Recherche en cours...


Recherche

four industriel

Avec les briques de récupération de l'ancien four circulaire démoli, de type continu, achevé en 1881 (A. D. Lot, 3 P 234) et dont il restait dans les années 1950 encore un bou

Historique

Datation principale :
4e quart 19e siècle ; 20e siècle
Auteur de l'oeuvre :
Marty B. (maçon)
Justification de l'attribution :
attribution par source
Personne(s) liée(s) à l'histoire de l'oeuvre :
Poujade Hector (commanditaire)
Commentaire historique :
Avec les briques de récupération de l'ancien four circulaire démoli, de type continu, achevé en 1881 (A. D. Lot, 3 P 234) et dont il restait dans les années 1950 encore un bout de voûte, Hector Poujade fait construire, entre 1892 et 1896, un four continu de type Hoffmann. Dans un contrat passé entre Hector Poujade et B. Marty, maçon à Boissières, on trouve des informations suffisamment détaillées confirmant les caractéristiques du four continu Hoffmann : "[....] la construction d'un four nouveau système de four pour la cuisson des briques combiné entre eux il doit y en avoir douze d'après le plan et dessin fait par B.Marty fils [...]. Dans l'axe des fours il sera établi les registres a la base de la grande chambre a fumé chaque four aura un registre et un conduit fait en maçonnerie de briques dont les dimensions sont fixées au plan. [....]. La chambre à fumé sera établi sur les mûrs intérieurs qui serviront à porter les grandes voûtes des fours. autour de la grande chambre a fumée au niveau de la voûte (environ) il sera établi une petite chambre qui servira a l'enfumage disposé comme un tuyau carré sur la longueurs des fours et en face chaque four ce tuyau aura un trou servant de communication." (A. C. Boissières). Ce four continu Hoffmann construit à fin du 19e siècle a évolué ensuite vers un four semi-continu. En 1941, lors d'un compte-rendu de visite, l'ingénieur des Mines décrit un four semi-continu de type Simon (A. D. Haute-Garonne 5002 W 313). Raymond Cuniac, en y apportant quelques modifications, s'en sert toujours comme four semi-continu jusqu'à son décès en 1955. Après une période d'une dizaine d'années d'inactivité entre 1955 et 1965, le four est remis en marche. Sous la gérance de Messieurs Rey et Daubier, de 1969 au début des années 1970, il aurait été transformé en four pouvant fonctionner en continu ou semi-continu en fonction de la demande (enquête orale Claude Rey, 1995).
Le four est alimenté par du charbon de houille acheté dans le bassin de Decazeville, remplacé au début des années 1970 par le gaz propane.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
brique
Matériaux de la couverture :
tuile plate mécanique
Vaisseau(x) et étage(s) :
en rez-de-chaussée ; 1 étage carré
Voûtes :
voûte en berceau
Forme de la couverture :
toit à longs pans
Source de l'énergie :
énergie thermique ; achetée
Commentaire descriptif :
Le four à deux galeries parallèles constitue un bâtiment à part entière. Taluté sur les grands côtés pour épauler les voûtes, il mesure 18,20 m de long, 8,20 m de large et 2,65 m de haut. A sa base, de part et d'autre, sont disposées 6 ouvertures régulièrement espacées couvertes de pleins cintres rampants en rétraction dans la voûte. Au-dessus du cintre des portes, sur un bandeau en bois matérialisant également le niveau de l'étage des cuiseurs, sont inscrits à la peinture blanche des chiffres jusqu'au nombre de douze correspondant au nombre de portes de chargement des produits à cuire. Quatre portes de chargement sont murées de chaque côté ; les portes numérotées 2, 4, 9, 11 sont ouvertes pour le chargement. Les deux galeries intérieures parallèles mesurent chacune 16,20 m de long, 2,15 m de large et 2,27 de haut. On compte dans la voûte en berceau en plein cintre 13 rangées parallèles d'ouvertures réparties trois par trois : l'une circulaire se situe au niveau de la clé de voûte (diamètre 21,5 cm), les deux autres au profil elliptique (diamètre 26 cm) précèdent la retombée de la voûte. Entre ces rangées d'ouvertures, ont été percés, de façon irrégulière au niveau de la clé de voûte, des puits circulaires ; on en compte 7 dans la galerie orientée au sud ; ils servaient à contrôler la température en y introduisant des cannes pyrométriques. La structure du four supporte une toit à longs pans couvert de tuiles plates mécaniques reposant sur deux rangées de 6 piliers de briques reliés entre eux par des petits murets. Autrefois des murs en brique s'élevaient entre les piliers pour protéger le dessus du four : on en voit encore des vestiges côté nord. Sur le mur pignon est, sont aménagés, à la base dans la maçonnerie de la galerie orientée au sud deux foyers pour assurer l'allumage du four ; sur ce même pignon, cette fois pour la galerie orientée au nord ; on distingue une seule ouverture dont la fonction reste indéterminée. A l'opposé, à la base du pignon ouest autrefois recouvert d'un appentis, on trouve deux trappes (registres) destinées à régler le tirage du four. A l'étage, plus communément appelé l'étage des cuiseurs, situé au-dessus du four et couvert d'un lit de sable servant d'isolant sont disposées, par 3 pour chaque galerie, 13 rangées d'ouvertures coiffées de cloches séparées d'environ 1,20 m chacune que l'on soulevait pour introduire le combustible au fur et à mesure de l'avancée de la cuisson. Il subsiste en intégralité, sur le dessus du four entre les deux galeries, le système en métal de récupération de chaleur du four pour alimenter un séchoir situé à l'arrière dans un bâtiment aujourd'hui détruit et de même
subsiste quelques éléments du système d'alimentation au gaz (rampe centrale et injecteurs). Le four est relié à la cheminée par un carneau de près de 20 m.
Dimensions :
1620 l ; 8010 la ; 2650 h
Etat de conservation :
établissement industriel désaffecté

