fausses voûtes de la nef. La date de 1883 est inscrite sur l'appui d'une fenêtre de l'élévation nord.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
calcaire ; pierre de taille ; moellon ; enduit
Matériaux de la couverture :
tuile creuse ; tuile creuse mécanique ; ardoise
Plan :
plan en croix latine
Vaisseau(x) et étage(s) :
1 vaisseau
Voûtes :
voûte en berceau plein-cintre ; fausse voûte d'arêtes
Forme de la couverture :
toit à longs pans ; toit à deux pans ; flèche carrée
Commentaire descriptif :
De l'église médiévale subsistent le chevet et une partie des murs latéraux de la nef. Le chevet de plan carré, est caractérisé par ses étroites fenêtres ménagées dans des contreforts ; le choeur est couvert d'une voûte en berceau plein cintre qui a conservé son décor peint. La nef unique ouvrait au sud par une porte couverte d'un arc brisé, aujourd'hui murée ; elle était probablement charpentée avant de recevoir de fausses voûtes d'arêtes au 19e siècle. Des traces de reprises signalent l'ajout du clocher à l'ouest ; de plan carré, celui-ci est surmonté d'une flèche pyramidale couverte d'ardoise.
Technique du décor :
peinture (étudiée dans la base Palissy)

Localisation

Commune :
Montcuq
Lieu-dit ou secteur urbain :
Rouillac
Aire d'étude :
Lot
Référence cadastrale :
2010 0G 03 533, 534
Milieu d'implantation :
en écart

Oeuvres liées

Photographie de 1972. Angle nord ouest de la voûte du choeur.
C'est le desservant de l'église qui, à une date inconnue mais avant la demande de classement en 1976, a procédé au dégagement de ces peintures. Concernant la datation, les rapprochements qui peuvent être effectués entre ces peintures et notamment celles de Saint-Savin-sur-Gartempe par l'agencement des plis concentriques et les grands nimbes jaunes cerclés de rouge, associés à une palette
Vue d'ensemble.
La croix de confrérie figurant le Christ en croix pourrait dater du 18e siècle.
Vue d'ensemble
Ce confessionnal date vraisemblablement du 19e siècle.
Vue d'ensemble
Cette plaque commémorative des morts de la guerre 1914-1918 a du être édifiée dans les années suivant le conflit.
Vue d'ensemble.
Ce pavillon de ciboire en damas de soie blanche date du 19e siècle.
Vue d'ensemble.
Le tabernacle architecturé de la fin du 17e siècle ou du début du 18e siècle pourrait être attribué à l'atelier des Tournié installé à Gourdon (Lot). L' iconographie liée à l'Arrestation et la Flagellation du Christ rappelle aux fidèles le sacrifice du Christ commémoré pendant la messe autour de l'hostie consacrée contenue dans le tabernacle.
Vue d'ensemble de la baie 5 : Sainte Justine.
Cet ensemble de verrières exécuté par un maître non identifié a vraisemblablement été posé à la fin du 19e siècle à l'occasion des travaux de restauration de l'église.
Vue d'ensemble.
Cette huile sur toile représentant la Crucifixion présente de très nombreuses similitudes iconographiques et stylistiques avec une peinture conservée dans l'église Saint-Bertrand à Saint-Geniès (46) située à quelques kilomètres de Rouillac dans la commune de Rouillac offerte par un certain Durand en 1670.
Vue d'ensemble.
Ces portes en bois sculpté pourraient dater de la fin du 17e siècle ou du début du 18e siècle.
Vue d'ensemble.
L'église ne conserve que peu de mobilier, essentiellement du gros mobilier. Outre le confessionnal datable du 19e siècle, l'intérieur de l'église abrite un autel dont le tabernacle en bois sculpté et doré (IM46105410) est datables de la fin du 17e siècle ou du début du 18e siècle et pourrait être attribué à l'atelier des Tournié, un tableau représentant La Crucifixion (IM46105412) et

Illustrations


Montcuq (Lot), église paroissiale Saint-Pierre.
Référence : IVR73_20034601011NUCA - Vue du clocher depuis le sud-ouest. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Montcuq (Lot), église paroissiale Saint-Pierre.
Référence : IVR73_20034601012NUCA - Nef et choeur vu depuis l'ouest. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Montcuq (Lot), église paroissiale Saint-Pierre.
Référence : IVR73_20104604399NUCA - Abside, élévation intérieure sud. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Montcuq (Lot), église paroissiale Saint-Pierre.
Référence : IVR73_20104604394NUCA - Vue depuis le sud-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Montcuq (Lot), église paroissiale Saint-Pierre.
Référence : IVR73_20104604395NUCA - Elévation sud de la nef. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Montcuq (Lot), église paroissiale Saint-Pierre.
Référence : IVR73_20104604396NUCA - Elévation sud de l'abside. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Montcuq (Lot), église paroissiale Saint-Pierre.
Référence : IVR73_20104604397NUCA - Elévation est de l'abside. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Montcuq (Lot), église paroissiale Saint-Pierre.
Référence : IVR73_20104604398NUCA - Vue intérieure de la nef depuis le choeur. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Montcuq (Lot), église paroissiale Saint-Pierre.
Référence : IVR73_20104604393NUDA - Extrait du plan cadastral 2010 0G 03. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Montcuq (Lot), église paroissiale Saint-Pierre.
Référence : IVR73_20104604400NUCA - Abside, voûte vue en direction de la nef. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Bibliographie :
Clary (Abbé), Dictionnaire des paroisses du diocèse de Cahors, Cahors, Imp. Tardy, 1986, 301 p., p. 234.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de Cahors et du sud du Lot
Référence :
IA46101105
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Séraphin Gilles ; Scellès Maurice
Date de publication :
2010
Date de mise à jour :
2013/10/07
Date de la protection :
1980/07/09 : inscrit MH partiellement ; 1980/07/09 : classé MH partiellement
Référence de la notice M.H. :
PA00095176
Conseil général du Lot