Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

couvent de Bénédictins puis manufacture d'indienne puis manufacture des tabacs, aujourd'hui école des Beaux-Arts

Première Académie royale de peinture, de sculpture et d'architecture de province, fondée en 1750, elle devient école des Beaux-Arts et des Sciences industrielles en 1827. D'abo

Historique

Datation principale :
14e siècle (?) ; 17e siècle ; 2e moitié 19e siècle
Année(s) :
1895
Justification de la datation :
daté par travaux historiques
Auteur de l'oeuvre :
Esquié Jacques-Jean (architecte)
Justification de l'attribution :
attribution par travaux historiques
Commentaire historique :
Le monastère des Bénédictins est acquis lors de la vente des biens nationaux par le Bordelais Bertrand Boyer-Fonfrède qui y établit son hôtel particulier richement décoré et une fabrique d'indienne (toile de coton peinte). Il figure encore sur le cadastre Grandvoinet avec ses anciens bâtiments conventuels (cloître, fonds baptismaux, vieille église paroissiale...). Il subsiste des latrines collectives à fosse pouvant dater du 14e siècle, mentionnées comme Tour des latrines sur le Monasticum Gallicanum au 17e siècle. Le cloître disparaît complètement en 1812 lors de l'installation de la manufacture des Tabacs dans les locaux. A la fin du 19e siècle, entre 1892 et 1895, l'aménagement de l'école des Beaux-Arts de Toulouse amène la réhabilitation de la façade avec le placage en saillie d'un corps de bâtiment en pierre de taille sur une partie des bâtiments datés du 17e siècle. C'est l'architecte Esquié qui est chargé du chantier et qui propose une façade très ornée de style éclectique. Inscription : Lebrun Boucher Ingres David Delacroix. Pendant la première guerre mondiale, le site devient un hôpital temporaire géré par le service de santé militaire.
Notice succincte :
Première Académie royale de peinture, de sculpture et d'architecture de province, fondée en 1750, elle devient école des Beaux-Arts et des Sciences industrielles en 1827. D'abord installée dans le couvent des Augustins, elle intègre l'ancien monastère de Bénédictins à la fin du 19e siècle. La façade monumentale, plaquée sur les anciens bâtiments met en avant sa vocation de véritable palais des arts, accentuée par les quatre statues symbolisant les quatre beaux-arts. Les hermès en bas et les médaillons en haut rendent hommage aux artistes français de l'époque.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
brique ; pierre ; pierre de taille ; bossage
Matériaux de la couverture :
tuile creuse
Vaisseau(x) et étage(s) :
2 étages carrés ; comble à surcroît
Forme de la couverture :
toit à longs pans
Commentaire descriptif :
L'édifice se situe à l'angle de l'îlot. Il se compose de plusieurs corps de bâtiment s'organisant autour de deux cours. La façade en pierre de taille rythmée par des dosserets à bossage et surmontée d'une corniche à modillons vient prendre appui sur la façade ancienne en brique formée d'un un rez-de-chausée en pierre et percée de fenêtres rectangulaires surmontées d'une corniche. Un étage de mirandes complète l'élévation.
Technique du décor :
sculpture
Représentation :
ornement végétal ; ornement figuré ; ordre colossal ; pilastre ; tête
Précision sur la représentation :
Eléments sculptés en pierre : consoles, agrafes, statues et reliefs.

Localisation

Commune :
Toulouse
Lieu-dit ou secteur urbain :
Capitole (quartier)
Adresse :
Daurade (quai de la) 5
Aire d'étude :
Toulouse centre
Référence cadastrale :
2011 310818AB0574
Milieu d'implantation :
en ville

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Toulouse (Haute-Garonne), couvent de Bénédictins puis manufacture d'indienne puis manufacture des tabacs, aujourd'hui école des Beaux-Arts.
Référence : IVC31555_20133100502NUCA - 102. Toulouse. L'Ecole des Beaux-Arts. Voyagée en 1914. - Archives municipales de Toulouse (reproduction), Domaine public.


Toulouse (Haute-Garonne), couvent de Bénédictins puis manufacture d'indienne puis manufacture des tabacs, aujourd'hui école des Beaux-Arts.
Référence : IVC31555_20133100627NUCA - Elévation antérieure, détail. - Molier, Julia, (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), couvent de Bénédictins puis manufacture d'indienne puis manufacture des tabacs, aujourd'hui école des Beaux-Arts.
Référence : IVC31555_20133100628NUCA - Ensemble depuis le pont Neuf. - Molier, Julia, (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Toulouse (Haute-Garonne), couvent de Bénédictins puis manufacture d'indienne puis manufacture des tabacs, aujourd'hui école des Beaux-Arts.
Référence : IVC31555_20133100629NUCA - Elévation antérieure, détail. - Molier, Julia, (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Référence :
IA31131140
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Ville de Toulouse
Rédacteur(s) :
Friquart Louise-Emmanuelle ; Krispin Laure ; Moussay Sonia
Date de publication :
2005 ; 2013
Date de mise à jour :
2014/02/25
Nature de la protection :
classé MH
Date de la protection :
1995/09/18 : classé MH
Référence de la notice M.H. :
PA00135704
Mairie de Toulouse. Archives municipales