Recherche en cours...


Recherche

briqueterie ; tuilerie

La première mention d'une tuilerie-briqueterie au lieu-dit Croix de Lagarde date du 28 avril 1847. Les statistiques de la production industrielle (A. D. Lot 6 M 453) mentionnent u

Historique

Datation principale :
limite 19e siècle 20e siècle
Année(s) :
1880
Justification de la datation :
porte la date
Commentaire historique :
La première mention d'une tuilerie-briqueterie au lieu-dit Croix de Lagarde date du 28 avril 1847. Les statistiques de la production industrielle (A. D. Lot 6 M 453) mentionnent un établissement en "voie de construction" intitulé "Fabrique ou manufacture de tuiles et briques, poteries et ornements pour l'intérieur, pour l'extérieur des maisons". La tuilerie-briqueterie, dirigée par Joseph Saint-Sevez, emploie alors 15 ouvriers et est équipée de deux fours, trois tours et cinq presses. Dix ans plus tard, le 24 mai 1857, François Sosthène Clabères acquiert la briqueterie, sans doute hypothéquée, pour 3000 francs (A. D. Lot 3 E 847). Aucune archive dépouillée à ce jour ne permet d'apporter plus d'information sur le développement de la briqueterie-tuilerie sous François Sosthène Clabères. De même, l'acte de vente de la briqueterie entre François Sosthène Clabères et Marie-Hector Poujade, le 27 décembre 1873, reste assez lacunaire. Il fait notamment état de l'outillage, ainsi que de trois chevaux et de leurs harnais, de charrettes, de tombereaux, de brouettes et de gabions. Une machine servant à la fabrication de la brique tubulaire, propriété de l'Etat, est également citée. Dans les années qui suivent, Marie-Hector Poujade achète un certain nombre de terrains, bâtis ou bois, et entame la conversion de la fabrique de tuiles et de briques en usine à vapeur. Ainsi une machine à vapeur, sortant des ateliers de M. Bonnet, constructeur à Toulouse, vient compléter les installations en 1879 (A. D. Lot, S 177). Significative également du changement d'échelle, la vente par Marie-Hector Poujade, le 6 janvier 1880 (A. D. Lot 3 E 848), de la briqueterie-tuilerie à Alban Péberay, administrateur de la Société civile française des mines, minières et carrières du Quercy. Cette société, créée le 31 mars 1879, constitue le 17 décembre 1879 la Société anonyme des Tuileries, briqueteries et kaolins de Boissières, dont les statuts sont ratifiés le 22 janvier 1880. Cette Société a notamment pour but le développement de la tuilerie-briqueterie de Boissières. L'acte de vente dresse un inventaire précis des différentes possessions de l'usine, et en particulier de l'outillage, qui en quelques années semble s'être fortement étoffé. Les fichiers clientèle font également partie de la vente. Marie-Hector Poujade devient alors Directeur de l'Usine de Boissières et représente la Société civile française des mines, minières et carrières du Quercy. Les années 1880 sont synonymes de nouvelles constructions (A. D. Lot 3 O 749). Ainsi la matrice cadastrale des propriétés bâties du 19e siècle de la commune de Boissières (A. D. Lot 3 P 234) indique la construction d'un four circulaire à feu continu, de même que la construction de séchoirs, d'ateliers de fabrication et d'un atelier de machine à vapeur. De 1881 à 1887, la briqueterie-tuilerie de Boissières semble être dirigée par Philippe Brüll, au nom de la Société civile française des mines, minières et carrières du Quercy (Obereiner et al., op. cit., p. 47-48). En 1892, M.-H. Poujade rachète la briqueterie-tuilerie. D'après les relevés cadastraux, il hérite de bâtiments en mauvais état : le four et la cheminée sont déclarés en "démolition partielle" (A. D. Lot 3 P 234). On peut supposer qu' à cette époque M.-H. Poujade entreprend de construire un nouveau four, "les briques provenant de la démolition des fours Hoffmann" (archive consultable en mairie de Boissières). En 1896 sont construits les deux pavillons à l'entrée du site (A. D. Lot 3 P 234). En 1897, la "Grande Tuilerie Briqueterie mécanique du Lot" est affermée pour 10 ans à Gustave Milot, gérant-directeur de l'usine. Les clauses du bail annoncent de profonds changements dans le bâti et dans l'équipement de cuisson. M.