Recherche en cours...


Recherche

chapiteaux (28), piliers (2), fenêtre (décor sculpté)

La datation du décor sculpté, qui repose principalement sur des comparaisons avec des oeuvres de Moissac, Toulouse, Saint-Pons-de-Thomières et Narbonne, est l'un des arguments q

Historique

Datation :
milieu 12e siècle
Auteur de l'oeuvre :
auteur inconnu
Commentaire historique :
La datation du décor sculpté, qui repose principalement sur des comparaisons avec des oeuvres de Moissac, Toulouse, Saint-Pons-de-Thomières et Narbonne, est l'un des arguments qui permettent de situer la construction de la maison au milieu du 12e siècle, avant 1155, date d'une charte des vicomtes de Saint-Antonin qui fait également référence aux Institutes de Justinien ; pour remplacer les supports de bronze disparus des deux fenêtres de la tour, Viollet-le-Duc a commandé au sculpteur Auguste Perrin deux copies de chapiteaux de la claire-voie qui sont réalisés vers 1849.

Description

Catégorie technique :
sculpture
Matériaux et technique :
calcaire : taillé (décor en haut relief, polychrome)
Représentation :
figure (empereur : Justinien Ier, en pied, couronne, sceptre : aigle, livre : ouvert)
scène biblique (Le serpent d'Eden, tentation, Eve, Adam, L'arbre de vie, feuille : figuier)
scène (allégorie : le péché, sirène oiseau, oiseau, serpent)
scène (allégorie : calomnie, homme : assis, oiseau, langue)
scène (allégorie : colère, envie, homme : bagarre, barbe, cheveux)
scène (allégorie : vice, chaîne, homme : assis, chaîne : lion)
scène (allégorie : vice, sexualité : animal, homme : à califourchon, dragon, sexe masculin, désir, agressivité)
scène (allégorie : vice : sexualité, sirène poisson, préhension : queue, préhension : poisson)
figures (roi, reine, en buste)
ornementation (ornement à forme végétale, acanthe, feuille, fruit, tige, oiseau, mammifère terrestre)
ornementation (coquille Saint-Jacques, tête : homme, mammifère terrestre, rinceau, ornement à forme végétale, billettes, ornement à forme géométrique)
Précision sur la représentation :
Les piliers opposent le péché originel et la loi, représentée par l'empereur législateur Justinien qui tient le livre des Institutes, sans laquelle nul ne peut être bon ; les chapiteaux développent le thème des vices : allégorie du péché par les sens et le cerveau, médisance, colère, bestialité, impureté ; un chapiteau représente les vices enchaînés ; un dernier chapiteau historié présentant deux rois et deux reines en buste reste inexpliqué ; à part un chapiteau à décor géométrique, les autres chapiteaux de la claire voie et tous ceux des fenêtres et de l'arcature de la tour sont ornés de feuillages : acanthe ou feuilles lisses, palmettes grasses, tiges souples, fruits ronds et grenus ; deux chapiteaux associent feuillage et oiseaux ou animaux à cornes ; le décor secondaire appliqué aux bases, aux tailloirs ou au chanfrein d'une fenêtre se compose de têtes d'homme, de coquilles saint Jacques, d'un animal, de motifs géométriques dont des billettes et des gaufrures ainsi que de motifs végétaux dont des rinceaux.
Dimensions :
h = 143 ; la = 39 ; pr = 63
Précisions sur les dimensions :
dimensions des piliers ; dimensions moyennes des chapiteaux de la claire voie : h = 25,4, la = 25,5, pr = 18,8 ; dimensions moyennes des chapiteaux des fenêtres du corps principal : h = 24,5, la = 21, pr = 21
Etat de conservation :
mauvais état ; manque ; traces de peinture
Précisions sur l'état :
Le haut de la tête de Justinien, avec la couronne, a disparu ; la polychromie ne subsiste plus qu'à l'état de traces ; manque partie bûchée
Marques et inscriptions :
inscription concernant l'iconographie (latin, peinte)
Précisions sur les inscriptions :
inscription : sur le livre, Incipit des Institutes de Justinien.

Localisation

Commune :
Saint-Antonin-Noble-Val
Adresse :
Halle (place de la)
Aire d'étude :
Saint-Antonin-Noble-Val
Edifice de conservation :
maison ; maison consulaire ; actuellement musée
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
claire voie et fenêtres de l'élévation antérieure ; arcature aveugle du premier étage de la tour

Oeuvres liées

Plans et élévations : 3e projet de restauration par Viollet-le-Duc.
Maison comportant une salle de Justice, construite au milieu du 12e siècle, avant 1155, probablement pour Pons de Graulhet, peut-être viguier des vicomtes de Saint-Antonin ; elle perd sa fonction judiciaire lorsqu'elle est achetée par les consuls en 1312 et devient maison consulaire. L'escalier extérieur place sur l'arrière est remplacé sans doute avant le 18e siècle par un escalier hors-oe

Illustrations


Saint-Antonin-Noble-Val (Tarn-et-Garonne), maison ; maison consulaire ; actuellement musée.
Référence : IVR73_19868200961VA - Pilier: l'empereur Justinien tenant le livre des Institutes. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Saint-Antonin-Noble-Val (Tarn-et-Garonne), maison ; maison consulaire ; actuellement musée.
Référence : IVR73_20088201251NUCA - Claire-voie du premier étage, partie gauche. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Saint-Antonin-Noble-Val (Tarn-et-Garonne), maison ; maison consulaire ; actuellement musée.
Référence : IVR73_20088201252NUCA - Claire-voie du premier étage, parties centrale et droite. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Saint-Antonin-Noble-Val (Tarn-et-Garonne), maison ; maison consulaire ; actuellement musée.
Référence : IVR73_20088201253NUCA - Claire-voie du premier étage, partie centrale. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Saint-Antonin-Noble-Val (Tarn-et-Garonne), maison ; maison consulaire ; actuellement musée.
Référence : IVR73_20088201255NUCA - Pilier : Le Péché originel. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Saint-Antonin-Noble-Val (Tarn-et-Garonne), maison ; maison consulaire ; actuellement musée.
Référence : IVR73_20088201256NUCA - Pilier : L'empereur Justinien. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays Midi-Quercy
Référence :
IM82000323
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Pays Midi-Quercy ; (c) Conseil général du Tarn-et-Garonne
Rédacteur(s) :
Scelles Maurice
Date de publication :
1989
Date de mise à jour :
2013/06/27
Nature de la protection :
classé au titre immeuble
Date de la protection :
1846 : classé au titre immeuble
Intérêt de l'oeuvre :
à signaler
Pays Midi-Quercy