Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

buffet d'orgue

Buffet d' orgue réalisé de 1712 à 1714 pour le chapitre de la cathédrale sur les dessins de François L' Epine, facteur d' orgues de Pezenas (Hérault) . Il a été complété

Historique

Datation :
1er quart 18e siècle
Année(s) :
1712 ; 1714
Auteur de l'oeuvre :
auteur inconnu
Auteur de la source figurée :
L'Epine François (facteur d'orgues)
Commentaire historique :
Buffet d' orgue réalisé de 1712 à 1714 pour le chapitre de la cathédrale sur les dessins de François L' Epine, facteur d' orgues de Pezenas (Hérault) . Il a été complété tandis que l' instrument était refait entre 1860 et 1863 pour l' évêque Jean-Jacques David Bardou. La restauration achevée en 1990 a supprimé les adjonctions apportées au buffet au 19e siècle.

Description

Catégorie technique :
menuiserie
Matériaux et technique :
noyer : taille (décor en haut relief)
Représentation :
angelot ; ornement à forme végétale (guirlande, à chute végétale)
Dimensions :
h = 313 ; la = 452
Précisions sur les dimensions :
Dimensions totales. Profondeur du positif : 96 cm.
Marques et inscriptions :
armoiries
Précisions sur les inscriptions :
Armoiries idenfiées : du chapitre de la cathédrale ; de Jean-Jacques-David Bardou, évêque de Cahors de 1842 à 1861, d' azur, au coeur saignant au naturel, enflammé, surmonté d' une croix d' argent et entouré d' une couronne d' épines de sinople.

Localisation

Commune :
Cahors
Aire d'étude :
Cahors centre
Edifice de conservation :
cathédrale Saint-Etienne
Référence de l'édifice de conservation :
IM46000201
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
nef

Oeuvres liées

Chapelle Notre-Dame avant restauration des peintures, en 1980 : mur oriental, culot médian.
Avec une nef unique couverte de deux grandes coupoles, la cathédrale de Cahors compte parmi les grands édifices romans du Sud-Ouest. Son portail, dont le tympan illustre le martyre de saint Etienne et l'Ascension, s'inscrit dans la lignée de ceux de Moissac, de Carennac, de Beaulieu.£La rénovation gothique entreprise dès les années 1260 se manifeste surtout par la surélévation de l'abside

Illustrations

Aucune illustration n'est disponible pour cette notice.


Informations complémentaires

Référence :
IM46000099
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Ville de Cahors
Rédacteur(s) :
Bongiu Aurel
Date de publication :
1990
Date de mise à jour :
2013/07/16
Intérêt de l'oeuvre :
à signaler
Ville de Cahors