Recherche en cours...


Recherche

miroir d'applique de style néo-rocaille

Ce miroir d'applique comporte un cadre en bois assemblé selon la technique du montage à onglet dans lequel est montée la glace en verre argenté au mercure. Installé dans la sa

Historique

Datation :
3e quart 19e siècle
Commentaire historique :
Ce miroir d'applique comporte un cadre en bois assemblé selon la technique du montage à onglet dans lequel est montée la glace en verre argenté au mercure. Installé dans la salle des mariages, ce miroir de style néo-rocaille a pu être commandé tant par le tribunal et laissé au moment du changement d'affectation du bâtiment que par la mairie qui y est installée depuis 1974. Toutefois, il ne figure aucune mention de cet achat dans les archives municipales.

Description

Catégorie technique :
miroiterie ; menuiserie
Matériaux et technique :
glace claire (en un seul élément) : coulé, argenté au mercure ; bois (en plusieurs éléments) : taillé, mouluré, peint faux or ; stuc (en plusieurs éléments) : moulé, décor rapporté, décor en relief, peint faux or
Commentaire descriptif :
Ce miroir de plan rectangulaire vertical est constitué d'une glace claire en un seul élément en verre argenté au mercure. Le cadre en bois, peint faux or, est assemblé selon la technique du montage à onglet. Il présente des décors en relief rapportés en stuc également peints faux or. La partie sommitale du cadre est chantournée.
Représentation :
ornement à forme végétale (rinceau : acanthe, chute végétale, guirlande, fleurette, feuillage, motif rocaille)
Précision sur la représentation :
La partie intérieure de cadre bordant la glace est ornée d'une guirlande végétale composée de frises de rinceaux d'acanthe. Les 4 coins du cadre tout comme le centre de la partie sommitale présentent un décor de feuilles d'acanthe. Les montants senestre et dextre du cadre comportent chacun 3 fleurettes.
Dimensions :
h = 222 ; la = 153 ; pr = 14
Précisions sur les dimensions :
Dimensions totales de l'oeuvre. Dimension à l'ouverture du cadre : h = 200,5, la = 129.
Etat de conservation :
mauvais état ; surpeint
Précisions sur l'état :
Le cadre a été récemment repeint faux or. La glace est piquée à quelques endroits.

Localisation

Commune :
Villefranche-de-Rouergue
Adresse :
Guiraudet (Promenade du)
Aire d'étude :
Villefranche-de-Rouergue (commune)
Edifice de conservation :
hôtel de ville
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
salle des mariages, contre l' élévation nord

Oeuvres liées

Vue de la façade principale de l'édifice construit par les architectes Etiennne-Joseph Boissonnade et Jean-Baptiste Vanginot à partir de 1861.
Suite à l'établissement du siège de la sénéchaussée de Rouergue à Villefranche-de-Rouergue, un bâtiment est construit en 1371, puis agrandi en 1551 suite à la création du Présidial. Occupant l'actuel emplacement du théâtre et de ses abords, le vieux palais de justice tombe en ruine au milieu du 19e siècle, malgré les réparations apportées depuis la Révolution. Dès 1838, l'admini

Illustrations


Villefranche-de-Rouergue (Aveyron), hôtel de ville.
Référence : IVR73_20051200117NUCA - Vue de l'oeuvre, bois doré et verre, 3e quart 19e siècle. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Référence :
IM12000467
Copyright :
(c) Ville de Villefranche-de-Rouergue ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Rédacteur(s) :
Guiochon Xavier-Philippe ; Tournemire Luc
Date de publication :
2004
Date de mise à jour :
2014/10/17