Recherche en cours...


Recherche

ensemble de l'autel secondaire : autel tombeau, tabernacle, retable, tableau et son cadre : La Vierge

L'autel secondaire à la table d'autel moderne réemploie des éléments sculptés - tabernacle, corniche et pilastres - d'un retable du début du 18e siècle aujourd'hui disparu,

Historique

Datation :
1ère moitié 18e siècle (?) ; limite 18e siècle 19e siècle (?) ; 4e quart 20e siècle
Commentaire historique :
L'emplacement de l'autel, la table d'autel moderne et la composition du retable invitent à penser que le tabernacle, les pilastres et la corniche sont des réemplois d'un retable aujourd'hui disparu. L'autel secondaire qui lui fait pendant, au sud, réemploie des éléments sculptés stylistiquement similaires. Ces éléments pourraient dater de la 1ère moitié du 18e siècle. Le tableau, en grande partie masqué, est difficile à dater : il pourrait avoir exécuté à la fin du 18e siècle ou dans la 1ère partie du 19e siècle. L'autel en pierre de taille est moderne, peut-être contemporain de l'aménagement du trésor et de la restauration des stalles, dans les années 1989-1990.
Notice succincte :
L'autel secondaire à la table d'autel moderne réemploie des éléments sculptés - tabernacle, corniche et pilastres - d'un retable du début du 18e siècle aujourd'hui disparu, tout comme le 2ème autel secondaire qui lui fait pendant au sud. Le tableau représentant la Vierge couronnée pourrait dater de la fin du 18e ou du début du 19e siècle.

Description

Catégorie technique :
taille de pierre ; menuiserie ; sculpture ; peinture
Matériaux et technique :
pierre (calcaire) : taillé ; bois (en plusieurs éléments) : taillé, sculpté, décor en relief, décor rapporté, décor dans la masse, peint, polychrome, doré, mouluré ; toile (support) : peinture à l'huile
Commentaire descriptif :
L'autel secondaire s'appuie contre les stalles de la nef, côté nord. Il comporte un autel tombeau en pierre de taille, de plan rectangulaire à élévation droite et dont la table d'autel à profil biseauté est largement débordante. L'autel supporte le retable entièrement en bois sculpté, peint polychrome et doré. Le retable se compose d'un gradin d'autel qui présente au centre une console sur lequel est posé le tabernacle de plan carré à élévation droite. Le devant de tabernacle ainsi que la porte rectangulaire présente un décor d'applique en relief rapporté. Le dessus du tabernacle sert d'exposition pour un groupe sculpté en plâtre moulé et peint polychrome représentant saint Joseph et l'Enfant Jésus du Sacré Coeur (non étudié). La partie retable proprement dite se développe derrière la statue qui masque en grande partie le tableau. Il se compose de deux pilastres sculptés encadrés de deux moulurations en doucine peint. Les pilastres supportent une corniche débordante sculptée. La partie centrale du retable est formée de planches de bois accolées horizontalement. Cet espace est occupé par un tableau et son cadre en bois mouluré. Le tableau est une huile sur toile de format rectangulaire vertical.
Représentation :
ornement (feuillage : guirlande, ruban, M.A., palmette, ange : tête, vigne : pampre, palmette : frise, entrelacs, fleurette) ; scène (Vierge : en pied, de face, couronne, fleur de lys, ange : tête, nuée)
Précision sur la représentation :
La porte du tabernacle est encadrée par des guirlandes de feuilles de laurier nouées par des rubans. La porte est ornée du monogramme M.A. de la Vierge sur des feuilles accompagné de palmes. Les pilastres présente à chaque extrémité une tête d'ange sur ou sous des palmettes. Les pilastres sont animés de pampres de vigne qui se déploient sur toute la hauteur. Les moulurations latérales présentent une frise de palmettes. La corniche accueille une frise d'entrelacs à fleurettes. Le tableau représente un personnage féminin partiellement caché par le groupe sculpté en plâtre mais dont le manteau est semé de fleurs de lys. Elle se tient debout au milieu d'une plaine, le bras gauche tendu et la tête ceinte d'une couronne. Au-dessus d'elle, cinq têtes d'ange émergent des nuées.
Précisions sur les dimensions :
dimensions non prises
Etat de conservation :
mauvais état
Précisions sur l'état :
La couche picturale présente un réseau de craquelures généralisé ainsi que des tâches. L'ensemble est dans un état de conservation satisfaisant.

Localisation

Commune :
Prudhomat
Lieu-dit ou secteur urbain :
Castelnau
Aire d'étude :
Lot
Edifice de conservation :
collégiale Saint-Jean puis Saint-Louis
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
nef, côté nord, appuyé contre les stalles

Oeuvres liées

Portail ouest.
Cette église qui remplace un édifice plus ancien, sans doute du 13e siècle, a été élevée à partir de 1507 par Jacques de Castelnau, suivant le voeu de son père, le baron Jean II de Castelnau-Caylus, chambellan de Louis XI, mort en 1505. Elle fut érigée en collégiale par le pape Jules II et dédiée dans un premier temps à saint Jean. Ce n'est qu'à la fin du 16e siècle qu'elle est pl
Le rédacteur de la notice vous propose de voir aussi :
Vue d'ensemble de l'autel secondaire.
L'autel secondaire à la table d'autel moderne réemploie des éléments sculptés - fronton, corniche et pilastres - d'un retable du début du 18e siècle aujourd'hui disparu, tout comme le 2ème autel secondaire qui lui fait pendant au nord.

Illustrations


Prudhomat (Lot), collégiale Saint-Jean puis Saint-Louis.
Référence : IVD46_20134600081NUCA - Vue d'ensemble de l'autel secondaire. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Prudhomat (Lot), collégiale Saint-Jean puis Saint-Louis.
Référence : IVD46_20134600082NUCA - Vue de détail du tableau : La Vierge couronnée. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de la Vallée de la Dordogne lotoise
Référence :
IM46105640
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Couteau Anaïs
Date de publication :
2013
Date de mise à jour :
2014/07/31
Conseil général du Lot