Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

hôtel dit château de Sambucy

Elément majeur du patrimoine millavois, l'hôtel entre cour et jardin est élevé par le maître des eaux et forêts en Rouergue, Jacques Duschene, vers 1679, en bordure des ancie
Oeuvre non localisée

Historique

Datation principale :
4e quart 17e siècle ; 19e siècle
Année(s) :
1672-1679 ; 1787 ; 1853
Justification de la datation :
daté par source
Auteur de l'oeuvre :
Boissonnade (architecte)
Justification de l'attribution :
attribution par source
Personne(s) liée(s) à l'histoire de l'oeuvre :
Duschène Jacques (commanditaire)
Commentaire historique :
L'hôtel, dit château de Sambucy, élément majeur du patrimoine millavois, a été élevé à la demande du maître des eaux et forêts en Rouergue, Jacques Duschene. Il est alors bâti hors les murs, échappant aux ruelles étroites et encombrées de la ville. Commencé dans les années 1672, il est achevé vers 1679. C'est un hôtel entre cour et jardin, comprenant un corps de logis et deux ailes en retour. La création d'un jardin à la française équipé d'un bassin agrémenté d'un jet d'eau (récemment restaurés) fait immédiatement suite à l'achèvement des travaux, donnant un caractère remarquable à l'édifice. La famille de Sambucy l'acquiert assez rapidement, par le mariage de la petite fille de Jacques Duschène avec Marc-Antoine de Sambucy, avocat au parlement de Toulouse. D'importants travaux sont alors réalisés dès 1787, et notamment l'adjonction du dôme sommital couvrant le corps de logis principal et ses décorations intérieures, d'inspiration italianisante (v. 1789). Puis le 19e siècle voit le château s'agrandir : les ailes latérales sont surélevées et une orangerie édifiée, en 1853, par l'architecte départemental Boissonnade, à qui l'on doit également la construction du Palais de Justice. Le jardin est remis au goût du jour et remodelé autour d'une grande pièce d'eau aux contours courbes.
Notice succincte :
Elément majeur du patrimoine millavois, l'hôtel entre cour et jardin est élevé par le maître des eaux et forêts en Rouergue, Jacques Duschene, vers 1679, en bordure des anciennes fortifications.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
pierre de taille ; enduit
Matériaux de la couverture :
ardoise
Plan :
plan régulier en U
Vaisseau(x) et étage(s) :
1 étage carré ; étage de comble
Voûtes :
voûte en berceau plein-cintre ; voûte d'arêtes
Forme de la couverture :
toit en pavillon
Escalier :
escalier intérieur : escalier tournant à retours, en charpente
Commentaire descriptif :
L'hôtel entre cour et jardin comprend un corps de logis et deux ailes en retour. Le corps de logis est couvert d'un dôme en ardoises. A l'intérieur, le décor est constitué de nombreuses peintures murales (à l'étage, sous le dôme) et de moulures, l'ensemble d'inspiration italianisante. Le jardin à la française est équipé d'un bassin agrémenté d'un jet d'eau relié à l'orangerie par un canal rectiligne.
Technique du décor :
peinture rupestre ; décor stuqué
Représentation :
figure mythologique

Localisation

Commune :
Millau
Adresse :
Ayrolle (boulevard de l') 18, 20, 22, 24, 26
Aire d'étude :
Millau faubourg
Référence cadastrale :
1830 D 1188, 1189, 1190 ; 2002 AP 77
Milieu d'implantation :
en ville

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Millau (Aveyron), hôtel dit château de Sambucy.
Référence : IVC12145_20031201424NUCA - Vue d'ensemble. - Galés, Françoise, (c) Ville de Millau ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Millau (Aveyron), hôtel dit château de Sambucy.
Référence : IVC12145_20071200261NUCA - Tableau représentant l'hôtel du côté du jardin. - Plattier, Pierre, (c) Ville de Millau ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Millau (Aveyron), hôtel dit château de Sambucy.
Référence : IVC12145_20071200263NUCA - Tableau représentant l'hôtel du côté du boulevard. - Plattier, Pierre, (c) Ville de Millau ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Millau (Aveyron), hôtel dit château de Sambucy.
Référence : IVC12145_20071200310NUCA - Allégorie représentant la charité, dans l'ancienne cage d'escalier. - Plattier, Pierre, (c) Ville de Millau ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Bibliographie :
Galés (Françoise), Nicolas (Laurent), "Millau sous l'Ancien Régime", Parcours du patrimoine, n° 334, 2008, p. 50-65.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Parc naturel régional des Grands Causses
Référence :
IA12100987
Copyright :
(c) Ville de Millau ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Rédacteur(s) :
Galés Françoise
Date de publication :
2004
Date de mise à jour :
2014/05/26
Nature de la protection :
inscrit MH partiellement ; classé MH
Date de la protection :
1992/04/13 : inscrit MH ; 1995/03/10 : classé MH
Référence de la notice M.H. :
PA00094063
Eléments protégés :
parc ; orangerie ; communs ; terrasse ; cour ; salon ; cheminée ; décor intérieur ; enclos
Site, secteur, zone de protection :
parc naturel régional
Observations :
Classement et inscription 23 11 1943 (arrêtés) annulés
Ville de Millau