Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

commanderie d'hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem

L'histoire de la création de la commanderie de Durbans pose de nombreux problèmes. Pour J. Juillet (1975), elle aurait été une commanderie de templiers, fondée vers 1160, avan

Historique

Datation principale :
2e moitié 13e siècle (?) ; 16e siècle (?) : 17e siècle (?) ; 18e siècle ; 1ère moitié 19e siècle
Année(s) :
1741 ; 1797 ; 1811 ; 1835
Justification de la datation :
porte la date
Commentaire historique :
L'histoire de la création de la commanderie de Durbans pose de nombreux problèmes. Pour J. Juillet (1975), elle aurait été une commanderie de templiers, fondée vers 1160, avant d'échoir à l'ordre des hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem vers 1315, comprenant alors une maison forte, la Salle, et trois métairies ; elle en devient alors une commanderie, le commandeur d'Espaillac étant contraint de s'y retirer sous la pression des Cardaillac-Thémines, devenus seigneur d'Espédaillac à la fin du 13e siècle, mais E. Sol (1950) relève que ce n'est qu'en 1488 que paraît pour la première fois le titre de "commandeur de Durbans" et seulement à partir de la fin du 15e siècle que le commandeur ne réside plus à Espédaillac.Le château aurait été incendié en 1573 par les protestants, puis restauré ; en 1793, il est vendu comme bien national (C. Didon, 1996).
A la maison forte appartiennent les deux ailes nord et est, que la fenêtre géminée conservée pourrait situer dans la 2e moitié du 13e siècle. La tour placée l'angle n'est peut-être pas antérieure au 16e siècle ; à la même époque appartient sans doute aussi la croisée dont les vestiges sont visibles au premier étage de l'aile est. L'aile ouest a sans doute été ajoutée au 17e siècle ou au début du 18e siècle : la datation pourrait être précisée par l'identification des armoiries qui s'y trouvent. Melchior de Barras de Clemens fait construire une chapelle pour le service d'hiver au milieu du 17e siècle (E. Albe, 2005, p. 150). L'ensemble a fait l'objet d'une importante campagne de travaux au 18e siècle, puis de nouvelles modifications sont intervenues après la vente comme bien national : fenêtre datée 1797, porte néo-classique au nom de Dupuy datée 1811, grange datée 1835...
Les deux bornes, déposées, datées 1741 marquaient la limite du domaine et des seigneuries voisines.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
calcaire ; pierre de taille ; moellon
Matériaux de la couverture :
tuile plate ; tuile mécanique ; calcaire en couverture
Vaisseau(x) et étage(s) :
1 étage carré
Forme de la couverture :
toit à longs pans ; demi-croupe ; toit conique
Escalier :
escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie
Commentaire descriptif :
Le logis comprend trois corps de bâtiment disposés en U autour d'une cour ; le corps de bâtiment nord est précédé d'un perron et une tour ronde est placée à l'angle formé avec l'aile est. Le bâtiment de la chapelle, transformé en fournil, se trouve un peu à l'écart, à côté de bâtiments agricoles qui précèdent le logis au sud.
Les corps de bâtiment nord et est conservent des parties médiévales : maçonnerie de pierre de taille et vestiges de portes couvertes par des arcs brisés dans les élévations sur cour, et une fenêtre géminée dans le mur pignon de l'aile est. Celle-ci, qui a conservé colonnette, chapiteau et base, est couverte de linteaux échancrés en trilobe. On accédait à la tour placée à l'angle des deux ailes, qui était sans doute une tour d'escalier à l'origine, par une porte qui a été condamnée par la construction de l'escalier extérieur : à large chanfrein, son linteau porte un écu dont les armoiries ont été bûchées et sont illisibles. La porte était protégée par une échauguette dont les consoles apparaissent au sommet de la tour.
L'aile ouest est une construction homogène. Le rez-de-chaussée ouvre sur la cour par une porte charretière couverte en anse de panier, surmontée d'un jour dans lequel a été encastrée une dalle armoriée. Les fenêtres sur cour sont de grandes baies rectangulaires, dont les encadrements sont à arête vive, sans feuillure.
La chapelle a été en grande partie dénaturée par sa transformation en fournil : elle comportait une abside circulaire à l'est. Elle a conservé son plafond avec des vestiges de décor peint.
Technique du décor :
peinture ; sculpture ; ferronnerie
Représentation :
croix de Malte ; ornement végétal ; armoiries ; fleur de lys
Précision sur la représentation :
La croix de Malte est sculptée sur deux bornes déposées. On la retrouve peinte dans la chapelle, entre les solives qui portent des ornements végétaux stylisés réalisés au pochoir. Armoiries non-identifiées et difficilement lisibles, car bûchées, au-dessus d'un jour et d'une porte de l'aile ouest : de (...) à l'arbre (?) de (...). La girouette de la tour est ornée d'une oriflamme à la croix de Malte et d'une fleur de lys.

