Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

château

Aucune mention antérieure à la guerre de Cent ans ne semble connue. En 1360, les consuls font doubler la garde de plusieurs places, dont le château de Cieurac, et en 1372, ils e

Historique

Datation principale :
13e siècle (?) ; limite 13e siècle 14e siècle ; 1er quart 16e siècle (?) ; milieu 16e siècle (?)
Personne(s) liée(s) à l'histoire de l'oeuvre :
Cardaillac Jacques de (commanditaire) ; Peyre Jeanne de (commanditaire)
Commentaire historique :
Aucune mention antérieure à la guerre de Cent ans ne semble connue. En 1360, les consuls font doubler la garde de plusieurs places, dont le château de Cieurac, et en 1372, ils enjoignent à Bertrand de Cardaillac d'en assurer la garde (Lacoste, 1885, p. 168, 230). En 1469, Jean de Cardaillac hommage pour la baronnie de Cardaillac et plusieurs châteaux dont Cieurac (L. Combarieu, 1900). De même que ceux de Saint-Cirq-Lapopie, Biars et Concots, le château de Cieurac aurait été démoli sur ordre de Louis XI pour punir Raymond de Cardaillac d'avoir pris le parti du duc de Berry ; en 1590, Charles VIII le nomme sénéchal de Quercy (G. Lacoste, 1886) et Raymond de Cardaillac aurait alors choisi d'établir sa résidence à Cieurac. Son fils Jacques de Cardaillac, sénéchal du Quercy, dénombre pour Cieurac, entre autres lieux, en 1504 (L. d'Alauzier, 1985) ; il a épousé en 1503 Jeanne de Peyre et il obtient du roi, en 1512, en raison des services rendus par son père Raymond, de vêtir le lion de son écu d'une cotte d'armes d'azur semé de fleurs de lys (G. Lacoste, 1886). Leur héritier Antoine-Hector, seigneur de Saint-Cirq-Lapopie, de Peyre et de Cieurac, épouse en 1540 Marguerite de Caumont ; converti au protestantisme, il meurt vers 1567. Le château aurait été arasé au niveau du premier étage sur ordre de Richelieu (C. Didon, 1996), mais il semble que l'information doive être vérifiée. Cieurac est possédé par les Cardaillac jusqu'en 1629, date à laquelle Jacques Dayrac en hérite, puis passe par alliance aux Godailh qui le conservent jusqu'à la Révolution (J. Calmon, 1953). Le château est pillé en 1790 (Réflexions..., 1790) puis vendu comme bien national en 1794 au citoyen Caminel (J. Calmon, 1953) ; en 1850, le contrôleur des contributions y remarque encore "la place des fossés et des ponts-levis, des restes de créneaux, des croisées fort belles, des cheminées...", en regrettant que le propriétaire ait mutilé l'édifice en lui enlevant sa toiture pour la remplacer "par un toit de maison bourgeoise" (C. Constant-Le-Stum, 2001). Incendié par la division Das Reich en 1944, le château a fait "l'objet d'une reconstruction très fidèle" dans les années 1970 (M. Escat, B. Tollon, 1978).
Le logis conserve à son extrémité nord le vestige d'un corps de bâtiment du 13e ou du 14e siècle. A l'opposé, les arrachements laissés par la destruction de deux salles superposées montrent un buste de femme, sculpté sur un culot, qui permettrait de dater le bâtiment disparu de la fin du 13e siècle ou du début du 14e.
La construction du nouveau logis, que ses formes situent vers 1500, devrait être attribuée à Jacques de Cardaillac et son épouse Jeanne de Peyre, dont les armes figurent en différents endroits. Le début du chantier pourrait se situer vers 1503, avec un arrêt après 1512, puisque le lion des Cardaillac porte la cotte d'armes sur le blason placé au-dessus de la fenêtre haute de la travée de l'escalier, sur l'élévation est. Le décor montre cependant d'apparentes incohérences : les armes des Peyre, des Caumont et des Cardaillac sont placées sur des cuirs découpés, motif qui se diffuse dans les années 1540 ; ceux-ci sont associés, sur des clefs rapportées, à des couronnes décoratives dont les motifs appartiennent au vocabulaire de la Renaissance, tout à fait absent du reste du décor architectural qui reste fidèle aux formes gothiques.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
calcaire ; pierre de taille ; moellon
