Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

couvent de carmes, puis église paroissiale Saint-Thomas-Becket

Le couvent des carmes est mentionné dès 1265 parmi les bénéficiaires des legs de Contor, l'un des coseigneurs de Capdenac (Calmon, Foissac, Foucaud, 1998). Les vestiges médié

Historique

Datation principale :
limite 12e siècle 13e siècle ; 13e siècle (?) ; 1ère moitié 16e siècle
Commentaire historique :
Le couvent des carmes est mentionné dès 1265 parmi les bénéficiaires des legs de Contor, l'un des coseigneurs de Capdenac (Calmon, Foissac, Foucaud, 1998). Les vestiges médiévaux de l'église et des bâtiments conventuels peuvent dater de la fin du 13e siècle ou du début du 14e siècle. Après le sac du couvent par les protestants, les bâtiments ont été restaurés à l'économie au 17e siècle.
A la Révolution, les bâtiments conventuels sont affectés à la gendarmerie et l'église Saint-Thomas ayant été détruite par un incendie, le service paroissial est transféré dans l'ancienne église du couvent des carmes, qui en prend le vocable (L. Cavaillé, 1914) et fait l'objet vers 1871 d'une importante restauration réalisée à l'initiative de l'abbé Lacarrière. La réhabilitation des bâtiments conventuels a été conduite en 1982 pour y installer la Cité administrative.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
grès ; pierre de taille ; moellon
Matériaux de la couverture :
tuile plate ; ardoise
Plan :
plan allongé
Vaisseau(x) et étage(s) :
1 vaisseau
Voûtes :
voûte d'ogives
Forme de la couverture :
toit à longs pans ; pignon découvert ; toit à un pan
Commentaire descriptif :
Les bâtiments du couvent occupent encore un grand quadrilatère en bordure du barri d'Aujou. L'église en constitue le côté sud. Sa nef aurait été amputée de son extrémité occidentale ; la façade actuelle date du 19e siècle ainsi que les voûtes, tandis que le chevet plat a pour une grande part conservé son aspect d'origine. La nef est flanquée de deux petites chapelles dont les murs présentaient à l'extérieur des enfeus, bien conservés au nord. Un grand arc visible dans l'élévation sud de la nef garde la trace d'une chapelle disparue. L'ancienne sacristie est voûtée d'ogives.
Les élévations des bâtiments conventuels qui entouraient le cloître disparu montrent des vestiges de l'état médiéval. C'est surtout la salle capitulaire dont le portail nous est parvenu à peu près intact.
Technique du décor :
sculpture
Représentation :
ornement végétal ; armoiries
Précision sur la représentation :
Les chapiteaux-frises du portail de la salle capitulaire sont ornés de bouquets de feuilles. Armoiries non identifiées sur les clefs de voûte de la sacristie : de (...) à la croix de calvaire (?) de (...) ; de (...) à l'aigle de (...) accompagnée au chef de trois roses (?) de (...).

Localisation

Commune :
Figeac
Aire d'étude :
Lot
Référence cadastrale :
2011 AD 375, 547, 548, 549
Milieu d'implantation :
en ville

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Figeac (Lot), couvent de carmes Saint-Thomas.
Référence : IVR73_20114650067NUCA - Eglise, bâtiments conventuels et aire du cloître vus depuis le nord-ouest. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Figeac (Lot), couvent de carmes Saint-Thomas.
Référence : IVR73_20114650068NUCA - Vue des bâtiments conventuels et de l'aire du cloître depuis le sud-ouest. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Figeac (Lot), couvent de carmes Saint-Thomas.
Référence : IVR73_20114650115NUCA - Vue des bâtiments conventuels et de l'aire du cloître depuis le sud-est. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Figeac (Lot), couvent de carmes Saint-Thomas.
Référence : IVR73_20114650116NUCA - Vue de l'église et des bâtiments conventuels depuis le sud-ouest. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Figeac (Lot), couvent de carmes Saint-Thomas.
Référence : IVR73_20114650144NUCA - Eglise vue depuis le sud. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Figeac (Lot), couvent de carmes Saint-Thomas.
Référence : IVR73_20114650145NUCA - Eglise vue depuis le sud. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Figeac (Lot), couvent de carmes Saint-Thomas.
Référence : IVR73_20114650146NUCA - Eglise, élévation sud, partie ouest. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Figeac (Lot), couvent de carmes Saint-Thomas.
Référence : IVR73_20114608698NUDA - Extrait du plan cadastral 2011 AD. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Bibliographie :
Cavaillé (Lucien), Figeac. Monographie : institutions civiles, administratives et religieuses avant la Révolution, Figeac, Imprimerie moderne, 1914, p. 95-96, 115-116.
Calmon (Ph.), Foissac (S.), Foucaud (G.), Histoire de Figeac, Figeac, Mairie de Figeac, 1998, p. 37.
Napoléone (Anne-Laure), Figeac au Moyen Age. Les maisons du XIIe au XIVe siècle, thèse nouveau régime sous la direction de Mme Pradalier-Schlumberger, Université de Toulouse-Le Mirail, 1993, Association de Sauvegarde de Figeac et de ses Environs, Figeac, 1998, p. 43-44.
Pêcheur (Anne-Marie), Blaya (Nelly), Figeac, le langage des pierres, Editions du Rouergue - Ville de Figeac, 1998, p. 32, 94-95.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de Figeac, du Ségala au Lot-Célé
Référence :
IA46101371
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Séraphin Gilles ; Scellès Maurice
Date de publication :
2011
Date de mise à jour :
2013/10/03
Date de la protection :
1993/02/09 : inscrit MH
Référence de la notice M.H. :
PA00125597
Conseil général du Lot