-H. Poujade garde la mainmise sur les équipements les plus onéreux. Fin 1897, Hector Poujade demande le dépôt de bilan et la liquidation de sa société. Gustave Milot reste gérant-directeur de la briqueterie passée entre les mains de Gabriel Bruel, jusqu'à sa mort en 1906. Louis Lacaze hérite de la briqueterie en 1914 et passe un bail en 1920 avec les frères Milot (François et Louis, fils de Gustave). En 1927, un ancien potier de Boissières, Raymond Cuniac et Victor Salvat, son oncle, rachètent la briqueterie. Ils la dirigent ensemble jusqu'en 1950 puis monsieur Raymond Cuniac seul de 1950 jusqu'à son décès en 1955. Dix ans après, madame veuve Cuniac fait une brève tentative, sans succès, de remise en route de l'usine. En mars 1969, l'usine est réouverte par messieurs Rey et Daubier qui apportent quelques modifications au four. Un ancien bâtiment (disparu aujourd'hui) perpendiculaire au four est remanié et transformé en séchoir chauffé par la récupération des chaleurs du four et équipé de roto-mixteurs pour brasser l'air chaud. La production de tuiles (200 000 par mois) est relancée jusqu'au début des années 1970. La briqueterie ferme définitivement en 1975 sous la gérance de monsieur Trivis. Le site a été racheté par la Communauté de communes de Catus en 1999. Un projet de valorisation du patrimoine et d'aménagement du site en éco-quartier est en cours de réalisation.
Machine à vapeur de 12 ch attestée en 1879 construite par les établissemments Bonnet à Toulouse et démantelée en 1944. En 1941, il est fait mention de deux moteurs de 12 et 16 ch et d'un moteur d'appoint Deutz de 22 ch.
En 1877 26 ouvriers (A. D. Lot 6 M 455), en 1893 27 ou 28 ouvriers ((A. D. Lot 6 M 457), en 1892 entre 30 et 32 ouvriers (A. D. Lot 6 M 457), en 1946 26 ouvriers (A. D. Haute-Garonne 5002 W 313).
Existence d'un fonds d'archives privées.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
moellon ; calcaire ; brique ; enduit
Matériaux de la couverture :
tuile mécanique ; tuile plate mécanique
Vaisseau(x) et étage(s) :
rez-de-chaussée ; étage de soubassement ; étage de comble ; 1 étage carré
Elévation extérieure :
élévation à travées ; élévation ordonnancée
Forme de la couverture :
toit à longs pans ; toit en pavillon
Source de l'énergie :
énergie thermique ; produite sur place ; machine à vapeur à piston ; énergie électrique ; achetée ; moteur électrique
Commentaire descriptif :
Ce site industriel, à l'origine plus étendu comme l'indique une vue aérienne, est composé de plusieurs bâtiments. A l'ouest de la cheminée, le logement du directeur, bâtiment à travées et à élévation ordonnancée orientée au sud-ouest en bordure de la départementale 12, est en moellon de calcaire recouvert d'enduit et chaînes d'angles harpées imitant la pierre ainsi que sa tour d'angle décorative ; il présente un étage de soubassement (chai et cave), un rez-de-chaussée surélevé ouvrant sur une terrasse montée sur piliers en béton et bordée d'un balustre en brique à motifs végétaux, un étage et un étage de comble. Le traitement en enduit des ouvertures des fenêtres et portes-fenêtres des deux façades imite des plates-bandes à extrados en escalier et pour le soubassement, un appareil polygonal. Elle est bordée au sud d'une clôture en pierre surmontée d'un balustre en ciment reliant l'ancien portail d'entrée en briques. Les deux pavillons à l'est de la demeure, reliés entre eux par un claustra, dont l'un contigu au portail, sont en rez-de-chaussée, montés de piliers de briques avec remplissage en briques. Leur toit en pavillon est couvert de tuiles plates. Le garage à l'ouest de la maison, remanié en rez-de-chaussée est construit en moellon de calcaire et de briques avec un toit à longs pans débordant et couvert de tuiles mécaniques comme celui de la demeure. A l'est, à droite de la cheminée circulaire en brique subsiste un ensemble de trois bâtiments parallèles, largement remaniés, reliés entre eux par deux murs témoins d'anciens bâtiments de liaison. Le bâtiment le plus au sud, une grande halle, porte sur l'intérieur du pignon orienté à l' est, dans un cartouche, la date de 1880. Elle conserve encore un mur rappelant un bâtiment autrefois plus grand. Deux de ces bâtiments en rez-de-chaussée sont en moellon de calcaire et en brique (le plus souvent pour les encadrements des ouvertures), avec toit à longs pans débordants recouverts de tuiles mécaniques ; le troisième, celui du four, est en brique avec un étage carré par où l'on chargeait le combustible, abrité d'une toiture à toit à longs pans reposant sur des piliers de briques.
Etat de conservation :
établissement industriel désaffecté