Matériaux de la couverture :
tuile creuse
Vaisseau(x) et étage(s) :
étage de soubassement ; 1 étage carré
Voûtes :
voûte en berceau plein-cintre ; voûte d'ogives
Elévation extérieure :
élévation à travées
Forme de la couverture :
toit à longs pans ; croupe ; toit en pavillon
Escalier :
escalier dans-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie
Organisation végétale :
parterre de pièces coupées
Commentaire descriptif :
Le château a été implanté en bordure d'une terrasse dominant la vallée du ruisseau de Cieurac, à un peu plus d'un kilomètre de l'église.
L'extrémité nord du logis, épargnée par l'arrêt du chantier du 16e siècle, conserve dans son élévation ouest l'accès au niveau de soubassement, couverts d'arcs segmentaires, et deux portes couvertes d'arcs brisés à l'étage ; dans l'élévation nord apparaît le piédroit d'une baie. Les arrachements du corps de bâtiment disparu à l'extrémité sud permettent de restituer deux salles voûtées superposées ; au niveau de l'étage subsistent à côté de la fenêtre moderne le piédroit et une partie du linteau échancré en arc brisé d'une fenêtre. L'angle sud-est est occupé par un escalier en vis éclairé par des fentes de jour.
Le logis du 16e siècle, resté inachevé, a été conçu sur un plan symétrique, à quatre travées séparées par une travée centrale contenant le portail d'entrée suivi d'un vestibule conduisant à l'escalier en vis rejeté sur l'arrière, dans oeuvre. Les fenêtres sont à double traverse et larmiers reliés entre eux par les cordons d'étage, sauf pour les travées centrales est et ouest où les fenêtres sont des croisées simples. Les culots sont sculptés d'animaux qui tiennent parfois des écus armoriés, les encadrements sont moulurés de baguettes croisées retombant sur des bases prismatiques.
Le portail est à pinacles et gâble en accolade. Les armoiries des Peyre-Cardaillac-Caumont sont placées sur un cuir dont les enroulements ont été cassés. Le vestibule est couvert d'une voûte d'ogives à nervures multiples.
Technique du décor :
sculpture ; menuiserie
Représentation :
buste de femme ; buste d'homme ; armoiries ; griffon ; lion ; ornement géométrique ; ornement végétal ; tête de femme ; tête d'homme
Précision sur la représentation :
Un culot conservé dans les arrachements du corps de bâtiment sud est orné d'un buste de femme.
Armoiries des Peyre au-dessus de la fenêtre centrale du premier étage, sur la façade, et sur une clef de voûte du vestibule : (d'azur) à l'aigle éployée de (sable), support : deux griffons, timbre : un casque posé de profil, devise : PLVS(...).
Armoiries au-dessus de la porte d'entrée du logis : parti au 1 (d'azur) à l'aigle éployée de (sable), qui est de Peyre, au 2 écartelé, en a de (gueules) au lion (d'argent armé, lampassé et couronné d'or), à douze besants (d'argent) en orle, qui est de Cardaillac, en b (d'azur) à trois léopards (d'or), armés, lampassés et couronnés de (gueules) (qui serait de Caumont).
Armoiries des Cardaillac-Saint-Cirq sur la façade est et sur une clef de voûte de l'escalier : de (gueules) au lion (d'argent), armé, lampassé et couronné (d'or), vêtu d'une cotte d'armes (d'azur) semée de fleurs de lys (d'or), à treize besants (d'argent) (douze sur la clef de voûte) en orle.
Armoiries non-identifiées sur le culot d'une fenêtre de l'élévation est : de (...) à la barre de (...), support : un lion.
Armoiries des Caumont (?), sur une clef de voûte de l'escalier : (d'azur) à trois léopards (d'or), armés, lampassés et couronnés de (gueules).
Sur une clef du vestibule : une tête de femme de profil.
Le dessous des marches de l'escalier est entièrement couvert de gaufrures constituées de motifs géométriques auxquels se mêlent exceptionnellement des feuilles et une tête d'homme de profil.
Les vantaux du portail composent une architecture feinte ; la partie conservée de la frise de l'entablement est ornée de rinceaux, d'animaux fantastiques, de deux bustes de profil et des armes des Peyre.
Etat de conservation :
restauré

