Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

retable du maître-autel, avec autel, tabernacle, statues de saint Antoine et saint Louis, et tableaux de La Crucifixion, du Chemin de croix et de l'Ange de la Résurrection (?)

Grand retable en bois doré et peint, datant de la première moitié du 18e siècle, se distinguant par une statue de saint Louis dans la travée droite, un tableau de la Crucifixi
Oeuvre non localisée

Historique

Datation :
17e siècle
Commentaire historique :
En l'absence de documentation historique ou d'archive, la datation du retable du maître-autel est donnée par le style qui correspond au début du 18e siècle, en particulier les formes arrondies et chantournées du tabernacle. L'ensemble a toutefois été largement repeint et partiellement redoré, avec peut-être deux campagnes successives, l'une au 19e siècle, l'autre dans les années 1950 et correspondant à la réalisation des faux-joints au ciment de l'église (y appartiennent sans doute les bleu clair, rose et le faux-bois veiné sur les parties basses).
Notice succincte :
Grand retable en bois doré et peint, datant de la première moitié du 18e siècle, se distinguant par une statue de saint Louis dans la travée droite, un tableau de la Crucifixion et deux petites toiles, ainsi que de nombreux bas-reliefs figurant les évangélistes et autres personnages bibliques.

Description

Catégorie technique :
ébénisterie ; menuiserie ; sculpture ; peinture
Matériaux et technique :
bois : taillé, sculpté, doré, peint ; penture à l'huile (toile)
Commentaire descriptif :
Installé sur l'entière hauteur du mur plat du choeur, mesurant environ 8 m de haut sur 10 m de large, le retable se développe sur trois registres superposés et trois travées verticales. Il est composé de boiseries fixées sur des poutres, repose sur un soubassement, une estrade et un autel maçonnés, et associe sculptures rehaussées de peintures et dorures, niches pour statues et toiles peintes. La composition est scandée par quatre colonnes dans le registre médian.
Le registre inférieur est occupé en partie centrale par le maître-autel à proprement parler, tandis que les côtés présentent deux portes donnant accès à la sacristie placée contre le chevet. Le maître-autel est composé d'une estrade maçonnée à deux marches, d'un autel tombeau en bois peint de forme galbée, venant lui-même dissimuler un autel en pierre taillée, un double gradin en bois doré et peint, et un tabernacle en bois entièrement doré avec une urne centrale de forme arrondie entourée de deux panneaux chantournés formant joues. De part et d'autre de l'autel, des caissons saillants en bois, ornés de deux rangs superposés de panneaux sculptés de bas-reliefs (représentant des figures bibliques), supportent les colonnes qui se développent sur le registre médian. Deux petites toiles peintes de format rectangulaire horizontal prennent place au-dessus des portes donnant accès à la sacristie : elles représentent Le Chemin de croix à gauche et L'ange de la Résurrection à droite. Des caissons similaires se retrouvent de part et d'autre des portes, jouant le même rôle de support de colonne et pareillement sculptés de bas-reliefs ; ils sont complétés de panneaux plats avec bas-reliefs en retour aux extrémités.
Le registre médian présente en partie centrale une grande toile peinte de format rectangulaire vertical, représentant La Crucifixion et placée dans une cadre en bois doré, autour de laquelle prennent place deux colonnes torses, avec motifs sculptés partiellement dorés, reposant sur les caissons du registre inférieur et surmontées de chapiteaux corinthiens. Deux niches arrondies en partie supérieure et surmontées de bas-reliefs prennent place dans les travées latérales au-dessus des portes, et accueillent chacun une grande statue en ronde-bosse, saint Antoine à gauche et saint Louis à droite ; elles sont bordées de deux autres colonnes torses, puis de volutes dorées et peintes.
Le registre supérieur présente un large entablement architecturé avec ressauts en débord au-dessus des colonnes et chapiteaux : plat au-dessus des travées latérales, il est cintré en partie centrale et accueille une sculpture en haut-relief de Dieu le Père. Le fronton est composé d'une boiserie centrale aux formes chantournées coiffées de bas-reliefs, de deux statues placées dans les travées latérales, et de quatre pots-à-feu posés au droit des colonnes.