Localisation

Commune :
Boissières
Lieu-dit ou secteur urbain :
Usine (l')
Aire d'étude :
Lot
Edifice de conservation :
briqueterie ; tuilerie
Référence de l'édifice de conservation :
IA46100809
Référence cadastrale :
2009 OD 1346
Milieu d'implantation :
isolé

Oeuvres liées

La première mention d'une tuilerie-briqueterie au lieu-dit Croix de Lagarde date du 28 avril 1847. Les statistiques de la production industrielle (A. D. Lot 6 M 453) mentionnent un établissement en "voie de construction" intitulé "Fabrique ou manufacture de tuiles et briques, poteries et ornements pour l'intérieur, pour l'extérieur des maisons". La tuilerie-briqueterie, dirigée par Joseph Sa

Illustrations


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600046NUCA - Bâtiments depuis le sud-est. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600047ZA - Bâtiment du four en 1993 depuis le sud-ouest. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600048NUCA - Bâtiment du four en 2008 depuis le sud-ouest de la cour. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600049NUCA - Four : façade sud depuis le sud-est - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600050NUCA - Façade sud du four depuis l'est. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600051NUCA - Les six portes d'enfournement de la façade sud (2008). - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600052NUCA - Façade sud du four : portes d'entrée 5 et 6 murées. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600053NUCA - Pignon ouest du bâtiment du four. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600054NUCA - Base du pignon ouest du bâtiment du four. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600055NUCA - Détail des trappes de tirage "registres" à la base du pignon ouest. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600056NUCA - Façade nord du four depuis l'ouest. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600057NUCA - Les six portes d'enfournement de la galerie orientée au nord. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600059NUCA - Façade nord du four : portes d'entrée 9 ouverte et 10 murée. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600060NUCA - Façade nord du four : une porte d'entrée. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600061NUCA - Ouvertures munies de portes en métal du pignon est : au fond à gauche, les deux foyers du four. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600062NUCA - Ouverture dans le pignon est, au second plan, les foyers à la base du four. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600063ZA - Passage Foyers du four : détail. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600064NUCA - Photographie du début des années 1980 représentant la dernière fournée à la briqueterie en 1975. - Obereiner, Jean-Luc, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600065NUCA - Galerie nord du four depuis l'ouest. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600066NUCA - Mur intérieur obturé de la galerie nord. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600067NUCA - Empilement de briques précédant le bout de la galerie à l'ouest. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600068NUCA - Galerie nord du four depuis l'est. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600069NUCA - Détail des puits de chauffe circulaires situés au niveau de la clé de voûte. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600070NUCA - Foyers du four depuis l'intérieur de la galerie sud - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600071NUCA - Galerie sud depuis l'ouest vers les foyers. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600072NUCA - Galerie sud depuis l'est vers les ouvertures assurant le tirage et le passage du feu dans la galerie nord. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600073NUCA - Détail des passages du feu d'une galerie à l'autre. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600074NUCA - Détail d'un puits de chauffe situé au niveau d'une clé de voûte. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600075NUCA - L'étage des cuiseurs depuis l'est. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600076NUCA - L'étage des cuiseurs depuis l'est. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600077NUCA - L'étage des cuiseurs depuis l'ouest. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600078NUCA - L'étage des cuiseurs depuis l'ouest. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), four industriel.
Référence : IVR73_20104600079NUCA - Le récupérateur des chaleurs du four. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Bibliographie :
Bénéjeam (Mireille), Don (François), Obereiner (Jean-Luc), La tuilerie-briqueterie de Boissières de 1847 à 1975, dans Quercy recherche, n° 51, mars-avril, 1983, p. 42-51.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays Bourian
Sources :
A. D. Haute-Garonne 5002 W 313 ; A. D. Lot 3 P 234 ; A. C. Boissières, contrat passé entre Hector Poujade et B. Marty fils maçon de Boissières (sans date), A. D. Lot 67 J 56 et 57 (Fonds Quercy Recherche).
Référence :
IA46101091
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Bonhôte Jérôme ; Lhermitte Véronique
Date de publication :
2010
Date de mise à jour :
2013/02/26
Observations :
Ce four industriel en bon état de conservation mérite d'être conservé.
Conseil général du Lot