Localisation

Commune :
Boissières
Lieu-dit ou secteur urbain :
Usine (l')
Aire d'étude :
Lot
Référence cadastrale :
2009 OD 1345, 1346
Milieu d'implantation :
isolé

Oeuvres liées

Cheminée : deuxième et troisième tambours
La création de la Société Anonyme des tuileries, briqueteries et kaolins de Boissières amorce un tournant vers une production industrielle en s'équipant d'un four circulaire à feu continu de type Hoffmann achevé de construire avec sa cheminée en 1881 (A. D. Lot cadastre 3 P 234). La cheminée d'origine aurait-elle été détruite ? Selon la tradition familiale (Obereiner et al., op. cit.,
Façade sud du four depuis l'est.
Avec les briques de récupération de l'ancien four circulaire démoli, de type continu, achevé en 1881 (A. D. Lot, 3 P 234) et dont il restait dans les années 1950 encore un bout de voûte, Hector Poujade fait construire, entre 1892 et 1896, un four continu de type Hoffmann. Dans un contrat passé entre Hector Poujade et B. Marty, maçon à Boissières, on trouve des informations suffisamment d

Illustrations


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20064601408NUCA - Vue partielle du site, avec la cheminée, depuis le sud-est. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20064601409NUCA - La cheminée, vue depuis le sud-est. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600001NUCA - Vue aérienne depuis le nord-ouest au début des années 1980. - Obereiner, Jean-Luc, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600002NUCA - Représentation de la briqueterie d'après une action au porteur de 1881 de la Société Anonyme des Tuileries, Briqueteries et Kaolins de Boissières. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600003NUCA - Vue d'ensemble depuis la route départementale n° 12. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600004NUCA - Vue d'ensemble depuis le sud-est. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600005NUCA - Vue d'ensemble depuis l'est avant 1950. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600006NUCA - Vue des bâtiments orientés à l'est depuis la carrière. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600009NUCA - Vue de la cour de l'usine du sud vers le nord. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600010NUCA - Vue extérieure de l'usine depuis la route au sud-ouest. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600011NUCA - Vue de la cour de l'usine depuis la route du sud vers le nord. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600012NUCA - Hangar, four et ateliers depuis la route départementale n° 12. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600013NUCA - Hangar, four et atelier de fabrication depuis le sud-ouest. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600014NUCA - Façade ouest de l'atelier de fabrication. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600015NUCA - Façade est de l'atelier de fabrication. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600016NUCA - Façade est d'une partie du bâtiment du four et du dernier hangar situé au nord. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600017NUCA - Vue intérieure de l'atelier de fabrication, à droite dans la niche clayettes en bois sur lesquelles étaient posées les briques et les tuiles à sécher. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600018NUCA - Vue intérieure de l'atelier de fabrication. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600019NUCA - Date de 1880 portée sur le mur pignon intérieur est de l'atelier de fabrication. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600020NUCA - Hangar situé au nord depuis l'ouest. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600021NUCA - Vue plongeante sur l'usine en 2001 : l'ancien séchoir est en cours de destruction. - Obereiner, Jean-Luc, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600022NUCA - Vue plongeante sur l'usine en 2001 : l'ancien séchoir est en cours de destruction. - Obereiner, Jean-Luc, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600023NUCA - Portail d'entrée attenant à un pavillon depuis le sud. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600024NUCA - Logement du contremaître depuis le sud-est. