Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

ensemble des 2 peintures monumentales gothiques

La ressemblance de la figure de saint Christophe avec celles du cahier de Villard de Honnecourt, daté du premier quart du 13e siècle, permet de penser que la peinture de Rocamado

Historique

Datation :
1ère moitié 13e siècle ; limite 13e siècle 14e siècle
Commentaire historique :
La ressemblance de la figure de saint Christophe avec celles du cahier de Villard de Honnecourt, daté du premier quart du 13e siècle, permet de penser que la peinture de Rocamadour a pu être réalisée plus largement dans la première moitié du 13e siècle.
Par la présence de saint Michel procédant à la pesée des âmes associé à un Christ en gloire, les peintures de Rocamadour semblent porter en elles les prémices de la notion de Purgatoire. Ces peintures pourraient donc être datées du début du 13e siècle (entre 1210 et 1230) car c'est à partir des dernières années du 12e siècle que date l'émergence du Purgatoire en tant que troisième lieu. Les premières définitions papales du Purgatoire furent rédigées dans les années 1250.
L'élégance et la souplesse qui caractérisaient certainement la représentation de saint Michel, favorisent une réalisation à la fin du 13e siècle ou au début du 14e siècle.

Description

Catégorie technique :
peinture murale
Matériaux et technique :
enduit : peinture à chaux
Représentation :
figure (saint Christophe, Enfant Jésus) ; figure (saint Michel : balance) ; Christ glorieux ; les évangélistes ; figure (saint Michel : pèsement des âmes) ; figure (séraphin) ; ornement (ruban)
Précision sur la représentation :
Une représentation de saint Christophe occupe tout le pan oriental du mur extérieur nord de la chapelle Saint-Michel. Saint Christophe, représenté frontalement, vêtu d'un mong manteau décoré de quatre-feuilles inscrites dans des cercles, porte sur ses épaules l'Enfant Jésus. Il semble que ce dernier étendait les bras. Il tient un livre dans sa main gauche.
Au-dessus de la porte donnant accès à la chapelle Saint-Michel, c'est précisément l'archange qui est représenté dans un cadre composé de deux bandes rouge et jaune. Il est reconnaissable grâce au plateau d'une balance que l'on peut encore observer sur l'un des fragments conservés.
Le cul-de-four de l'absidiole de la chapelle Saint-Michel a quant à lui reçu la représentation d'un Christ en Majesté, trônant dans une mandorle polylobée. Il est accompagné des quatre Evangélistes, chacun assis devant un pupitre sur lequel est posé un parchemin. Deux d'entre eux encadrent directement le Christ. Ils sont en train d'écrire sur leur parchemin. Les deux autres sont situés sous la mandorle, installés sur une sorte d'estrade. Ils portent leur plume à leur bouche, comme à la recherche de l'inspiration. La composition centrale est flanquée de deux grandes figures. A gauche, tournant le dos, il s'agit de saint Michel qui procède à la pesée des âmes. A droite, on peut voir un séraphin doté de deux paires d'ailes. L'intrados de l'arc délimitant l'absidiole est souligné d'un ruban tourné.
Dimensions :
dimensions non prises
Etat de conservation :
fragments ; oeuvre mutilée ; oeuvre restaurée
Précisions sur l'état :
La figure de saint Christophe portant l'Enfant Jésus est coupée en deux dans le sens de la hauteur. Toute la moitié gauche a disparu mais on ne sait dans quelle condition la peinture fut mutilée. De la moitié droite, il ne subsiste plus que le dessin préparatoire. Une intervention de consolidation a été menée en 1985 par l'atelier Bellin. La représentation de saint Michel n'existe plus qu'à l'état de fragments, cinq au total. Les peintures de l'absidiole de la chapelle ont quant à elles eut à souffrir de nombreux graffitis et du percement, dans la partie inférieure de la composition, de deux baies. Une intervention a été menée en 1954, par l'artiste-peintre parisien Gaston Chauffrey. Ces peintures présentent une certaine usure caractérisée notamment par la perte des traits des personnages et des rehauts dessinant le modelé. Toutes ces peintures ont subi une intervention de conservation-restauration menée entre septembre et novembre 2004 par Aude Aussillou-Correa et Diane Henry-Lormelle.
Marques et inscriptions :
inscription concernant l'iconographie (peintes, disparues)
Précisions sur les inscriptions :
Au début du 20e siècle avait été relevées des inscriptions sur les parchemins des deux évangélistes disposés au bas de la mandorle. Il aurait ainsi pu lire sur le parchemin de gauche : SCRIPSIT FUIT IN DIEBUS HERODIS REGIS et sur celui de droite : SCRIPSIT...EVAGELI...(IESU)XRI FILII DAVID F...

