Recherche en cours...


Recherche

jardin d'agrément dit jardin Bailleul

Le jardin du haut était une ancienne vigne, acquise en 1950 par des vosgiens et plantée en sapinière. Dès son acquisition en 1981 par la famille Bailleul, les sapins sont arrac

Historique

Datation principale :
4e quart 20e siècle
Auteur de l'oeuvre :
Bajolet Jean-Louis (paysagiste)
Justification de l'attribution :
attribution par source
Personne(s) liée(s) à l'histoire de l'oeuvre :
Bailleul Annick (propriétaire, commanditaire)
Commentaire historique :
Le jardin du haut était une ancienne vigne, acquise en 1950 par des vosgiens et plantée en sapinière. Dès son acquisition en 1981 par la famille Bailleul, les sapins sont arrachés et le terrain transformé en pré. En 1994, Madame Bailleul confie la réalisation d'un jardin contemporain au paysagiste Jean-Louis Bajolet. Le jardin est de style paysager et romantique. Il est agrémenté d'une sculpture de Marcoville en 2002, et de poteries de Jean-Paul Gourdon.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
pierre ; maçonnerie
Matériaux de la couverture :
ardoise
Plan :
jardin irrégulier
Escalier :
escalier isolé : escalier tournant, en maçonnerie
Organisation végétale :
arbre isolé ; bosquet ; groupe d'arbres ; clairière ornementale ; massif de fleurs ; pelouse ; prairie ornementale
Commentaire descriptif :
Le jardin d'agrément est situé au-dessus de la demeure, sur la petite falaise rocheuse qui domine la Dordogne. Il couvre une surface d'environ 8.000 m2. Le projet prend en compte la perspective paysagère exceptionnelle qu'offre le site sur la Dordogne et la rive opposée et en exploite les effets plastiques. Partant d'un plan parcellaire approximativement en quart de cercle, le jardin, en pente douce inclinée vers le bord de la falaise, est conçu comme un amphithéâtre : les masses boisées, denses sur les bordures nord et est (haie de charmes, sapins, chênes, érables), s'éclaircissent progressivement pour dégager le bassin et les perspectives vers le sud et l'ouest. De plan irrégulier,il est de style romantique, incitant à la contemplation en privilégiant la qualité esthétique des végétaux, les combinaisons graphiques des formes, élancées (bosquet de chênes fastigiés) ou pleureuses, les contrastes de couleurs, évolutifs avec les saisons. Un chemin creux en fait le tour, mettant en valeur les choix botaniques raffinés comme les effets de clair-obscur ou d'ombres chinoises. Au centre d'une clairière se dresse le Baobab de Marcoville, sculpture de verre avec projection de limaille de fer. Une serpentine bordée d'hostas coule en direction du bassin. Le bassin lui-même est conçu sur un dessin triangulaire, la pointe issue du jardin, pour ouvrir sur le paysage par un quart de cercle inversé. Cette disposition crée une continuité entre le miroir d'eau et la rivière en contrebas, lien accentué par les reflets du ciel sur ces deux étendues d'eau. La margelle du bassin s'abaisse sur 1,50m pour laisser tomber, avec la transparence d'un voile, un rideau d'eau réceptionné dans un bassin inférieur qui longe le mur de retenue en quart de cercle. Un édicule carré bâti en pierre, coiffé d'un toit lanternon couvert de tuiles plates, sert de contrepoint à la composition à l'extrémité du deuxième bassin. Il contient la pompe qui permet de récupérer l'eau de la Dordogne pour l'alimentation des jeux d'eau du jardin. En contrebas, un ru s'écoule en cascade vers la Dordogne dans une faille naturelle de la roche. Un escalier taillé dans la roche puis un sentier en lacets accompagnent cette descente jusqu'à un chêne planté au bord de l'eau.

