Recherche en cours...


Recherche

fortification d'agglomération

La première enceinte a sans doute gardé le tracé de la fortification réparée par saint Didier au 7e siècle. Les quelques vestiges qui demeurent aujourd'hui visibles paraissen
Oeuvre non localisée

Historique

Datation principale :
12e siècle (?)
Commentaire historique :
La première enceinte fortifiée a probablement été construite au 5e siècle, au moment des grandes invasions, la ville étant réduite au tiers oriental de la presqu'île. Elle est réparée par l'évêque Didier (630-655) dont la Vie précise que l'enceinte présente des tours et des portes en pierre de taille. Les quelques vestiges aujourd'hui reconnus paraissent pouvoir être datés du 12e siècle. Une seconde enceinte protégeant toute la presqu'île est construite à partir de la fin du 13e siècle.
Notice succincte :
La première enceinte a sans doute gardé le tracé de la fortification réparée par saint Didier au 7e siècle. Les quelques vestiges qui demeurent aujourd'hui visibles paraissent datables du 12e siècle. Une seconde enceinte, qui protège désormais toute la presqu'île, lui est ajoutée à partir de la fin du 13e siècle.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
calcaire ; pierre de taille
Etat de conservation :
vestiges

Localisation

Commune :
Cahors
Aire d'étude :
Cahors faubourg
Milieu d'implantation :
en ville

Oeuvres liées

Tour du Pal : porte d'accès à la courtine.
La principale ligne de fortification de la seconde enceinte barre au nord l'isthme de la presqu'île. Les tours principales datent peut-être du début du 14e siècle, mais la courtine n'est pas antérieure à 1345. Dans la plaine du Pal, ce n'est alors qu'une simple palissade de pieux qui n'est remplacée par un mur qu'en 1405, lui-même reconstruit en 1491.
Tour dite des chanoines, vue depuis le sud.
La tour des chanoines, peut-être du 12e siècle, se trouvait autrefois dans le lit de la rivière. Tout près, subsiste un mur défensif qui longe la plus grande partie de l'actuelle rue du Lot.

Illustrations


Cahors (Lot), fortification d'agglomération.
Référence : IVR73_19904600191X - Quartier dit "de la citadelle". Mur formant l'escarpement de la parcelle CD 20 vu depuis le sud. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), fortification d'agglomération.
Référence : IVR73_19904600192X - Quartier dit "de la citadelle". Mur formant l'escarpement de la parcelle CD 20 vu depuis le sud - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), fortification d'agglomération.
Référence : IVR73_19904600193X - Quartier dit "de la citadelle". Mur formant l'escarpement de la parcelle CD 20 vu depuis l'est - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), fortification d'agglomération.
Référence : IVR73_19904600194X - Quartier dit "de la citadelle". Mur en bordure de la parcelle CD 50 : partie supérieure vue depuis le nord - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), fortification d'agglomération.
Référence : IVR73_19904600195X - Quartier dit "de la citadelle". Mur situé entre les parcelles CD 53 et 54, vu depuis la parcelle 51, à l'est - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), fortification d'agglomération.
Référence : IVR73_19904600196X - Quartier dit "de la citadelle". Détail du parement du mur formant l'escarpement de la parcelle CD 51, en cours de démolition après effondrement - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), fortification d'agglomération.
Référence : IVR73_19904600240X - Porte Sainte-Catherine vue depuis la rue du Port-Bullier - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), fortification d'agglomération.
Référence : IVR73_19964600032Z - Impasse de la citadelle, vestiges de fenêtres médiévales bâties sur le mur d'enceinte, vus depuis le nord. - Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), fortification d'agglomération.
Référence : IVR73_20094607936NUCA - Situation des fortifications sur le fond de plan cadastral de 1812 (J. Lartigaut, Atlas historique des villes de France, 1983). - Service de la connaissance du patrimoine, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Ville de Cahors.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de Cahors et du sud du Lot
Référence :
IA46000098
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Ville de Cahors
Rédacteur(s) :
Scellès Maurice
Date de publication :
2002
Date de mise à jour :
2013/11/18
Ville de Cahors