Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

église paroissiale Saint-Martin

Saint-Martin de Caniac a appartenu, dès le 10e siècle peut-être, à l'abbaye de Marcilhac ; saint Namphaise, selon la légende ermite retiré en Quercy après avoir été baron

Historique

Datation principale :
2e moitié 12e siècle (?) ; 4e quart 19e siècle
Auteur de l'oeuvre :
Ficat V. (architecte) ; Rodolosse Jean Gabriel Achille (architecte départemental)
Justification de l'attribution :
attribution par source
Commentaire historique :
Saint-Martin de Caniac a appartenu, dès le 10e siècle peut-être, à l'abbaye de Marcilhac ; saint Namphaise, selon la légende ermite retiré en Quercy après avoir été baron de Charlemagne, y aurait été enterré et son tombeau serait devenu célèbre en raison des miracles qui s'y faisaient, notamment la guérison des épileptiques : ce serait l'origine de la crypte dite de saint Namphaise (Clary, 1986).
La croisée d'ogives de la crypte, à nervures de section carrée et sans clef, est considérée comme l'une des premières tentatives de ce type de voûtement en Quercy, et datée du début du 12e siècle : il faut peut-être plutôt la situer dans la seconde moitié du 12e siècle.
Après un projet de l'architecte cadurcien V. Ficat, en 1858, resté non réalisé, l'église a été entièrement reconstruite en style néo-roman, en conservant la crypte romane, dans les années 1883-1886, par l'architecte départemental Jean Gabriel Rodolosse (G. Legrand, op. cit.). Les vitraux sont signés de G. P. Dagrand et datés de 1887.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
calcaire ; pierre de taille
Matériaux de la couverture :
ardoise
Plan :
plan allongé
Vaisseau(x) et étage(s) :
3 vaisseaux
Voûtes :
voûte d'ogives ; voûte d'arêtes
Forme de la couverture :
toit à longs pans ; toit à deux pans ; toit à un pan ; toit en pavillon ; croupe ronde ; pignon découvert
Commentaire descriptif :
L'abside de l'église du 19e siècle a été construite au-dessus des voûtes et sur les dernières assises du mur périphérique de la crypte romane, qui sont ainsi visibles à l'extérieur, comprenant encore la fenêtre axiale couverte en plein cintre. On accédait à l'origine à la crypte par deux escaliers, disposition destinée à faciliter la circulation des fidèles devant la confession de saint Namphaise. La crypte se compose de deux vaisseaux de deux travées voûtées d'arêtes, et d'une abside semi-circulaire couverte d'une voûte d'ogives à épaisses nervures carrées. Sur l'arc diagonal nord-est - sud-ouest viennent buter, sans clef, les branches de l'arc sud-est - nord-ouest et une cinquième nervure qui retombe sur la colonne orientale placée entre les deux vaisseaux de la nef ; les nervures sont tracées dans des plans distincts perceptibles à leur rencontre au sommet de la voûte et à la retombée des branches extérieures sur la banquette périphérique de l'abside.
La châsse-reliquaire de saint Namphaise, constituée de dalles de pierre en forme de tombeau, est placée entre l'autel et la fenêtre d'axe, surélévée de façon à permettre le passage des malades sous les reliques.
Technique du décor :
sculpture
Représentation :
ornement végétal
Précision sur la représentation :
Les deux chapiteaux des colonnes médianes paraissent avoir été refaits lors de la restauration de la crypte, peut-être à l'identique. Le chapiteau occidental est en tout cas identique à celui de la colonne adossée du mur ouest : il se compose d'un tronc de cône emboîté dans un parallélépidède dont les faces sont légèrement échancrées. Le style des chapiteaux placés sous la châsse est très différent, mêlant des petites feuilles taillées en biseau héritées du décor des sarcophages du Sud-ouest, de la fin de l'Antiquité, à des tiges et des palmettes grasses.

