Recherche en cours...


Recherche

monument aux morts de la guerre de 1914-1918 et de la guerre de 1939-1945

Par délibération du 15 juin 1924, le conseil municipal de Bethmale autorise son maire, Jean Domenc, à acheter un terrain à madame Dupuy, d'un montant de 373,89 francs frais de

Historique

Datation principale :
1er quart 20e siècle
Année(s) :
1925
Justification de la datation :
daté par source
Auteur de l'oeuvre :
Bergès Paul (entrepreneur)
Justification de l'attribution :
attribution par source
Commentaire historique :
Par délibération du 15 juin 1924, le conseil municipal de Bethmale autorise son maire, Jean Domenc, à acheter un terrain à madame Dupuy, d'un montant de 373,89 francs frais de notaire compris, afin d'ériger le monument aux morts. Le devis, d'un montant de 19 105 francs, présenté par Paul Bergès, entrepreneur de monuments funéraires habitant la sous-préfecture proche de Saint-Girons est accepté et présenté dans le dossier adressé par le comité municipal du monument à la commission d'esthétique départementale de Foix. Le coût du monument, de sa grille, de sa statue ainsi que le transport et la pose sont couverts par la souscription publique de 6 043 francs et le budget communal de 13 063 francs. L'avis de la commission d'esthétique étant favorable, le préfet accorde l'autorisation d'ériger ce monument en signant l'arrêté le 19 octobre 1923. Ce monument, en marbre de Saint-Girons dite pierre d'Embège, est érigé près de l'église sur la place publique. Le monument est donc celui de la commune de Bethmale. En effet, la section d'Arrien-en-Bethmale est distraite de la commune de Bethmale et érigée en commune distincte par la loi du 18 février 1931. Le monument aux morts est inauguré le 29 novembre 1925 par le conseil municipal, les vétérans de 1870, les notables locaux, la population et les enfants des écoles. Le président du comité, monsieur Doumenc, remet officiellement le monument au maire pendant qu'une palme, aujourd'hui disparue, est offerte par le groupement cantonal et déposée. Après la seconde guerre mondiale, la plaque en granite gravée des 4 noms et prénoms et surnoms des soldats morts en 1939-1945 est ajoutée au monument. Le quotidien local, la La Croix de l'Ariège, dans un article paru le 13 décembre 1925, rendant compte de la cérémonie, annonce 102 noms gravés sur le monument. La liste des noms et prénoms et parfois surnoms des 100 soldats morts pour la France en 1914-1918 et les dates et lieux de décès, dates de naissance, grades et régiments figure en pièce annexe.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
fer ; béton ; marbre ; granite
Commentaire descriptif :
Situé sur la place du village, près de l'église paroissiale, le monument aux morts d'Arrien-en-Bethmale est orienté vers le nord-est. Entouré d'une grille en fer avec portillon en façade, peinte de couleur grise et fixée sur un muret en béton, le monument est en marbre de Saint-Girons dite pierre d'Ambège, l'ensemble sur un soubassement en béton. Le monument (dimensions : h = 390, la = 280, pr = 280) est composé de deux marches surmontées d'une base sur laquelle sont sculptées une palme et une croix de guerre, puis d'un fût en forme d'obélisque gravé, en façade, de la dédicace communale, d'une croix latine et des dates "1914-1918". Les faces latérales nord et sud sont gravées des noms, prénoms, parfois surnoms ou grades des 100 soldats morts pour la France. Les différentes inscriptions gravées sont dorées. Une corniche surmonte l'ensemble qui porte une statue (dimensions : h = 180, la = 50, pr = 50), non datée et non signée. Cette statue, polychrome, en fonte représente un Poilu casqué, moustachu, en tenue réglementaire, la crosse de son fusil au sol et ses mains jointes sur le canon. Décoré de la croix de guerre, il veille sur la tranquillité des habitants. Une plaque en granite blanc et noir est posée contre le socle. Elle est gravée d'inscriptions dorées, les dates "1939-1945" suivies des 4 noms, prénoms et surnoms de soldats morts pendant ce conflit.
Technique du décor :
sculpture ; fonderie ; peinture
Représentation :
croix de guerre ; palme ; croix latine ; urne
Précision sur la représentation :
La croix de guerre, dont le décret d'application est pris le 23 avril 1915, récompense les militaires, mais aussi les civils et les personnels militarisés. La palme de lauriers honore les vainqueurs, les héros et est le symbole de gloire, de succès et d'immortalité. La croix latine, symbole religieux, est toléré depuis 1924 alors qu'il était, précédemment interdit. La statue polychrome, en fonte, représente un Poilu, soldat français symbolisant la Grande Guerre.
Dimensions :
h = 384, la = 385, pr = 570
Typologie :
monument statue

Localisation

Commune :
Arrien-en-Bethmale
Lieu-dit ou secteur urbain :
Aret
Aire d'étude :
Ariège
Référence cadastrale :
2001 A2 931
Milieu d'implantation :
en écart

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Arrien-en-Bethmale (Ariège), monument aux morts de la guerre de 1914-1918 et de la guerre de 1939-1945.
Référence : IVR73_20020900446NUCA - Vue d'ensemble depuis le nord-est du monument aux morts érigé en 1925. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Arrien-en-Bethmale (Ariège), monument aux morts de la guerre de 1914-1918 et de la guerre de 1939-1945.
Référence : IVR73_20020900447NUCA - Vue d'ensemble depuis l'est du monument aux morts érigé en 1925. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Arrien-en-Bethmale (Ariège), monument aux morts de la guerre de 1914-1918 et de la guerre de 1939-1945.
Référence : IVR73_20020900451NUCA - Vue d'ensemble de la statue en fonte, polychrome représentant un Poilu. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Référence :
IA09000573
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Rédacteur(s) :
Roques Patrick
Date de publication :
2006
Date de mise à jour :
2013/10/02
Date de la protection :
inscrit MH partiellement
Observations :
La statue du Poilu symbolise le soldat de la Grande Guerre.