Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

château

Si le lieu est cité en 1441, la "maison noble" de Grugnac n'apparaît pas dans les textes avant l'hommage fait au vicomte de Turenne en 1643 par Amalric de Massip, qualifié de se

Historique

Datation principale :
1ère moitié 17e siècle (?) ; 19e siècle
Commentaire historique :
Si le lieu est cité en 1441, la "maison noble" de Grugnac n'apparaît pas dans les textes avant l'hommage fait au vicomte de Turenne en 1643 par Amalric de Massip, qualifié de seigneur de Grugnac et de La Boisse. Après avoir pris à ferme le domaine, Jean de Massip avait acheté Grugnac à Jean de Narbonnès en 1593, et en 1597, il hommageait au vicomte de Turenne pour le "fieuf noble du villaige de Grunhac" avec toutes justices. Joseph de Massip vend le domaine et la seigneurie en 1659, et le château devient la propriété de Durand Scribe, bourgeois de Sousceyrac ; Jean Scribe, seigneur de Grugnac et de Combal, habite le château en 1671 (J. Lartigaut, 1989). En 1790, Grugnac passe par héritage à Louis de Verdal de Lestang (C. Didon, 1986).
En relevant que "la maison noble" n'était pas mentionnée avant 1643, J. Lartigaut relevait que si la demeure avait tout de l'allure des châteaux de la seconde moitié du 15e siècle, les détails de la construction, porte de l'escalier, fenêtres et fentes de tir par exemple, appartenaient déjà à l'époque moderne. Le château aurait donc été construit pour Jean de Massip dans la première moitié du 17e siècle.
Un petit bâtiment, inspiré du style du château, a été ajouté au nord au 19e siècle.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
granite ; moellon ; pierre de taille
Matériaux de la couverture :
ardoise ; calcaire en couverture
Vaisseau(x) et étage(s) :
3 étages carrés
Forme de la couverture :
toit à longs pans ; toit conique ; croupe
Escalier :
escalier hors-oeuvre : escalier en vis
Commentaire descriptif :
Le logis est un bâtiment, à deux étages, flanqué de deux grosses tours rondes aux angles nord-est et nord-ouest, et à une tour ronde d'escalier accolée au centre l'élévation sud. Un couronnement continu de hourds sur mâchicoulis accentue le caractère massif de la construction. La porte de la tour d'escalier associe des pilastres doriques et un entablement à un fronton triangulaire. Le logis était implanté au centre d'un quadrilatère probablement enclos dans une enceinte dont deux tours d'angle, rondes, subsistaient encore en 1826 : une seule subsiste, accrochée à un bâtiment de dépendances.

Localisation

Commune :
Sousceyrac
Lieu-dit ou secteur urbain :
Grugnac
Aire d'étude :
Lot
Référence cadastrale :
1826 L2 174 ; 2014 AK01 99
Milieu d'implantation :
isolé

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Sousceyrac (Lot), château.
Référence : IVR73_20054602557NUCA - Vue d'ensemble depuis l'est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Sousceyrac (Lot), château.
Référence : IVR73_20054602559NUCA - Porte. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Sousceyrac (Lot), château.
Référence : IVR73_20144605109NUCA - Extrait du plan cadastral 1826 L2. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Sousceyrac (Lot), château.
Référence : IVR73_20144605110NUCA - Extrait du plan cadastral 2014 AK01. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Bibliographie :
Lartigaut (Jean), Grugnac, un fief et une maison forte dans la forêt, dans Bulletin de la Société des Etudes du Lot, t. CX, 1989, p. 105-119.
Didon (Catherine), Châteaux, manoirs et logis. Le Lot, Chauray, Ed. Patrimoine medias, 1996, p. 85.
Rousset (Valérie), Le château de Grugnac (Sousceyrac), Conseil général du Lot, notice numérique, 2006.
Université Toulouse-Le Mirail, Master Patrimoine 2006-2007, Donjons, locomotives et sabotiers : le fonds photographique de la Société des Etudes du Lot, 1890-1920, Lavaur, Imp. Art et Caractère, 2007, p. 75.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de la Vallée de la Dordogne lotoise
Référence :
IA46100376
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Séraphin Gilles ; Scellès Maurice
Date de publication :
2005
Date de mise à jour :
2015/01/02
Date de la protection :
1989/05/30 : inscrit MH partiellement
Référence de la notice M.H. :
PA00095294
Conseil général du Lot