Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

hôtel de ville appelé Capitole

La "maison commune" est née à la fin du 12e siècle grâce aux premiers achats de maisons situées à l'opposé du château comtal. L'édifice va peu à peu s'agrandir pour perme

Historique

Datation principale :
1er siècle ; 16e siècle ; 17e siècle ; 18e siècle ; 19e siècle
Année(s) :
1525 ; 1750 ; 1884
Justification de la datation :
datation par source
Auteur de l'oeuvre :
Naves Pierre (maître maçon) ; Bourgoing Gabriel (tailleur de pierre) ; Barbier Jean (tailleur de pierre) ; Bachelier Nicolas (architecte) ; Rancy Jean (sculpteur) ; Souffron Pierre (architecte) ; Levesville Pierre (architecte) ; Monge Pierre (maître maçon
Justification de l'attribution :
attribution par source ; attribution par travaux historiques
Partie déplacée :
partie déplacée à : 75, Paris ; parties déplacées à : 31, Toulouse
Commentaire historique :
La "maison commune" est mentionnée pour la première fois en tant que telle dans les paroles de la chanson de la Croisade des Albigeois de 1216. Il existe toutefois des documents plus anciens révélant les différentes étapes de cette création. Le cartulaire de 1205 fait état d'une première assemblée communale regroupant notamment six capitulaires en 1152. Il permet également d'identifier les premiers achats immobiliers pour l'établissement d'une maison commune en 1190. D'autres ont lieux en 1194 et 1202. Les propriétés se situent de part et d'autre de l'ancien rempart romain du 1er siècle et, plus précisément, autour de la tour Charlemagne vite utilisée comme prison communale pour les hommes. Cet emplacement stratégique permet à la maison commune d'être loin du pouvoir Comtal et du pouvoir ecclésiastique, en limite de la ville ancienne et du nouveau faubourg de Saint-Sernin. La seconde grande période d'acquisition se déroule à la fin du 13e siècle (1274 et 1284) et au début du 14e siècle (1306, 1319), formant déjà à ce moment là, l'enclos à peu près définitif. Dès le début du 16e siècle et durant plus de cinquante ans, la maison commune fait l'objet de nombreux chantiers sans véritable plan d'ensemble amenant des modifications notables de l'édifice et des constructions disparates. De nombreux artistes et artisans toulousains participent à ces travaux. Sont élevés des tours : tour des archives (1525 : Pierre de Naves maître maçon, Gabriel Bourgoing et Jean Barbier tailleurs de pierre), tour de la vis (1532 puis 1537 : Sébastien Bouguereau maçon), tour de la poudre (1536-37), le poids de l'huile (1532), les prisons (prison des Carces : 1538 Pierre de Naves maître maçon), le logis de l'Agasse devenu logis de l'Ecu (1539 : Jean Alary), la chambre de l'Artillerie sur l'emplacement de l'ancien arsenal (1540 : Pierre de Naves maître maçon), la chapelle (1545 : Pierre de Naves maître maçon). Les artistes Nicolas Bachelier et Jean Rancy interviennent également à plusieurs reprises. En 1542, les Capitouls décident de fortifier la maison commune en faisant édifier une nouvelle façade possédant notamment des tourelles d'angles de défense par Jean Alary (Voir Chalandes (Jules) Histoire monumentale de l'hôtel de Ville de Toulouse, Toulouse, 1922). Au début du 17e siècle, une nouvelle campagne de travaux d'embellissement de l'édifice démarre avec la création de la cour Henri IV et de sa galerie (Pierre Souffron architecte, 1607), de portails monumentaux et l'agrandissement de l'arsenal (Pierre Levesville en 1613 puis Pierre Monge). Dès 1730, les Capitouls projettent la création d'une place royale devant la maison commune et l'édification d'une façade prestigieuse unifiant l'ensemble des constructions devant ouvrir sur cette place. Ils chargent l'architecte Guillaume Cammas d'en établir les plans. Les travaux démarrent en 1750 et durent une dizaine d'années. Là encore, les plus grands artistes de l'époque sont sollicités comme Bernard Ortet qui réalise les ferronneries des balcons ou le sculpteur Marc Arcis. De ces époques de travaux intensifs, seuls quelques éléments existent encore sur place : la façade de Cammas ouvrant sur la place, les