Recherche en cours...


Recherche

cheminée d'usine

La création de la Société Anonyme des tuileries, briqueteries et kaolins de Boissières amorce un tournant vers une production industrielle en s'équipant d'un four circulaire

Historique

Datation principale :
4e quart 19e siècle
Justification de la datation :
daté par source ; daté par tradition orale
Commentaire historique :
La création de la Société Anonyme des tuileries, briqueteries et kaolins de Boissières amorce un tournant vers une production industrielle en s'équipant d'un four circulaire à feu continu de type Hoffmann achevé de construire avec sa cheminée en 1881 (A. D. Lot cadastre 3 P 234). La cheminée d'origine aurait-elle été détruite ? Selon la tradition familiale (Obereiner et al., op. cit., entre p. 46-47), c'est sous la direction de Gustave Milot entre 1896 et 1906, que la cheminée actuelle aurait été construite en totalité. Rien n'est moins certain : peut-être s'est-il lancé, voulant par défi personnel rivaliser avec l'usine de Puy Blanc qu'il venait de quitter en mauvais termes, à Reyrevignes dans le Lot, dans une entreprise audacieuse et coûteuse en conservant la maçonnerie et en la rhabillant du décor qu'on lui connaît aujourd'hui. Mais la cheminée telle quelle nous est parvenue conserve toutefois les preuves archéologiques du premier four continu. Outre sa symbolique emblématique de l'industrie du 19e siècle et son traitement sous la forme d'une colonne, elle a une particularité technique relative à son four tel qu'il apparaît dans les publications des années 1860 : un four annulaire à plusieurs chambres où la cheminée se situe au centre du dispositif de cuisson continue. Ce dernier nécessitait, à l'inverse des autres fours Hoffmann qui vont évoluer par la suite, 4 carneaux au lieu d'un seul répartis en croix, nécessaires pour ramener le feu de la bordure extérieure de la galerie vers l'intérieur et assurer une cuisson homogène. Cette cheminée isolée dans le paysage de la briqueterie depuis que le four continu circulaire a été démoli a servi de tirage pour le four à 20 mètres de là qui fonctionnait encore au début des années 1980. Elle a été restaurée entre décembre 2002 et mars 2003 ; en particulier les fissures et lézardes provoquées par la foudre en 1939 (Obereiner, op. cit., p. 9) dans la partie sommitale ont été réparées.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
brique
Commentaire descriptif :
Cette cheminée circulaire traitée comme une colonne monumentale d'une hauteur d'environ 40m et de 6m de diamètre à sa base est construite et décorée en brique, composée d'une succession d'éléments cylindriques qui vont en rétrécissant de la base au sommet. A la base, le soubassement de 16,40 m de circonférence est percé de quatre baies en plein cintre. Tout autour existait la galerie annulaire de l'ancien four, voûtée par un cintre en brique dont subsiste, à 3 m du sol, l'évasement de départ à 2 rangées de briques posées à plat, surmonté par l'arrachement de la maçonnerie de couvrement. Le fût suivant, lisse, est interrompu par un décrochement rentrant au-dessus duquel la brique change de couleur. Une baie en arc brisé est percée, à cheval sur ces deux parties. Le fût se termine par une corniche décorative en brique ornée d'un réglet et de frises à denticules. Les deux hauts tambours suivants, séparés par deux réglets, sont chacun ornés d'une arcature aveugle. Une distinction est observée entre la teinte sombre des briques des fûts et celle, plus claire, des arcatures et des corniches ornées. Douze cabochons de teinte blanche engobés ou enduits à la chaux ceinturent le dernier tambour au-dessus de l'arcature. Un couronnement largement débordant alterne réglets, consoles également engobées ou enduites (36), denticules et bandeau. La dernière partie de la cheminée, un fût plus étroit se termine par un couronnement plus sobre à réglet et denticules. La couleur de la brique, distincte, laisse entendre que cet élément est postérieur à l'ensemble.
Etat de conservation :
restauré

Localisation

Commune :
Boissières
Lieu-dit ou secteur urbain :
Usine (l')
Aire d'étude :
Lot
Edifice de conservation :
briqueterie ; tuilerie
Référence de l'édifice de conservation :
IA46100809
Référence cadastrale :
2009 OD 1346
Milieu d'implantation :
isolé