Localisation

Commune :
Cieurac
Lieu-dit ou secteur urbain :
Château de Cieurac
Aire d'étude :
Lot
Référence cadastrale :
2013 AE 54
Milieu d'implantation :
isolé

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604128NUDA - Extrait du plan cadastral 2013 AE. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604131NUCA - Façade sur cour du logis. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604129NUCA - Vue d'ensemble depuis l'ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604130NUCA - Cour et façade occidentale du logis. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604170NUCA - Logis. Décor de gaufrures du dessous des marches de l'escalier. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604132NUCA - Façade du logis, fenêtre de l'étage dans la travée centrale. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604133NUCA - Armoiries des Peyre au-dessus de la fenêtre de l'étage dans la travée centrale. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604134NUCA - Façade du logis, porte d'entrée dans la travée centrale. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604135NUCA - Façade du logis, porte d'entrée : armoiries placées dans l'écoinçon de l'accolade. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604136NUCA - Façade du logis, porte d'entrée : détail du décor feuillagé du gâble. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604137NUCA - Façade du logis, porte d'entrée : vantaux déposés. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604138NUCA - Façade du logis, fenêtre du rez-de-chaussée dans la travée de gauche. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604139NUCA - Façade du logis, fenêtre du rez-de-chaussée dans la travée de gauche, détail : base du piédroit de gauche. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604140NUCA - Façad du logis, vue depuis le nord-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604141NUCA - Logis. Elévation ouest, partie nord dans le prolongement de la façade principale. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604142NUCA - Logis, extrémité nord, élévation ouest : accès au niveau de soubassement. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604143NUCA - Logis, extrémité nord, élévation ouest : vestiges de deux portes hautes. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604144NUCA - Logis, élévation ouest : jonction entre l'extrémité nord et la partie centrale. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604145NUCA - Vue partielle de l'élévation ouest depuis le nord-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604146NUCA - Logis, extrémité nord, détail de l'élévation nord : vestiges d'une baie condamnée par l'adjonction moderne. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604147NUCA - Logis, élévation est, détail : croisée. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604148NUCA - Logis, élévation est, détail : armoiries des Cardaillac-Saint-Cirq. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604149NUCA - Logis, élévation est, détail : bouche à feu. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604150NUCA - Logis, élévation est, détail : jour. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604151NUCA - Logis, élévation est, culot du larmier d'une fenêtre : lion tenant un écu. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604152NUCA - Logis, vue de l'angle sud-est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604153NUCA - Logis, élévation est : fenêtre à double croisée du premier étage. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604154NUCA - Logis, élévation est : fente de jour de l'escalier placé dans l'angle sud-est du bâtiment. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604155NUCA - Logis, élévation latérale sud. Traces de la partie disparue dont le premier niveau était voûté. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604156NUCA - Logis, élévation latérale sud : vestiges d'une fenêtre médiévale (à droite de la fenêtre actuelle) ? - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604157NUCA - Logis, élévation latérale sud : culot sculpté d'un buste de femme. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604158NUCA - Logis : porte d'accès au rez-de-chaussée, dans l'élévation est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604159NUCA - Logis, niveau de soubassement : fenêtre de tir vue de l'intérieur. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604160NUCA - Logis. Vestibule d'entrée. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604161NUCA - Logis. Voûte du vestibule. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604162NUCA - Logis, vestibule. Clef de voûte aux armes des Peyre. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604163NUCA - Logis. Départ de l'escalier en vis. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604164NUCA - Logis, voûte de l'escalier. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604165NUCA - Logis, clef de voûte de l'escalier : aux armes des Caumont ? - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604166NUCA - Logis, clef de voûte de l'escalier : aux armes des Cardaillac-Saint-Cirq. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604167NUCA - Logis. Décor de gaufrures du dessous des marches de l'escalier. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604168NUCA - Logis. Décor de gaufrures, avec des feuilles, du dessous des marches de l'escalier. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134604169NUCA - Logis. Décor de gaufrures du dessous des marches de l'escalier. Avec des feuilles de lierre et une tête d'homme de profil. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cieurac (Lot), château.
Référence : IVR73_20134605498NUCA - Extrait du plan cadastral "napoléonien" (sans date) B1. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Bibliographie :
Réflexions sur les affaires politiques du tems présent de la France, t. I, Paris, 1790, 3e partie, p. 17.
Lacoste (Guillaume), Histoire générale de la province de Quercy, Cahors, Girma, t. III, 1885, p. 168, 230, 237, t. IV, 1886, p. 8, 35.
Combarieu (L.), Inventaire sommaire des archives départementales antérieures à 1790, Cahors, Brassac, 1900, p. 180.
Calmon (Jean), Le château de Cieurac près Lalbenque (Lot), dans Bulletin de la Société des Etudes du Lot, t. LXXIV, 1953, p. 213-219.
Escat (Monique), Tollon (Bruno), L'apparition de l'escalier droit dans les châteaux du Quercy, dans Cahors et le Quercy. Actes du XXXIIe congrès d'études tenu à Cahors les 17, 18 et 19 juin 1977, Fédération des Société Académiques et Savantes, Cahors, 1978, p. 265.
Alauzier (Louis d'), Le dénombrement de 1504 en Quercy pour le ban et l'arrière-ban, dans Bulletin de la Société des Etudes du Lot, t. CVI, 1985, p. 44.
Didon (Catherine), Châteaux, manoirs et logis. Le Lot, Chauray, Ed. Patrimoine medias, 1996, p. 312-313.
Constant-Le-Stum (Christiane), Le Lot vers 1850, Archives départementales du Lot, Cahors, 2001, p. 168.
Rousset (Valérie), Le château (Cieurac), Conseil général du Lot, notice numérique, 2006.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Parc Naturel Régional des Causses du Quercy
Référence :
IA46101422
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Séraphin Gilles ; Scellès Maurice
Date de publication :
2013
Date de mise à jour :
2015/01/02
Date de la protection :
1937/02/17 : classé MH ; 1938/06/02 : classé MH
Référence de la notice M.H. :
PA00095059
Eléments remarquables :
escalier
Conseil général du Lot