Localisation

Commune :
Durbans
Lieu-dit ou secteur urbain :
Salle Durbans (la)
Aire d'étude :
Lot
Référence cadastrale :
2013 AD01 688
Milieu d'implantation :
en écart

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604524NUCA - Extrait du plan cadastral 2013 AD01. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604495NUCA - Vue depuis le sud-est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604496NUCA - Aile est, élévation sud. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604497NUCA - Aile est, élévation sud, détail. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604498NUCA - Aile est, élévation sud, détail : fenêtre géminée. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604499NUCA - Aile est, élévation sud, fenêtre géminée, détail : base de la colonnette. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604500NUCA - Aile est, élévation sud, fenêtre géminée, détail : linteau échancré en trilobe et chapiteau. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604501NUCA - Aile est, élévation est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604502NUCA - Aile est, élévation est, détail. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604503NUCA - Ailes nord et ouest, élévations nord. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604504NUCA - Vue des bâtiments et de la cour depuis le sud. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604505NUCA - Aile ouest, vue depuis le sud-est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604506NUCA - Aile ouest, élévation sud, détail. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604507NUCA - Aile ouest, élévation est, sur cour, détail : portail et écu bûché. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604508NUCA - Vue des bâtiments et de la cour depuis le sud-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604509NUCA - Couronnement de la tour, vu depuis le sud-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604510NUCA - Tour, porte murée, au rez-de-chaussée. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604511NUCA - Corps de bâtiment nord, 1er étage : vestiges d'une baie condamnée par la construction de la tour. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604512NUCA - Aile est vue depuis le perron du corps de bâtiment nord. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604513NUCA - Aile est, élévatio sur cour, détail : vestiges d'une porte couverte par un arc brisé. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604514NUCA - Aile est, élévation sur cour, détail : porte datée 1811. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604515NUCA - Aile est, élévation sur cour, détail de la porte datée 1811. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604516NUCA - Aile est, élévation sur cour, détail : vestiges d'une porte couverte d'un arc brisé, près de l'angle droit. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604517NUCA - Borne marquée d'une croix de Malte. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604518NUCA - Deuxième borne marquée d'une croix de Malte. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604519NUCA - Vue depuis le sud-est : à droite, à l'arrière-plan, le logis ; à gauche, le bâtiment de la chapelle. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604520NUCA - Le bâtiment de la chapelle vu depuis le sud. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604521NUCA - Bâtiment de la chapelle : vue intérieure en direction du nord-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604522NUCA - Bâtiment de la chapelle, plafond : décor de croix de Malte entre les solives. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Durbans (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604523NUCA - Bâtiment de la chapelle, plafond : décor au pochoir sur la solive. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Bibliographie :
Sol (Eugène), La vie économique en Quercy aux XVIe et XVIIe siècles, Paris, Beauchesne, 1950, p. 337.
Juillet (Jacques), Commanderies du Haut-Quercy, sur le chemin de Rocamadour, Saint-Yrieix-la-Perche, impr. Fabrègue, 1975, p. 83-85.
Didon (Catherine), Châteaux, manoirs et logis. Le Lot, Chauray, Ed. Patrimoine medias, 1996, p. 182.
Albe (Edmond), Monographies des paroisses autour de Thémines (entre Causse et Limargue), Transcription de Gérard Peyrot, Alvignac, Association Racine - Brive-la-Gaillarde, Editions du Ver luisant, 2005, p. 143-156.
Mattalia (Yoan), Les établissements des ordres religieux militaires aux XIIe et XIIIe siècles dans les diocèses de Cahors, Rodez et Albi. Approche archéologique et historique, thèse sous la direction de Nelly Pousthomis-Dalle et de Michel Lauwers, Université de Toulouse II-Le Mirail, 2013, vol. 1, p. 139.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Parc Naturel Régional des Causses du Quercy
Sources :
A.D. Haute-Garonne : H Malte Inv. 66, Durbans n° 1 ; H Malte Inv. 66, Durbans n° 2 ; H Malte Inv. 66, Durbans n° 54.
Référence :
IA46101519
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Séraphin Gilles ; Scellès Maurice
Date de publication :
2013
Date de mise à jour :
2015/01/02
Conseil général du Lot