Recherche en cours...


Recherche

tableau et son cadre : Portrait en buste de Charles X, Roi de France (1757-1836)

Ce portrait du roi Charles X est une réplique du portrait en buste commandé en 1825 au peintre français le Baron François Gérard, lui-même répétition du portrait peint en 1

Historique

Datation :
2e quart 19e siècle
Année(s) :
1829
Auteur de la source figurée :
Gérard François Baron (d'après, peintre)
Atelier ou manufacture :
Française (école)
Lieu de provenance :
dépôt du musée du Louvre
Stade de la création :
copie (de peinture)
Commentaire historique :
Ce portrait du roi Charles X est une réplique du portrait en buste commandé en 1825 au peintre français le Baron François Gérard, lui-même répétition du portrait peint en 1824-25 à l'occasion du sacre du roi à Reims. Le portrait en buste original est conservé au musée du Louvre (Inv. 4768), le portrait en pied étant au musée de Versailles (Inv. 4767). Ce tableau est donné par le roi Charles X, suite à une demande de la municipalité de Villefranche-de-Rouergue. Le 24 octobre 1828, l'intendance générale de la maison du Roi répond à Monsieur Humann, député de Villefranche, que la demande d'accorder à la ville un portrait en buste a été acceptée. La réplique du tableau de Gérard est sans doute commandée peu de temps après cette date. Le 25 février 1829, le comte de Forbin, directeur général des Musées Royaux annonce au maire de Villefranche qu'il vient d'expédier "une caisse contenant un portrait en buste du roi", et que "toutes les précautions ont été prises pour qu'il [...] parvienne dans un parfait état de conservation". La caisse arrive à Villefranche-de-Rouergue le 2 avril de la même année. Le maire est alors Jacques-Marie de Campmas. Le revers du châssis comporte à plusieurs reprises le cachet des Musées Royaux qui confirme le fait que cette toile a été envoyée par l'Etat.

Description

Catégorie technique :
peinture ; menuiserie
Matériaux et technique :
toile (support, en un seul lé) : peinture à l'huile, sur apprêt ; bois (en plusieurs éléments) : taillé, mouluré, petit cadre élégi ; stuc (en plusieurs éléments) : moulé, décor en relief, décor rapporté, peint faux or
Commentaire descriptif :
L'oeuvre est une peinture à l'huile sur un support de toile de format rectangulaire vertical constituée d'un seul lé. La surface peinte de la toile est de plan ovale. Les écoinçons du cadre cachent les éléments du support non peints. Le cadre en bois doré sur un apprêt de coloration rougeâtre est rehaussé de décors en relief rapporté, en stuc doré. Au sommet du tableau, un cartel en bois doré sur apprêt présente une inscription peinte en lettres noires.
Représentation :
portrait (Charles X, roi, à mi-corps, de trois-quarts, habit : sacre, manteau : fourrure, Ordre : Saint-Esprit) ; ornement à forme végétale (fleur de lys, feuille : acanthe, palmette)
Précision sur la représentation :
Le cadre est orné d'un décor de feuilles d'acanthe et de palmettes. Les 4 écoinçons, de fleurs de lys. Charles X est représenté de trois-quarts, à mi-corps, posant devant une draperie laissant apparaître une colonnade ainsi qu'un fond de paysage. Il est vêtu du manteau royal et du collier de l'Ordre du Saint-Esprit.
Dimensions :
h = 90 ; la = 78
Précisions sur les dimensions :
Dimensions de la toile rectangulaire à l'ouverture du cadre. Dimensions avec le cadre : h = 110,5, la = 100, pr = 11. Dimensions avec le cartel : h = 126, la = 100.
Etat de conservation :
mauvais état
Précisions sur l'état :
Une déchirure horizontale est visible au-dessus de la tête du roi, ainsi qu'un trou dans la partie supérieure senestre. La surface picturale est affectée par un réseau généralisé de craquelures.
Marques et inscriptions :
inscription concernant le donateur (peinte, sur l'oeuvre) ; date (peinte, sur l'oeuvre) ; marque de collection (imprimée, sur l'oeuvre)
Précisions sur les inscriptions :
Inscription et date concernant le donateur, peintes en lettres noires sur le cartel : "DONNE PAR LE ROI/A LA VILLE DE VILLEFRANCHE/en 1829". Le revers du châssis comporte 5 cachets identiques : "M.ES R.L"

Localisation

Commune :
Villefranche-de-Rouergue
Adresse :
Guiraudet (promenade du)
Aire d'étude :
Villefranche-de-Rouergue (commune)
Edifice de conservation :
hôtel de ville
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
salle des mariages, 1er étage

Oeuvres liées

Vue de la façade principale de l'édifice construit par les architectes Etiennne-Joseph Boissonnade et Jean-Baptiste Vanginot à partir de 1861.
Suite à l'établissement du siège de la sénéchaussée de Rouergue à Villefranche-de-Rouergue, un bâtiment est construit en 1371, puis agrandi en 1551 suite à la création du Présidial. Occupant l'actuel emplacement du théâtre et de ses abords, le vieux palais de justice tombe en ruine au milieu du 19e siècle, malgré les réparations apportées depuis la Révolution. Dès 1838, l'admini

Illustrations


Villefranche-de-Rouergue (Aveyron), hôtel de ville.
Référence : IVR73_20051200132NUCA - Vue de l'oeuvre, huile sur toile, 1829, copie d'après François Gérard, dépôt du musée du Louvre. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Villefranche-de-Rouergue (Aveyron), hôtel de ville.
Référence : IVR73_20051200133NUCA - Détail du cartel. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Référence :
IM12000423
Copyright :
(c) Ville de Villefranche-de-Rouergue ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Rédacteur(s) :
Guiochon Xavier-Philippe ; Tournemire Luc
Date de publication :
2004
Date de mise à jour :
2014/10/17
Intérêt de l'oeuvre :
à signaler