Recherche en cours...


Recherche

peintures monumentales, ensemble des peintures monumentales

Tout l'intérieur de l'église était décoré. Les peintures les plus anciennes, datables de la fin du 14e siècle, ont été découvertes dans le choeur lors des travaux de resta

Historique

Datation :
15e siècle ; 4e quart 16e siècle
Année(s) :
1589 ; 1592
Auteur de l'oeuvre :
Sabatier Ramond (peintre)
Commentaire historique :
Tout l'intérieur de l'église était décoré. Les peintures les plus anciennes, datables de la fin du 14e siècle, ont été découvertes dans le choeur lors des travaux de restauration de 1996-1997. Elles sont très lacunaires. Les autres, réparties dans l'ensemble de l'église (tribune, nef, bas-côté et choeur), ont été exécutées à la fin du 16e siècle, probablement entre 1589 et 1592. La Passion du Christ, qui orne les murs du bas-côté nord, est datée de 1589 et signée Ramond Sabatier par une inscription. Une autre inscription, sur le mur sud de la nef, indique que la "peinture", c'est-à-dire sans doute l'ensemble du décor de l'église, a été achevée en 1592. Il semble que plusieurs peintres soient intervenus dans l'exécution de ce décor. Dix peintures ont fait l'objet d'une étude particulière (sous-dossier) : une dans le porche (les Péchés capitaux), cinq dans la nef ( Arbre de Jessé, Jugement Dernier, Baptême du Christ, Martyre de saint Etiennne, saint Antoine et saint Sébastien), deux dans le bas-côté (Passion du Christ, Tétramorphe et Docteurs de l'Eglise), trois dans le choeur (Mort de la Vierge, Couronnement de la Vierge, Vierge assise) .

Description

Catégorie technique :
peinture murale
Matériaux et technique :
mortier (support) : détrempe à la colle, grisaille, polychrome
Représentation :
prophète, Elie ; patriarche, Enoch ; prophète, Jonas ; prophète, Michée ; prophète, Elisée ; patriarche, Abraham ; prophète, Moïse ; prophète, Jérémie ; Aaron, prophète ; Nathan, prophète ; ornementation (à rinceau, à losange, à rosace, à onde)
Précision sur la représentation :
Les prophètes et patriarches sont figurés en buste dans des médaillons de nuages, sur les voûtes de la nef et du choeur ; les rinceaux en grisaille sont sur le mur sud du choeur et sur le mur sud de la tribune ; les ondes et rosaces sur les nervures des voûtes.
Dimensions :
dimensions non prises
Etat de conservation :
mauvais état ; manque ; oeuvre restaurée
Précisions sur l'état :
Une 1ère campagne de restauration eu lieu en 1996-1997.
Marques et inscriptions :
inscription (espagnol, peinte) ; date
Précisions sur les inscriptions :
Inscription peinte sur le mur sud de l'église à la liaison choeur-nef : Lan 1592 fut acabada la pintura eran obries Ian Bermeil e Ian Boe (La peinture a été terminée en l'an 1592, Jean Bermeil et Jean Boe étant marguilliers)

Localisation

Commune :
Bourisp
Aire d'étude :
Vielle-Aure
Edifice de conservation :
église paroissiale ; Saint-Orens ; Notre-Dame-de-Sescas
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
murs et voûtes dans l' église

