Recherche en cours...


Recherche

église paroissiale Saint-Géry ; puis couvent de dominicains ; puis couvent de chanoinesses de Saint-Augustin

L'église paroissiale Saint-Géry et les bâtiments du couvent des chanoinesses de Saint-Augustin, qui lui étaient accolés, ont été détruits en 1904 pour faire place au magasi

Historique

Datation principale :
2e moitié 12e siècle ; 13e siècle ; 17e siècle
Partie déplacée :
parties déplacées à : 46, Cahors
Commentaire historique :
L'évêque Didier (630-655) avait fondé hors les murs un monastère dédié à saint Amans, dans lequel il avait élu sépulture. De ces constructions du 7e siècle, nous n'avons que des descriptions sommaires : l'hagiographe de l'évêque rapporte que la basilique principale était entièrement bâtie en pierre de taille et qu'elle comportait un double portique et ajoute que l'église où Didier avait fait préparer son tombeau était entièrement voûtée. L'église paroissiale qui se substitue au monastère à une époque indéterminée prend le vocable de Saint-Didier, déformé en celui de Saint-Géry. Elle est reconstruite probablement dans la seconde moitié du 12e siècle, à en juger d'après les photographies et les chapiteaux conservés au musée de Cahors. Les dominicains s'y installent en 1227 ; ils font reconstruire les voûtes de l'église en partie effondrées et construisent des bâtiments claustraux : dortoir, infirmerie, cloître... Les dominicains quittent l'édifice en 1264 pour s'installer dans leur nouveau couvent élevé au faubourg de Cabessut. En 1639, les chanoinesses de Saint-Augustin venues de Montcuq prennent possession des bâtiments qu'elles réparent et accroissent de nouvelles constructions. A la Révolution tous les bâtiments du couvent sont vendus comme bien nationaux puis ils sont rachetés par l'Etat. En 1811, des travaux y sont réalisés pour installer un dépôt de mendicité. Un projet de caserne est vite abandonné et les bâtiments sont affectés en 1830 au magasin des tabacs. L'église et les bâtiments conventuels sont démolis en 1904 pour faire place aux nouveaux bâtiments du magasin des tabacs.
Notice succincte :
L'église paroissiale Saint-Géry et les bâtiments du couvent des chanoinesses de Saint-Augustin, qui lui étaient accolés, ont été détruits en 1904 pour faire place au magasin des tabacs, en dépit d'une demande de classement au titre des Monuments historiques présentée par la Société des Etudes du Lot. L'église romane était ornée de chapiteaux sculptés dont certains ont heureusement été sauvegardés et sont aujourd'hui conservés au musée de Cahors avec quelques autres éléments lapidaires. Le site était celui du monastère Saint-Amans, fondé par le grand évêque du 7e siècle saint Didier, qui l'avait choisi pour le lieu de sa sépulture.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
calcaire ; grès ; pierre de taille ; brique
Vaisseau(x) et étage(s) :
3 vaisseaux
Voûtes :
voûte d'ogives
Forme de la couverture :
toit à longs pans ; croupe
Technique du décor :
sculpture ; peinture
Représentation :
ornement végétal ; ornement animal ; Christ ; saint
Précision sur la représentation :
Les chapiteaux sont ornés de décors feuillagés auxquels se mêlent parfois des animaux et des figures semi humaines. Les peintures monumentales, connues par des descriptions et des dessins de C. Calmon, représentaient des séries de saints et de martyrs, et surtout un mise au tombeau de saint Didier, surmontée d'un Christ de gloire entouré des quatre évangélistes et de leurs symboles.
Etat de conservation :
détruit

Localisation

Commune :
Cahors
Aire d'étude :
Cahors faubourg
Référence cadastrale :
1971 BX 285, 298, 299, 303, 310 à 313
Milieu d'implantation :
en ville

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Cahors (Lot), église paroissiale Saint-Géry ; puis couvent de dominicains ; puis couvent de chanoinesses de Saint-Augustin.
Référence : IVR73_20024600746ZA - Plan du rez-de-chaussée, 1819, éch. 1/50e. - Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), église paroissiale Saint-Géry ; puis couvent de dominicains ; puis couvent de chanoinesses de Saint-Augustin.
Référence : IVR73_20094607866NUCA - Extrait du plan cadastral de 1812. - Service de la connaissance du patrimoine, Région Midi-Pyrénées (reproduction), (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Ville de Cahors.


Cahors (Lot), église paroissiale Saint-Géry ; puis couvent de dominicains ; puis couvent de chanoinesses de Saint-Augustin.
Référence : IVR73_20094607867NUCA - Chapiteaux de la nef (dessin de C. Calmon). - Service de la connaissance du patrimoine, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Ville de Cahors.


Cahors (Lot), église paroissiale Saint-Géry ; puis couvent de dominicains ; puis couvent de chanoinesses de Saint-Augustin.
Référence : IVR73_20094607868NUCA - Croquis de la peinture qui ornait le fond de l'enfeu où se trouvait un sarcophage donné pour avoir reçu le corps de saint Didier (dessin de C. Calmon). - Service de la connaissance du patrimoine, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Ville de Cahors.


Cahors (Lot), église paroissiale Saint-Géry ; puis couvent de dominicains ; puis couvent de chanoinesses de Saint-Augustin.
Référence : IVR73_20094607869NUCA - Croquis du décor peint de l'intrados de l'arc donnant accès "à la petite abside méridionale" (dessin de C. Calmon). - Service de la connaissance du patrimoine, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Ville de Cahors.


Cahors (Lot), église paroissiale Saint-Géry ; puis couvent de dominicains ; puis couvent de chanoinesses de Saint-Augustin.
Référence : IVR73_20094608105NUCA - La partie ouest de la presqu'île vu depuis le sud, vers 1860 : au deuxième plan à gauche, les hautes façades du couvent de chanoinesses. - Service de la connaissance du patrimoine, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Ville de Cahors.


Cahors (Lot), église paroissiale Saint-Géry ; puis couvent de dominicains ; puis couvent de chanoinesses de Saint-Augustin.
Référence : IVR73_20094608111NUCA - Chapiteaux de la nef (dessin de C. Calmon). - Service de la connaissance du patrimoine, Région Midi-Pyrénées (reproduction), (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Ville de Cahors.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de Cahors et du sud du Lot
Référence :
IA46000113
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Ville de Cahors
Rédacteur(s) :
Scellès Maurice
Date de publication :
2004
Date de mise à jour :
2013/11/18
Ville de Cahors