Localisation

Commune :
Meyronne
Aire d'étude :
Lot
Edifice de conservation :
couvent
Référence de l'édifice de conservation :
IA46000290
Référence cadastrale :
2010 A ???
Milieu d'implantation :
en village
Cours d'eau :
Dordogne (la)

Oeuvres liées

Pour la période médiévale, l'histoire du site est liée à son activité portuaire (restes d'un moulin circulaire du 15e siècle). La partie "manoir" serait un ancien magasin de port remanié. Au 19e siècle, des particuliers firent don de terrains à la commune à charge d'y construire un couvent avec chapelle pour une école chrétienne de jeunes filles. Le manoir et le couvent furent reliés

Illustrations


Meyronne (Lot), jardin d'agrément dit jardin Bailleul.
Référence : IVR73_20104651477NUCA - Perspective sur la vallée de la Dordogne depuis le bassin. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Meyronne (Lot), jardin d'agrément dit jardin Bailleul.
Référence : IVR73_20104651478NUCA - Depuis le bassin et son pigeonnier, vue sur la vallée de la Dordogne. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Meyronne (Lot), jardin d'agrément dit jardin Bailleul.
Référence : IVR73_20104651479NUCA - Sculpture du héron au bord du bassin. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Meyronne (Lot), jardin d'agrément dit jardin Bailleul.
Référence : IVR73_20104651480NUCA - Le "baobab" de Marcoville : vue d'ensemble. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Meyronne (Lot), jardin d'agrément dit jardin Bailleul.
Référence : IVR73_20104651481NUCA - Prêles et rosier sauvage : détail. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Meyronne (Lot), jardin d'agrément dit jardin Bailleul.
Référence : IVR73_20104651482NUCA - Collection d'hostas. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Meyronne (Lot), jardin d'agrément dit jardin Bailleul.
Référence : IVR73_20104651483NUCA - Plantes d'ombre en sous-bois. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Meyronne (Lot), jardin d'agrément dit jardin Bailleul.
Référence : IVR73_20104651484NUCA - La serpentine en cascatelle. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Meyronne (Lot), jardin d'agrément dit jardin Bailleul.
Référence : IVR73_20104651485NUCA - La serpentine : détail. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Meyronne (Lot), jardin d'agrément dit jardin Bailleul.
Référence : IVR73_20104651486NUCA - Les broderies en vagues du jardin. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Meyronne (Lot), jardin d'agrément dit jardin Bailleul.
Référence : IVR73_20104651487NUCA - Vue plongeante sur le bassin depuis la rocaille supérieure. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Meyronne (Lot), jardin d'agrément dit jardin Bailleul.
Référence : IVR73_20104651488NUCA - Arbre fruitier du jardin. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Meyronne (Lot), jardin d'agrément dit jardin Bailleul.
Référence : IVR73_20104651489NUCA - Clôture de conifères à l'est du jardin. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Meyronne (Lot), jardin d'agrément dit jardin Bailleul.
Référence : IVR73_20104651490NUCA - Le "baobab" de Marcoville : détail. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Meyronne (Lot), jardin d'agrément dit jardin Bailleul.
Référence : IVR73_20104651491NUCA - Perspective depuis le jardin sur la vallée de la Dordogne. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Meyronne (Lot), jardin d'agrément dit jardin Bailleul.
Référence : IVR73_20104651492NUCA - Vue plongeante sur la rivière depuis le rebord du bassin. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Meyronne (Lot), jardin d'agrément dit jardin Bailleul.
Référence : IVR73_20104651493NUCA - Cascatelle à l'entrée du bassin. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Meyronne (Lot), jardin d'agrément dit jardin Bailleul.
Référence : IVR73_20104651494NUCA - Le mur de soutènement sous le bassin et le buffet d'eau. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Meyronne (Lot), jardin d'agrément dit jardin Bailleul.
Référence : IVR73_20104651495NUCA - Chutes d'eau et escaliers en terrasses sous le buffet d'eau. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Meyronne (Lot), jardin d'agrément dit jardin Bailleul.
Référence : IVR73_20104651496NUCA - La roseraie en tonnelle : détail. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Meyronne (Lot), jardin d'agrément dit jardin Bailleul.
Référence : IVR73_20104651497NUCA - Les terrassements en surplomb sur la Dordogne. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Meyronne (Lot), jardin d'agrément dit jardin Bailleul.
Référence : IVR73_20104651498NUCA - Bosquet de conifères : détail. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Référence :
IA46000291
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Rédacteur(s) :
Fournier Claire
Date de publication :
2010
Date de mise à jour :
2013/02/26