Oeuvres liées

D'après des études historiques il y aurait eu à Bourisp une église paroissiale d'époque romane, dédiée à saint Orens, dont les ruines ont subsisté jusqu'au 18e siècle. L'église actuelle date pour l'essentiel du 16e siècle. Le culte local de la Vierge serait lié à la découverte miraculeuse d'une statue de la Vierge par un boeuf au lieu de Sescas, emplacement de l'église actuelle. Bo
Mur nord du choeur. Mort de la Vierge, détail : un apôtre.
Peintures découvertes sous une couche de plâtre lors des travaux de restauration de 1998. C'est le même artiste (Raymond Sabatier ?) qui a peint la Mort de la Vierge de Cadéac et la Mise au Tombeau de Gouaux (vallée d'Aure, canton d'Arreau) .
Peintures de la tribune du clocher-porche. Vue d'ensemble de la rencontre des trois morts et des trois vifs.
Le thème des Péchés Capitaux représentés sous forme de personnages chevauchant des animaux se répand dans l'art français au 15e siècle jusqu'au début du 17e siècle comme ici.
Vue générale.
Fond blanc en réserve de mortier, avec trait de contour. Décor géometrique à l'intérieur de la bordure exécuté au pochoir.
Vue générale.
Fond blanc en réserve de mortier.
Nef, 2e travée, mur nord. Vue d'ensemble.
Fond blanc en réserve de mortier
Vue générale.
D'après de Fiancette d'Agos, les deux saints sans attributs pourraient être saint Orens et saint Bertrand de Comminges ou saint Exupère.
Saint Grégoire, sur la voûte est du bas-côté.
Le thème des Litanies est lié au culte marial et à la dévotion locale pour Notre Dame de Sescas. La représentation des Docteurs de l'Eglise, en buste dans des médaillons de nuages, se retrouve presqu'à l'identique sur les voûtes de l'église d'Armenteule (vallée du Louron) .
Mur ouest du bas-côté. Détail de la Cène.
Peintures exécutées en 1589, soit six ans après la construction du bas-côté, par le peintre Ramond Sabatier. Les deux baies du mur nord ont été agrandies entre 1871 et 1873, au cours d'une campagne de travaux menée par l'architecte diocésain Durand. L'agrandissement des baies a entraîné la destruction d'une partie des peintures. La campagne de restauration de 1996-1997 a révélé une C
Choeur, travée d'axe. Vierge (?) sous un arc trilobé.
Cette peinture est un fragment d'un premier décor peint à la fin du 14e siècle dans la partie axiale du choeur. Ce décor, longtemps caché par des badigeons et des couches de plâtre, a été découvert lors des travaux de restauration de 1995-1998, mais il n'en subsiste que des éléments épars et très dégradés (ange tenant un encensoir, roi Mage (?), armoiries, Dieu le Père tenant le Ch

Illustrations


Bourisp (Hautes-Pyrénées), église paroissiale Saint-Orens, Notre-Dame-de-Sescas.
Référence : IVR73_19936500188XA - Le prophète Elie, sur la voûte ouest de la nef. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général des Hautes-Pyrénées.


Bourisp (Hautes-Pyrénées), église paroissiale Saint-Orens, Notre-Dame-de-Sescas.
Référence : IVR73_19976500154XA - Peinture dans le choeur : sainte Véronique tenant le voile. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général des Hautes-Pyrénées.


Bourisp (Hautes-Pyrénées), église paroissiale Saint-Orens, Notre-Dame-de-Sescas.
Référence : IVR73_19976500156XA - Peinture dans le choeur : sainte Véronique tenant le voile. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général des Hautes-Pyrénées.


Bourisp (Hautes-Pyrénées), église paroissiale Saint-Orens, Notre-Dame-de-Sescas.
Référence : IVR73_19986500491NUCA - Médaillon sur la voûte du choeur : Samuel. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général des Hautes-Pyrénées.


Bourisp (Hautes-Pyrénées), église paroissiale Saint-Orens, Notre-Dame-de-Sescas.
Référence : IVR73_19986500492NUCA - Médaillon sur la voûte du choeur : Isaïe. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général des Hautes-Pyrénées.


Informations complémentaires

Référence :
IM65000217
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général des Hautes-Pyrénées
Rédacteur(s) :
Corbel Pierre-Yves ; Sylvie Decottignies
Date de publication :
1996 ; 2008
Date de mise à jour :
2013/06/03
Date de la protection :
1907/07/30 : classé au titre objet ; 1960/05/18 : classé au titre immeuble
Précision sur la protection :
Les peintures du porche (Péchés capitaux) ont été classées en 1907. Les autres peintures bénéficient de la même protection que l' édifice (classé en 1960), en tant qu' immeubles par nature.
Intérêt de l'oeuvre :
à signaler