galeries de la cour Henri IV et la tour des archives et, hors site, la porte de l'Arsenal de Pierre Monge (1620) et la porte de la Commutation déplacées et remontées dos à dos, en 1886, au jardin des Plantes de Toulouse et la porte du grand Consistoire de Guiraud Mellot (1553) remontée depuis 1932 au musée du Louvre. Le 19e siècle voit l'achèvement de l'édifice actuel (théâtre : en 1818 par Virebent reconstruit en 1880 par Dieulafoy ; façade sur jardin : 1884 par Leclerc) entraînant la démolition presque systématique des vieux bâtiments de la maison commune. En 1840, sont protégés au titre des Monuments Historiques la tour des Archives; la façade principale donnant sur la place du Capitole ainsi que les façades intérieures de la cour Henri IV. Une seconde protection intervient en 1995 pour les décors des salles suivantes : salle des Illustres, salle des Pas Perdus dénommée Henri-Martin, salle du Conseil Municipal, salle des Mariages et grand escalier d'honneur.
Notice succincte :
La "maison commune" est née à la fin du 12e siècle grâce aux premiers achats de maisons situées à l'opposé du château comtal. L'édifice va peu à peu s'agrandir pour permettre une bonne gestion des affaires de la ville, comme notamment, la tour des Archives, accueillant aujourd'hui l'Office du Tourisme. Au 18e siècle, Guillaume Cammas édifie une façade prestigieuse unifiant l'ensemble des constructions très disparates. Le 19e siècle voit l'achèvement de l'édifice actuel et la finalisation de la place du Capitole.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
brique ; pierre ; bossage ; badigeon
Matériaux de la couverture :
tuile
Vaisseau(x) et étage(s) :
sous-sol ; entresol ; 2 étages carrés ; comble à surcroît
Forme de la couverture :
toit à longs pans ; croupe
Commentaire descriptif :
Le Capitole, de plan rectangulaire, se déploie entre place et jardin. La façade principale ouvrant sur la place du Capitole se développe sur vingt-et-une travées. Son élévation est symétrique. Au centre, un avant-corps à trois travées est couronné par un fronton rectangulaire porté par des colonnes d'ordre colossal. Les angles sont également traités en légère saillie. Des pilastres remplacent les colonnes et les frontons, plus réduits, sont curvilignes. Le rez-de-chaussée se démarques par son alternance de bossages continus en brique et en pierre. Aux étages, chaque travée est séparée par des pilastres colossaux en pierre se détachant du fond du mur en brique. Les baies sont segmentaires et sont ornées par un élément décoratif au niveau de la clé d'arc (mascaron au rez-de-chaussée et motifs de consoles ouvragées pour les étages). L'élévation est couronnée par une balustrade et des groupes sculptés en pierre. La façade sur jardin reprend les caractéristiques principales de l'élévation antérieure dans un style toutefois plus éclectique, notamment au niveau du décor.
Technique du décor :
sculpture ; ferronnerie ; peinture ; menuiserie
Représentation :
déesse ; muse ; instrument de musique ; ange ; trophée
Précision sur la représentation :
Les groupes sculptés et les trophées surmontant la façade ouest du Capitole sont l'oeuvre du sculpteur Louis Parant (1702-1772), appelé "entrepreneur de la sculpture et de la mise en place des figures et trophées en pierre du fronton circulaire de la troisième partie de la façade" de l'hôtel de Ville dans les pièces à l'appui des comptes des années 1760-1761 (AMT, CC2788). Ces sculptures ont fait l'objet d'une campagne de restauration en 1925 (AMT, 5M30/1) et dans les années 1980 (AMT, 145W32). Sur le fronton de gauche se trouvent Clémence Isaure et Minerve, encadrant les attributs des arts et des sciences. Sur le fronton de droite, la Tragédie et la Comédie encadrent les attributs de la musique. Sur les angles latéraux du fronton central sont assises la Force et la Justice. Enfin, deux anges sont couchés sur les rampants et tiennent les armes de France. Les sculptures de la façade est ont été réalisées en 1883 par le sculpteur Sul-Abadie pour le pavillon de droite et en 1884 pour celui de gauche, par le sculpteur Fabre.

