Recherche en cours...


Recherche

église paroissiale Saint-Georges

L'église primitive était située en contre-haut de l'église actuelle et servait également de chapelle au château de la Tourette. En 1855, le Conseil de fabrique, considérant

Historique

Datation principale :
3e quart 19e siècle
Auteur de l'oeuvre :
Lainé Charles (architecte diocésain) ; Chevalt (maître de l'oeuvre)
Commentaire historique :
La nouvelle église paroissiale est reconstruite en bordure du village de 1855 à 1871, sur les plans de l'architecte Charles Lainé (architecte diocésain du Lot de 1853 à 1858) qui est remplacé par l'abbé Chevalt à la demande de l'évêque de Cahors, monseigneur Grimardias.
Notice succincte :
L'église primitive était située en contre-haut de l'église actuelle et servait également de chapelle au château de la Tourette. En 1855, le Conseil de fabrique, considérant qu'elle était "trop petite et sans goût", décide de la démolir et de la remplacer par une nouvelle église. Les plans sont établis par l'architecte diocésain Charles Lainé, remplacé à l'initiative de Monseigneur Grimardias, évêque de Cahors, par l'abbé Chevalt, restaurateur des sanctuaires de Rocamadour. Elle est consacrée en 1871. L'église est construite en pierres et en briques par souci d'économie. Cet édifice néo-médiéval comporte une nef unique, un transept débordant avec une chapelle orientée sur chaque bras et une abside en hémicycle. Au-dessus de l'entrée, le clocher supporte une flèche de béton. Les arcatures, les chapiteaux, les culots d'ogives sont sculptés avec soin et s'inspirent probablement du décor de l'ancienne église. Le portail est orné d'un tympan sculpté en pierre de Carennac figurant saint Georges terrassant le dragon. Le parvis est dallé en galets colorés dessinant un damier. Les cloches, les autels, la somptueuse chaire en pierre, les vitraux de l'atelier toulousain Louis-Victor Gesta, les statues et les tableaux ont été acquis grâce à la générosité des paroissiens. Dans le baptistère se trouve la pierre de dédicace d'une ancienne chapelle ou de l'ancienne église, à présent démolies.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
calcaire ; moellon ; brique ; enduit partiel ; béton
Matériaux de la couverture :
ardoise
Plan :
plan en croix latine
Forme de la couverture :
toit à longs pans ; croupe polygonale ; croupe ronde ; croupe ; flèche en maçonnerie ; flèche polygonale
Commentaire descriptif :
Edifice néo-roman. Vitraux de Louis-Victor Gesta de Toulouse.
Technique du décor :
vitrail

Localisation

Commune :
Bétaille
Aire d'étude :
Lot
Référence cadastrale :
2006 AB01 116
Milieu d'implantation :
en village

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Bétaille (Lot), église paroissiale Saint-Georges.
Référence : IVR73_20064604048NUCA - Détail du piédroit d'une fenêtre. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Bétaille (Lot), église paroissiale Saint-Georges.
Référence : IVR73_20064604047NUCA - Vue d'ensemble depuis le nord-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de la Vallée de la Dordogne lotoise
Référence :
IA46100740
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot ; (c) Pays de la vallée de la Dordogne lotoise
Rédacteur(s) :
Séraphin Gilles ; Scellès Maurice ; Pêcheur Anne-Marie
Date de publication :
2006
Date de mise à jour :
2013/10/03
Conseil général du Lot