Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

château

L'édifice pourrait être daté du troisième quart du 15e siècle, d'après son architecture et la modénature des fenêtres et de la cheminée, proches de celles du château de V

Historique

Datation principale :
3e quart 15e siècle (?)
Commentaire historique :
L'édifice pourrait être daté du troisième quart du 15e siècle, d'après son architecture et la modénature des fenêtres et de la cheminée, proches de celles du château de Vaillac dont la construction pour Jean de Ricard et Jeanne de Rassiols se situe sans doute pour une large part en 1445 et 1479 (J. Lartigaut, 2000, p. 489). Il semble être une copie réduite du principal château de Ginouillac, détruit après la première guerre mondiale. Il faut probablement penser avec C. Didon (1996) que l'on avait là le château d'un cadet de la famille Ricard de Ginouillac.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
calcaire ; moellon
Matériaux de la couverture :
tuile plate
Vaisseau(x) et étage(s) :
2 étages carrés
Forme de la couverture :
toit à longs pans ; toit conique
Escalier :
escalier hors-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie
Commentaire descriptif :
Le logis, construit en moellons de calcaire, est un bâtiment rectangulaire de deux étages, flanqué sur sa façade d'une tour d'escalier un peu décentrée, qui présente la particularité d'un plan en demi-cercle prolongé par un pan droit où est placée la porte d'entrée. La tour, qui a été arasée, présentait peut-être à l'origine une couronne de mâchicoulis. De nombreuses bouches à feu à large ébrasement rectangulaire sont ménagées au rez-de-chaussée mais aussi au premier étage ; l'une d'elles protège la porte de l'escalier. Dans l'élévation postérieure, au rez-de-chaussée, une petite porte est munie d'un défoncement rectangulaire peut-être destiné à une passerelle amovible qui aurait enjambé un fossé dont aucune trace n'est aujourd'hui visible. Une latrine en encorbellement, située au deuxième étage dans l'élévation sud-ouest, pouvait s'y déverser. La défense du château était complétée par des archères aménagées dans les murs de clôture, dont une est conservée.
La tour d'escalier n'est éclairée que par des jours étroits, chanfreinés, et le rez-de-chaussée par des jours à large chanfrein munis de défenses métalliques. Les fenêtres de la partie nord-est du logis sont seulement chanfreinées, avec une accolade sur le linteau pour l'une d'elles. Celles des étages de la partie sud-ouest sont des croisées "bâtardes" où seule la partie supérieure est divisée par un meneau : leurs encadrements sont animés par des cavets et un tore à listel épais, retombant sur des bases prismatiques. Une modénature semblable, très sèche, souligne l'encadrement de la porte de l'escalier, et ces formes simplifiées se retrouvent avec la mouluration de la cheminée conservée au deuxième étage, au dessin très proche de celui d'une cheminée de Vaillac.
Etat de conservation :
restauré

Localisation

Commune :
Ginouillac
Aire d'étude :
Lot
Référence cadastrale :
1841 C2 368, 369, 370 ; 2013 C 66, 67
Milieu d'implantation :
en village

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Ginouillac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134605193NUCA - Vue d'ensemble depuis le sud-est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Ginouillac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134605194NUCA - Elévation sud-est, vue en contre-plongée. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Ginouillac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134605195NUCA - Elévation sud-est, partie gauche, 2e étage : fenêtre de gauche. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Ginouillac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134605196NUCA - Elévation sud-est, partie gauche, 2e étage : fenêtre de droite. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Ginouillac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134605197NUCA - Vue depuis le nord-est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Ginouillac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134605198NUCA - Tour d'escalier, porte d'entrée. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Ginouillac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134605199NUCA - Elévation postérieure, nord-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Ginouillac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134605200NUCA - Elévation postérieure, détail de la partie basse. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Ginouillac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134605201NUCA - Elévation postérieure, détail de la partie basse : jours et bouches à feu. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Ginouillac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134605202NUCA - Elévation postérieure, détail : fenêtre du 2e étage. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Ginouillac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134605203NUCA - Elévation sud-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Ginouillac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134605204NUCA - Elévation sud-ouest, détail : bouche à feu. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Ginouillac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134605205NUCA - Vue depuis le sud. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Ginouillac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134605206NUCA - Vue depuis le sud. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Ginouillac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134605207NUCA - Mur de clôture nord de la parcelle 67, détail : archère. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Ginouillac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134605208NUCA - Mur de clôture nord de la parcelle 67, détail : archère vue de l'extérieur. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Ginouillac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134605209NUCA - Extrait du plan cadastral 2013 C. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Bibliographie :
Clary (Abbé), Dictionnaire des paroisses du diocèse de Cahors, Cahors, Imp. Tardy, 1986, p. 127-128.
Didon (Catherine), Châteaux, manoirs et logis. Le Lot, Chauray, Ed. Patrimoine medias, 1996, p. 164.
Lartigaut (Jean), Le Quercy après la Guerre de Cent Ans (vers 1440 - vers 1500). Aux origines du Quercy actuel, Cahors, Editions Quercy-Recherche, 2001, p. 484, 486.
Rousset (Valérie), Le château ou ancien presbytère (Ginouillac), Conseil général du Lot, notice numérique, 2006.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Parc Naturel Régional des Causses du Quercy
Référence :
IA46101469
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Séraphin Gilles ; Scellès Maurice
Date de publication :
2013
Date de mise à jour :
2015/01/02
Date de la protection :
1979/04/23 : inscrit MH partiellement
Référence de la notice M.H. :
PA00095098
Conseil général du Lot