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600026NUCA - Logement du contremaître : façade sud. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600027NUCA - Façade sud du logement du contremaître. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600028NUCA - Balustre en terre cuite bordant la terrasse du logement du contremaître. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600029NUCA - Logement du contremaître : partie supérieure de la tour d'angle. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600030NUCA - Garage depuis le sud. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600031NUCA - Logement du contremaître : façade nord-est. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600032NUCA - Tuiles de rives et bordure du pignon nord-est du logement. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600033NUCA - Les deux pavillons de l'entrée au début des années 1980 depuis le nord-est. - Obereiner, Jean-Luc, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600034ZA - Les deux pavillons de l'entrée en 1993 depuis le nord-est. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600035NUCA - Les deux pavillons de l'entrée en 2009 depuis le sud-est. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600036NUCA - Pavillon d'entrée : partie haute. - Lhermitte, Véronique, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600037NUCA - Pavillon : détail du faîtage fleuronné encadré de deux poinçons - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600038NUCA - Moules d'un faîtage fleuronné. - Obereiner, Jean-Luc, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600039NUCA - Moule d'un faîtage fleuronné. - Obereiner, Jean-Luc, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600040NUCA - Moule d'un about de rive et à côté la pièce démoulée. - Obereiner, Jean-Luc, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600041NUCA - Moule d'un about de rive. - Obereiner, Jean-Luc, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600042NUCA - Moule d'un poinçon. - Obereiner, Jean-Luc, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600043NUCA - Moule d'un poinçon. - Obereiner, Jean-Luc, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600044NUCA - Moule d'une chatière d'aérage. - Obereiner, Jean-Luc, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600045NUCA - Partie de moule d'un balustre. - Obereiner, Jean-Luc, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600109NUCA - Portrait de Gustave Milot, directeur de la briqueterie de 1897 à 1906, père de François et de Louis (collection particulière Catherine Lavergne). - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600110NUCA - François Milot. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Boissières (Lot), briqueterie ; tuilerie.
Référence : IVR73_20104600111NUCA - Louis Milot. - Bonhôte, Jérôme, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Bibliographie :
Bénéjeam (Mireille), Don (François), Obereiner (Jean-Luc), La tuilerie-briqueterie de Boissières de 1847 à 1975, dans Quercy recherche, n° 51, mars-avril, 1983, p. 42-51 ; L'Essor du Quercy, 200 000 tuiles par mois : A Boissières, petit village du Lot une expérience industrielle réussie, n°183, 6 décembre 1969 ; Au pied de la cheminée de Boissières, vivre eux, dans Quercy passions, n° 2, oct-nov 2007, p. 36-41.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays Bourian
Sources :
A. D. Lot 6 M 453, A. D. Lot 6 M 455, A. D. Lot 6 M 457, A. D. Haute-Garonne 5002 W 313, A. D. Lot 3E 847, 3E 848, A. D. Lot S 177, A. D. Lot 3 P 234, A. D. Lot 67 J 56 et 57 (Fonds Quercy Recherche), A. C. Boissières, Etude notariale de Maître Demeaux à Cazes-Mondenard (acte du 27 décembre 1873), Etude notariale de Maître Scudié à Saint-Denis-Catus (acte du 16 février 1897), Etude notariale de Maître Fourniols à Saint-Paul Labouffie (acte du 23 février 1898, 28 novembre 1914, 24 octobre 1920 et 16 avril 1927).
Référence :
IA46100809
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Bonhôte Jérôme ; Lhermitte Véronique
Date de publication :
2009
Date de mise à jour :
2013/02/26
Conseil général du Lot