Localisation

Commune :
Rocamadour
Aire d'étude :
Lot
Edifice de conservation :
ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
extérieur, façade nord de la chapelle : pan oriental du mur et au-dessus de la porte donnant accès à l'escalier menant à la chapelle Saint-Michel, intérieur : cul-de-four de l'absidiole

Oeuvres liées

La tour Saint-Michel : gravue, vers 1830.
La plus ancienne mention connue de la chapelle Saint-Michel date de 1236 (Albe, p. 543). La construction de cette chapelle sur porte doit probablement être située entre la fin du 12e siècle et les premières décennies du siècle suivant. La fenêtre triple du troisième étage est analogue à celles qui éclairaient la "sala nova" de l'abbé Bernard de Ventadour, mentionnée en 1223 et située

Illustrations


Rocamadour (Lot), ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel.
Référence : IVR73_20094602030NUCA - Relevé de 1942 du saint Christophe. - Service de la connaissance du patrimoine, Région Midi-Pyrénées (reproduction), (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) RMN.


Rocamadour (Lot), ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel.
Référence : IVR73_20094602031NUCA - Relevé de 1942, détail du cul-de-four : saint Matthieu. - Service de la connaissance du patrimoine, Région Midi-Pyrénées (reproduction), (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) RMN.


Rocamadour (Lot), ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel.
Référence : IVR73_20094602032NUCA - Relevé de 1942 des peintures du cul-de-four : saint Jean ou saint Marc. - Service de la connaissance du patrimoine, Région Midi-Pyrénées (reproduction), (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) RMN.


Rocamadour (Lot), ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel.
Référence : IVR73_20094602033NUCA - Relevé de 1942 de la peinture du cul-de-four : saint Michel. - Service de la connaissance du patrimoine, Région Midi-Pyrénées (reproduction), (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) RMN.


Rocamadour (Lot), ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel.
Référence : IVR73_20094602131NUCA - Photographie de 1949. Mur extérieur : saint Christophe. - Service de la connaissance du patrimoine, Région Midi-Pyrénées (reproduction), (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) RMN.


Rocamadour (Lot), ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel.
Référence : IVR73_20094602132NUCA - Photographie de 1949. Mur extérieur, au-dessus de la porte : vestiges de saint Michel. - Service de la connaissance du patrimoine, Région Midi-Pyrénées (reproduction), (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) RMN.


Rocamadour (Lot), ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel.
Référence : IVR73_20094602133NUCA - Photographie de 1949. Vue d'ensemble du cul-de-four. - Service de la connaissance du patrimoine, Région Midi-Pyrénées (reproduction), (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) RMN.


Rocamadour (Lot), ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel.
Référence : IVR73_20094602134NUCA - Photographie de 1949. Cul-de-four, détail : Christ en majesté. - Service de la connaissance du patrimoine, Région Midi-Pyrénées (reproduction), (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) RMN.


Rocamadour (Lot), ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel.
Référence : IVR73_20094602135NUCA - Photographie de 1949. Cul-de-four, détail. - Service de la connaissance du patrimoine, Région Midi-Pyrénées (reproduction), (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) RMN.


Rocamadour (Lot), ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel.
Référence : IVR73_20114651138NUCA - - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Rocamadour (Lot), ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel.
Référence : IVR73_20114651123NUCA - La chapelle Saint Michel. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Rocamadour (Lot), ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel.
Référence : IVR73_20114651124NUCA - La chapelle Saint Michel. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Rocamadour (Lot), ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel.
Référence : IVR73_20114651125NUCA - - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Rocamadour (Lot), ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel.
Référence : IVR73_20114651126NUCA - - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Rocamadour (Lot), ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel.
Référence : IVR73_20114651127NUCA - - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Rocamadour (Lot), ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel.
Référence : IVR73_20114651128NUCA - - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Rocamadour (Lot), ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel.
Référence : IVR73_20114651129NUCA - - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Rocamadour (Lot), ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel.
Référence : IVR73_20114651130NUCA - - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Rocamadour (Lot), ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel.
Référence : IVR73_20114651131NUCA - - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Rocamadour (Lot), ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel.
Référence : IVR73_20114651132NUCA - - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Rocamadour (Lot), ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel.
Référence : IVR73_20114651133NUCA - - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Rocamadour (Lot), ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel.
Référence : IVR73_20114651134NUCA - - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Rocamadour (Lot), ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel.
Référence : IVR73_20114651135NUCA - - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Rocamadour (Lot), ouvrage d'entrée dit Tour-porche Saint-Michel.
Référence : IVR73_20114651137NUCA - - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Bibliographie :
Czerniak (Virginie), La peinture murale médiévale en Quercy (XIIe-XVIe siècle), thèse de doctorat sous la direction de Jacques Lacoste, Université Michel de Montaigne-Bordeaux 3, 2004, p. 72-88.
Chevalt (Jean-Baptiste, abbé), Guide du pélerin à Rocamadour, 1ère édition Montauban, Bertout, 1862, réédité, Nîmes, La Cour, 1996.

Informations complémentaires

Référence :
IM46000858
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Malherbe Camille ; Decottignies Sylvie
Date de publication :
2011
Date de mise à jour :
2014/03/04
Date de la protection :
1908/07/25 : classé au titre objet
Précision sur la protection :
La chapelle est classée MH le 14/12/2000.
Référence de la notice M.H. :
PM46000247 ; PM46000414
Intérêt de l'oeuvre :
à signaler
Conseil général du Lot