Précision sur la représentation :
L'autel-tombeau est orné de faux marbres peints entourant un médaillon frappé des initiales SL pour saint Louis. Les deux gradins d'autel sont rehaussés de rinceaux avec fleurs et têtes d'ange. Le tabernacle présente deux cornes d'abondance d'où jaillissent des bouquets de fleurs, de part et d'autre de la porte figurant le Christ berger ; sur les joues, des enroulements de feuilles d'acanthe et fleurs (roses et marguerites) sont ponctués de deux têtes d'anges ; le dôme est décoré de feuilles de laurier et fleurs.
Le registre inférieur du retable est scandé par douze bas-reliefs sculptés, six de chaque côté du tabernacle, organisés eux-mêmes sur deux rangs superposés. Autour de l'autel-tombeau, prennent place la Vierge et saint Joseph tenant son lys, posés tous deux sur un socle avec coeur et feuilles d'acanthe. Sous les colonnes, les quatre évangélistes sont représentés en pied avec leurs attributs (à gauche, Marc et Jean ; à droite, Matthieu et Luc). Directement sous les volutes, ce sont à gauche saint Jean Baptiste (représenté enfant avec l'agneau et portant une croix sur laquelle est enroulé un phylactère) et à droite sainte Catherine d'Alexandrie (couronnée, avec l'épée et la roue) ; en partie basse, les travées latérales sont ornées, à gauche, de saint Pierre avec un livre et ses clés (disparues) et d'un évêque avec crosse et mitre, à droite, d'un moine avec une crosse et une capuche et de saint Paul avec un livre et l'épée.
Le cadre du tableau central présente des feuilles d'acanthe plaquées sur les angles, puis des rinceaux de feuilles et fleurs. La toile centrale figure la Crucifixion avec le Christ sur la croix sur laquelle est fixé un écriteau avec l'inscription INRI, entouré à gauche de la Vierge debout et Marie Madeleine agenouillée, à droite de saint Jean debout. La toile de la travée gauche représente le Chemin de croix et la rencontre entre le Christ portant sa croix et sainte Véronique venant l'éponger d'un linge ; la toile de la travée droite figure l'Ange de la Résurrection, emportant sur ses genoux le Christ vers les cieux, désignant un calice au milieu des nuages.
Les quatre colonnes torses sont relevées de motifs de feuille de vigne plaquées ; leurs chapiteaux sont de style corinthien. Dans chaque travées, les niches sont ornées de coquille, surmontées d'une tête d'ange et les statues reposent sur une console dont le pied est sculpté d'un bouquet de fleurs tendus par deux têtes d'ange : à gauche, la statue grande nature figure saint Antoine ermite, barbu, vêtu d'un manteau à capuche, tenant dans sa main gauche un livre ouvert, dans sa main droite un bâton (disparu) ; à droite, le roi saint Louis portant une couronne à croix et le collier de l'ordre de saint Michel brandit un sceptre de la main gauche. Aux extrémités, les volutes présentent une corne d'abondance avec bouquet, feuilles d'acanthe et tête d'ange en partie haute.
Au-dessus du tableau central, l'entablement circulaire (orné de denticules et oves) laisse place à une sculpture de Dieu le père jaillissant des nuages, les bras ouverts. Au fronton, un bas-relief reprend des enroulements de feuilles d'acanthes, sous un bas-relief de tête d'ange aux ailes déployées surmonté d'une croix avec panneau INRI et entouré de deux paniers de fleurs. Dans chaque travée latérale, un grand ange agenouillé en prière sur un nuage surmonte une tête d'ange et deux pots-à-feu.

Localisation

Commune :
Montcabrier
Lieu-dit ou secteur urbain :
Le bourg
Edifice de conservation :
église paroissiale Saint-Louis
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
choeur

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations

Aucune illustration n'est disponible pour cette notice.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de Cahors et du Sud du Lot
Référence :
IM46206694
Copyright :
(c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Rédacteur(s) :
Bru Nicolas
Date de publication :
2014
Date de mise à jour :
2014/12/18
Date de la protection :
1927/01/25 : classé au titre objet
Référence de la notice M.H. :
PM46000402
Intérêt de l'oeuvre :
à signaler
Conseil général du Lot