Localisation

Commune :
Caniac-du-Causse
Aire d'étude :
Lot
Référence cadastrale :
2011 D05 1093
Milieu d'implantation :
en village

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Caniac-du-Causse (Lot), église paroissiale Saint-Martin.
Référence : IVR73_20114604592NUCA - Vue depuis le sud-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Caniac-du-Causse (Lot), église paroissiale Saint-Martin.
Référence : IVR73_20114604593NUCA - Vue du clocher depuis l'est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Caniac-du-Causse (Lot), église paroissiale Saint-Martin.
Référence : IVR73_20114604594NUCA - Vue depuis l'est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Caniac-du-Causse (Lot), église paroissiale Saint-Martin.
Référence : IVR73_20114604595NUCA - Base de l'abside, avec la fenêtre de la crypte. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Caniac-du-Causse (Lot), église paroissiale Saint-Martin.
Référence : IVR73_20114604596NUCA - Nef et choeur vus depuis l'ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Caniac-du-Causse (Lot), église paroissiale Saint-Martin.
Référence : IVR73_20114604597NUCA - Crypte. Vue depuis l'entrée nord. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Caniac-du-Causse (Lot), église paroissiale Saint-Martin.
Référence : IVR73_20114604598NUCA - Crypte. Croisée d'ogives de la partie orientale. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Caniac-du-Causse (Lot), église paroissiale Saint-Martin.
Référence : IVR73_20114604599NUCA - Crypte. Partie sud vue depuis l'est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Caniac-du-Causse (Lot), église paroissiale Saint-Martin.
Référence : IVR73_20114604600NUCA - Crypte. Colonnettes supportant le reliquaire de saint Namphaise. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Caniac-du-Causse (Lot), église paroissiale Saint-Martin.
Référence : IVR73_20114604601NUCA - Crypte. Chapiteaux des colonnettes supportant le reliquaire de saint Namphaise. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Caniac-du-Causse (Lot), église paroissiale Saint-Martin.
Référence : IVR73_20114604602NUCA - Crypte. Derrière l'autel, le reliquaire de saint Namphaise, en forme de tombeau surélévé. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Caniac-du-Causse (Lot), église paroissiale Saint-Martin.
Référence : IVR73_20114604603NUCA - Crypte. Angle nord-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Caniac-du-Causse (Lot), église paroissiale Saint-Martin.
Référence : IVR73_20114604604NUCA - Crypte. Traces de taille. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Caniac-du-Causse (Lot), église paroissiale Saint-Martin.
Référence : IVR73_20114604645NUDA - Extrait du plan cadastral 2011 D05. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Bibliographie :
Cany (G.), Rey (Raymond), La crypte de Caniac (Lot) et le problème des origines de la voûte d'ogives, dans Annales du Midi, 1944-1946, p. 67-77.
Cany (G.), Caniac (Lot) et sa crypte romane, dans Bulletin de la Société des Etudes du Lot, t. LXIX, 1948, p. 12-26.
Clary (Abbé), Dictionnaire des paroisses du diocèse de Cahors, Cahors, Imp. Tardy, 1986, p. 62-63.
Dalon (Pierre), Saint Namphaise : Ermite quercynois du VIIIe siècle, dans Bulletin de la Société des Etudes du Lot, t. CXIX, 1998, p. 241-274.
Legrand (Ghislaine), Les architectes départementaux du Lot au XIXe siècle, thèse de doctorat en Histoire de l'Art sous la direction de M. le professeur Yves Bruand, Université de Toulouse-Le Mirail, s.d. [2000] , multigraphiée, vol. Annexes p. 34-36.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Parc Naturel Régional des Causses du Quercy
Référence :
IA46101261
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Séraphin Gilles ; Scellès Maurice
Date de publication :
2011
Date de mise à jour :
2013/10/03
Date de la protection :
1923/03/08 : classé MH partiellement
Référence de la notice M.H. :
PA00095038
Conseil général du Lot