Localisation

Commune :
Toulouse
Lieu-dit ou secteur urbain :
Capitole (quartier)
Adresse :
Capitole (place du)
Aire d'étude :
Toulouse
Référence cadastrale :
310819AB0001
Milieu d'implantation :
en ville

Oeuvres liées

Donjon du Capitole [ou tour des Archives]. Vers 1840.
La tour des archives est construite à partir de 1525 alors que la maison commune fait l'objet de nombreux chantiers. C'est le premier bâtiment qui présente un aspect monumental et en même temps défensif pour mettre à l'abri les documents de la ville. Le bail à besogne est signé tout d'abord avec le maître maçon Pierre de Naves qui est remplacé pour mésententes, par Laurent Clary. A la

Illustrations


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102093NUCA - Elévation antérieure. - Friquart, Louise-Emmanuelle ; Krispin, Laure, (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102094NUCA - Elévation antérieure, aile sud, théâtre du Capitole. - Friquart, Louise-Emmanuelle ; Krispin, Laure, (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102095NUCA - Elévation antérieure, aile nord. - Friquart, Louise-Emmanuelle ; Krispin, Laure, (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102096NUCA - Elévation antérieure, pavillon central, détail de l'étage. - Friquart, Louise-Emmanuelle ; Krispin, Laure, (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102097NUCA - Elévation antérieure, cour intérieure nord. - Friquart, Louise-Emmanuelle ; Krispin, Laure, (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102098NUCA - Elévation antérieure, cour intérieure nord. - Friquart, Louise-Emmanuelle ; Krispin, Laure, (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102128NUCA - [Façade du] Capitole, vers 1840. - Archives municipales de Toulouse (reproduction), (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102129NUCA - Porte de Bachelier. (Cour du Capitole [cour Henri IV]). Vers 1840. - Archives municipales de Toulouse (reproduction), Domaine public.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102131NUCA - Porte de la Commutation. Vers 1840. - Archives municipales de Toulouse (reproduction), Domaine public.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102132NUCA - Capitouls de l'année 1629 réunis dans la salle du consistoire. Vers 1840. - Archives municipales de Toulouse (reproduction), (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102169NUCA - Façade du Capitole, vue prise en perspective depuis le coin du Théâtre, vers 1890. - Archives municipales de Toulouse (reproduction), (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102170NUCA - Capitole. Vue générale de la façade et de la place ; au premier plan kiosque, de part et d'autre de la place, urinoirs publics. Vers 1900. - Archives municipales de Toulouse (reproduction), Domaine public.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102171NUCA - Arcades du Capitole. Toulouse. Fin 19e siècle. Vue d'ensemble des arcades prise depuis l'hôtel de ville. Au premier plan la foule sur la place ; au second les arcades ; au fond clocher des Jacobins. - Archives municipales de Toulouse (reproduction), Domaine public.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102172NUCA - Capitole. Restauration de la façade, années 1960. Vue prise depuis le coin de la place côté théâtre. - Archives municipales de Toulouse (reproduction), (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102173NUCA - Façade du Capitole et place après lavage du sol ; croix occitane, le 28/04/1973. - Archives municipales de Toulouse (reproduction), (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102174NUCA - Le Capitole. Entrée principale de l'Hôtel de Ville ; bas-relief de Napoléon au centre du fronton situé au dessus des huit colonnes. Vers 1850. - Archives municipales de Toulouse (reproduction), (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102175NUCA - Place du Capitole. Fin 19e siècle. Vue d'ensemble de la place prise depuis l'angle nord-ouest. Au milieu plusieurs voitures à cheval, au fonds la façade de l'hôtel de ville. - Archives municipales de Toulouse (reproduction), Domaine public.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102176NUCA - Le Capitole avec le médaillon de Napoléon sur le fronton. Vers 1870. - Archives municipales de Toulouse (reproduction), Domaine public.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102179NUCA - Elévation antérieure. - Friquart, Louise-Emmanuelle ; Krispin, Laure, (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102180NUCA - Elévation antérieure. - Friquart, Louise-Emmanuelle ; Krispin, Laure, (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102181NUCA - Elévation antérieure. - Friquart, Louise-Emmanuelle ; Krispin, Laure, (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102182NUCA - Elévation antérieure. - Friquart, Louise-Emmanuelle ; Krispin, Laure, (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102183NUCA - Elévation antérieure. - Friquart, Louise-Emmanuelle ; Krispin, Laure, (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102184NUCA - Elévation antérieure. - Friquart, Louise-Emmanuelle ; Krispin, Laure, (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102193NUCA - "Elevation de la nouvele façade", projetée pour le Capitole, projet de Guillaume Cammas, 1739. - Archives municipales de Toulouse (reproduction), Domaine public.