Recherche en cours...


Recherche

horloge à poser

Cette horloge appartenant à la typologie des horloges à poser, constituée d'une âme en pierre reconstituée et recouverte d'éléments en marbre noir est pourvue d'un mécanism

Historique

Datation :
2e moitié 19e siècle
Auteur de l'oeuvre :
Tignol (horloger)
Lieu d'exécution :
Midi-Pyrénées, 31, Toulouse
Commentaire historique :
Cette horloge appartenant à la typologie des horloges à poser, constituée d'une âme en pierre reconstituée et recouverte d'éléments en marbre noir est pourvue d'un mécanisme en laiton et d'un cadran en métal émaillé peint. Le mécanisme pourvu d'un dispositif de sonnerie ne fonctionne plus. Elle est l'oeuvre de l'horloger toulousain Tignol. Cet artisan, à ce jour peu connu, est mentionné dans le dictionnaire des horlogers de Tardy comme horloger actif à Toulouse en 1866. Il est également possible que Tignol ne soit qu'un revendeur. Cette horloge, commandée par la mairie de Villefranche-de-Rouergue au cours de la 2e moitié du 19e siècle, ornait encore la cheminée du cabinet du maire de Villefranche-de-Rouergue au cours de la 1ère moitié du 20e siècle. A l'occasion de la commande d'un tableau d'Antoine Jacquemond en 1933 (IM12000447), un plan du cabinet du maire est dressé, montrant en effet l'horloge posée sur la cheminée.

Description

Catégorie technique :
horlogerie ; marbrerie
Matériaux et technique :
marbre (en plusieurs éléments, noir) : taillé, mouluré, poli ; pierre reconstituée (en plusieurs éléments, structure) : moulé ; laiton : matrice ; verre (garniture)
Commentaire descriptif :
Cette horloge appartient à la typologie des horloges à poser. Sa structure est constituée d'une armature en pierre reconstituée recouverte intégralement d'une garniture d'éléments en marbre noir taillé et mouluré. L'avers de cette horloge présente une garniture en verre protégeant un cadran en métal émaillé, gradué en chiffres romains et pourvu de trois aiguilles en laiton. Le revers de l'oeuvre présente également une garniture de verre permettant d'accéder au mécanisme de l'horloge qui est en laiton. Une partie des engrenages du mécanisme d'horloge est visible à travers la garniture de verre. Le mécanisme présente un dispositif de sonnerie.
Dimensions :
h = 32,5 ; la = 26,5 ; pr = 14
Précisions sur les dimensions :
Dimensions totales de l'oeuvre. Diamètre du cadran : d = 12.
Etat de conservation :
hors état de marche ; mauvais état ; manque
Précisions sur l'état :
La plinthe en marbre collée au bas du côté senestre de l'oeuvre est manquante. Le mécanisme de l'horloge est hors d'état de marche.
Marques et inscriptions :
signature (peinte, sur l'oeuvre) ; inscription concernant le lieu d'exécution (peinte, sur l'oeuvre)
Précisions sur les inscriptions :
Au bas du cadran figurent les inscriptions suivantes : "TIGNOL / A TOULOUSE".

Localisation

Commune :
Villefranche-de-Rouergue
Adresse :
Guiraudet (Promenade du)
Aire d'étude :
Villefranche-de-Rouergue (commune)
Edifice de conservation :
hôtel de ville
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
salle de lecture du service des Archives Municipales, 2e étage

Oeuvres liées

Vue de la façade principale de l'édifice construit par les architectes Etiennne-Joseph Boissonnade et Jean-Baptiste Vanginot à partir de 1861.
Suite à l'établissement du siège de la sénéchaussée de Rouergue à Villefranche-de-Rouergue, un bâtiment est construit en 1371, puis agrandi en 1551 suite à la création du Présidial. Occupant l'actuel emplacement du théâtre et de ses abords, le vieux palais de justice tombe en ruine au milieu du 19e siècle, malgré les réparations apportées depuis la Révolution. Dès 1838, l'admini

Illustrations

Aucune illustration n'est disponible pour cette notice.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Référence :
IM12000460
Copyright :
(c) Ville de Villefranche-de-Rouergue ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Rédacteur(s) :
Guiochon Xavier-Philippe ; Tournemire Luc
Date de publication :
2004
Date de mise à jour :
2014/10/17