Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

bras-reliquaire de saint Louis

Ce bras-reliquaire de saint Louis en cuivre et argent repoussé sur âme de bois daterait de la fin du 13e ou du début du 14e siècle. Le geste est celui de la parole, du commande

Historique

Datation :
limite 13e siècle 14e siècle
Commentaire historique :
Ce bras-reliquaire de saint Louis pourrait avoir été donné lors des répartitions des reliques en 1308 par Philippe le Bel à Guérin de Castelnau qui avait accompagné le roi Louis XI en croisade. Plus certainement, ces reliques royales proviendraient de Louise de Bretagne, descendante des Capétiens, dame d'honneur de Catherine de Médicis et épouse de Guy 1er de Castelnau-Clermont. C'est sous sa régence de la baronnie que l'église prend le vocable de Saint-Louis. La relique de saint Louis fut certifiée authentique par Mgr de Montault.
Notice succincte :
Ce bras-reliquaire de saint Louis en cuivre et argent repoussé sur âme de bois daterait de la fin du 13e ou du début du 14e siècle. Le geste est celui de la parole, du commandement. Le reliquaire proviendraiet de Louise de Bretagne, descendante des Capétiens, dame d'honneur de Catherine de Médicis et épouse de Guy 1er de Castelnau-Clermont. C'est sous sa régence de la baronnie que l'église prend le vocable de Saint-Louis.

Description

Catégorie technique :
orfèvrerie
Matériaux et technique :
argent : placage, décor à relief gravé, repoussé, doré ; cuivre ; verre : polychrome ; bois : taillé ; os ; tissu
Commentaire descriptif :
Le reliquaire prend la forme d'un avant bras et d'une main. Il se compose d'une âme de bois sur laquelle a été clouées des feuilles de cuivres dorés (main, manchettes) et d'argent (bras) travaillées au repoussé et ornées d'un décor à relief gravé. Les manchettes en cuivre sont également décorées de cabochons de verre taillé polychrome. La face antérieure du bras est ajourée d'une ouverture adoptant la forme d'une fenêtre cintrée ajourée de losanges laissant entrevoir les reliques. L'ouverture accueille un système de charnière destiné à articuler un volet aujourd'hui disparu.
Représentation :
ornement géométrique (cercle, perle : frise) ; ornement végétal (fleurette, fleur de lys) ; bras (droit)
Précision sur la représentation :
Le bras représenté est un bras droit. La main présente l'index replié sur le pouce, les autres doigts restant tendus. Le linge sortant de la manche à la base de la main présente un quadrillage orné de fleurs de lys ainsi qu'une zone parsemée de petits cercles. La large manche qui couvre tout le bras est ornée de doubles cercles dans lesquels s'inscrivent alternativement des fleurs de lys et des fleurettes.
Dimensions :
h = 50 ; la = 13

Localisation

Commune :
Prudhomat
Lieu-dit ou secteur urbain :
Castelnau
Aire d'étude :
Lot
Edifice de conservation :
collégiale Saint-Jean puis Saint-Louis
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
trésor dans la chapelle latérale sud

Oeuvres liées

Portail ouest.
Cette église qui remplace un édifice plus ancien, sans doute du 13e siècle, a été élevée à partir de 1507 par Jacques de Castelnau, suivant le voeu de son père, le baron Jean II de Castelnau-Caylus, chambellan de Louis XI, mort en 1505. Elle fut érigée en collégiale par le pape Jules II et dédiée dans un premier temps à saint Jean. Ce n'est qu'à la fin du 16e siècle qu'elle est pl

Illustrations


Prudhomat (Lot), collégiale Saint-Jean puis Saint-Louis.
Référence : IVD46_20134600047NUCA - Vue d'ensemble du bras reliquaire de saint Louis côté paume. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Prudhomat (Lot), collégiale Saint-Jean puis Saint-Louis.
Référence : IVD46_20134600048NUCA - Vue d'ensemble du bras reliquaire de saint Louis. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Bibliographie :
JUILLET, Jacques, Les 38 barons de Castelnau, 1971, pp. 174-178.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de la Vallée de la Dordogne lotoise
Référence :
IM46105628
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Couteau Anaïs
Date de publication :
2013
Date de mise à jour :
2014/07/31
Date de la protection :
1910/05/20 : classé au titre objet
Référence de la notice M.H. :
PM46106884
Intérêt de l'oeuvre :
à signaler
Observations :
Le bras-reliquaire a été placé dans le trésor de la collégiale à l'occasion de son aménagement en 1990.
Conseil général du Lot