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102206NUCA - Cercle du Président dans la Salle du Trône, au Capitole de Toulouse. 1852. Réception en l'honneur de de la visite de Louis-Napoléon Bonaparte à l'Hôtel de Ville. D'après une gravure extraite du Petit Journal Illustré. - Archives municipales de Toulouse (reproduction), (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102207NUCA - 41. Capitole. Salle du Conseil municipal. Vers 1930. - Archives municipales de Toulouse (reproduction), (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20123102208NUCA - Hôtel de ville. "Plan de la salle des illustres de la ville de Toulouse avec les projets de décoration marqués en rouge". 6 décembre 1783. - Archives municipales de Toulouse (reproduction), (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20133100431NUCA - [Le donjon du Capitole], Fin 19e siècle. Vue du donjon du Capitole prise depuis le côté est de l'actuel square de Gaulle. Au premier plan des passants, au second le donjon, au fond la façade postérieure de l'hôtel de ville. - Archives municipales de Toulouse (reproduction), (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20133100435NUCA - Elévation antérieure. - Friquart, Louise-Emmanuelle ; Krispin, Laure, (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20133100436NUCA - Elévation antérieure. - Friquart, Louise-Emmanuelle ; Krispin, Laure, (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20133100438NUCA - Elévation antérieure. - Friquart, Louise-Emmanuelle ; Krispin, Laure, (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20133100439NUCA - Elévation antérieure. - Friquart, Louise-Emmanuelle ; Krispin, Laure, (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20133100440NUCA - Elévation antérieure. - Friquart, Louise-Emmanuelle ; Krispin, Laure, (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20133100442NUCA - Elévation antérieure. - Friquart, Louise-Emmanuelle ; Krispin, Laure, (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20133100443NUCA - 420. Toulouse. Porte du Grand Consistoire. (Edition Giraudon). Planche 14 de l'album photographique "Bibliothèque photographique de Giraudon". Fin XIXe siècle. - Archives municipales de Toulouse (reproduction), Domaine public.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20133100444NUCA - Elévation antérieure. - Friquart, Louise-Emmanuelle ; Krispin, Laure, (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20133100445NUCA - Elévation antérieure. - Friquart, Louise-Emmanuelle ; Krispin, Laure, (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20133100446NUCA - Dessin supposé de la Tour de l'Horloge de la Maison de Ville. Non daté (probablement 19e siècle). - Archives municipales de Toulouse (reproduction), Domaine public.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20133100963NUCA - Toulouse. Ancien Capitole. Porte de l'Arsenal, hôtel de ville du Capitole, square du Général-de-Gaulle. Vers 1862. Vue latérale du portail muré. - Archives municipales de Toulouse (reproduction), Domaine public.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20133100969NUCA - 122. Toulouse. La Porte d'entrée du Jardin des Plantes. Allée Frédéric-Mistral, porte de la Commutation, entrée du Jardin des Plantes. Années 1910. Vue perspective de la porte prise depuis l'allée. - Archives municipales de Toulouse (reproduction), (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), hôtel de ville appelé Capitole.
Référence : IVC31555_20133100970NUCA - [Porte de la Commutation]. 1880. Perspective de la rue Lafayette vers la place Wilson avec sur la droite à la place de l'actuel square de Gaulle la porte de la Commutation. - Archives municipales de Toulouse (reproduction), (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Bibliographie :
Chalandes Jules. Histoire monumentale de l'hôtel de Ville de Toulouse, Toulouse, 1922

Informations complémentaires

Référence :
IA31133207
Copyright :
(c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Rédacteur(s) :
Friquart, Louise-Emmanuelle ; Krispin, Laure
Date de publication :
2012
Date de mise à jour :
2014/02/25
Nature de la protection :
classé MH partiellement
Date de la protection :
1840 classé MH ; 1911/02/11 classé MH ; 1995/02/17 classé MH
Référence de la notice M.H. :
PA00094497
Mairie de Toulouse. Archives municipales