Recherche en cours...


Recherche

tableau et son cadre : Marcellin Fabre, Maire de Villefranche-de-Rouergue

Auguste Antoine Marcellin Fabre est né le 23 juillet 1828 à Salmiech (Aveyron). Il devient professeur de sciences à Espalion, puis à Millau (Aveyron) et à Figeac (Lot) avant d

Historique

Datation :
limite 19e siècle 20e siècle
Personne(s) liée(s) à l'histoire de l'oeuvre :
Fabre Famille (donateur)
Commentaire historique :
Auguste Antoine Marcellin Fabre est né le 23 juillet 1828 à Salmiech (Aveyron). Il devient professeur de sciences à Espalion, puis à Millau (Aveyron) et à Figeac (Lot) avant d'être reçu, le 31 décembre 1855, pharmacien de première classe à Paris. En 1856, il s'installe à Villefranche-de-Rouergue où il exerce la profession de pharmacien et de professeur au collège. Marcellin Fabre acquiert plus tard le titre d'Officier de l'Instruction Publique. Elu le 4 mai 1884, il devient maire de Villefranche-de-Rouergue le 21 février 1886. Réélu dans la liste minoritaire le 6 mars 1888, il laisse la place de maire qu'il occupe en 1892. Il sera réélu en 1896. Le 13 mai 1904, il est de nouveau réélu maire par les membres de la liste de concentration républicaine (liste Colomb) par 19 voix sur 23. Il décède le 17 juillet 1918, dans sa maison d'habitation, au n°13 de la rue qui porte désormais son nom. Sur la proposition d'Adrien Soulié, le conseil municipal, reprenant un voeu du journal local Le Narrateur formulé deux ans plus tôt, décide le 27 mars 1920, de rebaptiser la rue de Lorraine pour honorer ce grand maire républicain. Ce tableau, non daté et non signé, a sans doute été exécuté par un peintre local, du vivant de Marcellin Fabre. Il s'agit d'un don de sa famille, très vraisemblablement postérieur à son décès. Ce portrait est très caractéristique de la peinture officielle de l'époque et n'est pas sans rappeler les photographies de cette période. Le cadre est celui d'origine.

Description

Catégorie technique :
peinture ; menuiserie
Matériaux et technique :
toile (support, en un seul lé) : peinture à l'huile, sur apprêt ; bois (en plusieurs éléments) : taillé, mouluré, peint faux or ; métal : fondu, découpé, peint faux or, noir
Commentaire descriptif :
L'oeuvre est une peinture à l'huile sur un support de toile. La toile est constituée d'un seul lé monté sur un châssis de bois renforcé par une traverse horizontale. Le personnage se détache sur un fond monochrome formé d'un large aplat de couleur marron. Le cadre, en bois mouluré, est peint faux or. Il est assemblé selon la technique du montage à onglet et présente un décor en relief dans la masse. Un cartel en métal découpé à l'imitation d'un cartouche est apposé sur la partie inférieure du cadre. Il est également peint faux or et présente une inscription peinte en lettres noires.
Représentation :
figure (homme : en buste, de trois-quarts, moustache) ; ornement à forme végétale (laurier, feuille : acanthe, laurier)
Précision sur la représentation :
Cette huile sur toile représente Marcellin Fabre, maire de Villefranche-de-Rouergue de 1892 à 1904 (élu en 1892, réélu en 1896 et 1900). Le personnage, figuré en buste de trois-quarts, porte la moustache. Il est vêtu d'un costume noir, d'une chemise blanche et d'un noeud papillon. Ses yeux fixent le spectateur. Le cadre est orné d'une frise de feuilles d'acanthe et de feuilles de laurier.
Dimensions :
h = 60,5 ; la = 49
Précisions sur les dimensions :
Dimensions de la toile à l'ouverture du cadre. Dimensions de l'oeuvre avec le cadre : h = 86, la = 75, pr = 8,5. Dimensions du cartel : h = 5, la = 23.
Marques et inscriptions :
inscription donnant l'identité du modèle (sur cartel) ; inscription concernant le donateur (sur cartel)
Précisions sur les inscriptions :
Inscriptions en lettres noires sur le cartel : "MARCELLIN FABRE/1828-1918/Ancien Maire de Villefranche/DON DE LA FAMILLE".

Localisation

Commune :
Villefranche-de-Rouergue
Adresse :
Guiraudet (promenade du)
Aire d'étude :
Villefranche-de-Rouergue (commune)
Edifice de conservation :
hôtel de ville
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
cabinet du Maire

Oeuvres liées

Vue de la façade principale de l'édifice construit par les architectes Etiennne-Joseph Boissonnade et Jean-Baptiste Vanginot à partir de 1861.
Suite à l'établissement du siège de la sénéchaussée de Rouergue à Villefranche-de-Rouergue, un bâtiment est construit en 1371, puis agrandi en 1551 suite à la création du Présidial. Occupant l'actuel emplacement du théâtre et de ses abords, le vieux palais de justice tombe en ruine au milieu du 19e siècle, malgré les réparations apportées depuis la Révolution. Dès 1838, l'admini

Illustrations


Villefranche-de-Rouergue (Aveyron), hôtel de ville.
Référence : IVR73_20051200135NUCA - Vue de l'oeuvre, huile sur toile, limite 19e 20e siècle. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Référence :
IM12000434
Copyright :
(c) Ville de Villefranche-de-Rouergue ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Rédacteur(s) :
Guiochon Xavier-Philippe ; Tournemire Luc ; Lajeunie Aurélie
Date de publication :
2004
Date de mise à jour :
2014/10/17
Intérêt de l'oeuvre :
à signaler