Oeuvres liées

La première mention d'une tuilerie-briqueterie au lieu-dit Croix de Lagarde date du 28 avril 1847. Les statistiques de la production industrielle (A. D. Lot 6 M 453) mentionnent un établissement en "voie de construction" intitulé "Fabrique ou manufacture de tuiles et briques, poteries et ornements pour l'intérieur, pour l'extérieur des maisons". La tuilerie-briqueterie, dirigée par Joseph Sa

Illustrations


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600081NUCA - Couronnement de la cheminée au début des années 1980. - Obereiner, Jean-Luc, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600082NUCA - Vue plongeante sur la cheminée depuis son couronnement en 2001. - Obereiner, Jean-Luc, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600083NUCA - Vue plongeante du dessus du couronnement de la cheminée depuis un élévateur en 2001. - Obereiner, Jean-Luc, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600084NUCA - Partie sommitale de la cheminée fissurée par la foudre en 1938 ou 1939. - Obereiner, Jean-Luc, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600085NUCA - Echafaudages installés fin 2001 pour restaurer la cheminée. - Obereiner, Jean-Luc, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600086NUCA - Vue de la cheminée depuis la carrière aujourd'hui reboisée. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600087NUCA - Cheminée depuis l'ouest. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600088NUCA - Cheminée depuis le sud-ouest. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600089NUCA - Cheminée depuis le sud. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600090NUCA - Cheminée depuis le sud en 2008. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600091NUCA - Cheminée : premier tambour. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600092NUCA - Cheminée : l'une des quatre ouvertures à la base située à l'ouest. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600093NUCA - Cheminée : l'une des quatre ouvertures à la base située à l'est. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600094NUCA - Cheminée : l'une des quatre ouvertures à la base située au sud. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600095NUCA - Cheminée : détail cerclage en métal et amorce de l'ancienne voûte de la galerie annulaire du four. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600096NUCA - Cheminée : détail. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600097NUCA - Cheminée : détail d'une ouverture de tirage fermée lors de la restauration de la cheminée en 2001-2002. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600098NUCA - Cheminée détail : cerclage avec arrachement de la voûte en berceau annulaire qui entourait la base de la cheminée. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600099NUCA - Cheminée : intérieur depuis une ouverture de la base vers le sommet. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600100NUCA - Cheminée : les deux premiers tambours. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600102NUCA - Cheminée : détail du jeu de briques entre le premier tambour et le deuxième. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600103NUCA - Cheminée : détail des briques portant l'estampille "Tuilerie mécanique A. De Moutis et Cie Périgueux". - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600104NUCA - Cheminée : deuxième et troisième tambours - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600105NUCA - Cheminée : arcatures et jeu de briques entre le deuxième et troisième tambour. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600106NUCA - Cheminée : couronnement du dernier tambour. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), cheminée d'usine.
Référence : IVR73_20104600108NUCA - Cheminée : détail du couronnement. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Bibliographie :
Bénéjeam (Mireille), Don (François), Obereiner (Jean-Luc), La tuilerie-briqueterie de Boissières de 1847 à 1975, dans Quercy recherche, n° 51, mars-avril, 1983, p. 42-51. Obereiner (Jean-Luc), La cheminée de Boissières, cahier de préconisations techniques particulières suite à la visite avec nacelle du 31 mai 2001, juin 2001, 14 pages paginées suivies de 23 pages non paginées.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays Bourian
Sources :
A. D. Lot 3 P 234.
Référence :
IA46101090
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Bonhôte Jérôme ; Lhermitte Véronique
Date de publication :
2010
Date de mise à jour :
2013/02/26
Observations :
Cette cheminée est un vestige d'un four Hoffmann circulaire avec ses 4 ouvertures à la base. Des sondages archéologiques seraient souhaitables dans la zone proche de la cheminée pour révéler les soubassements du four. Particulièrement décorée, elle fait partie des 3 ou 4 exemples de cheminées rares de Midi-Pyrénées ; à ce titre elle mériterait une protection.
Conseil général du Lot