Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption

De l'église du 12e siècle ne subsiste sans doute guère plus que l'arc triomphal ainsi qu'une partie des élévations nord de l'abside et de la nef. A en juger d'après la forme

Historique

Datation principale :
12e siècle ; 4e quart 15e siècle (?) ; 16e siècle (?) ; 17e siècle (?) 19e siècle
Année(s) :
1684
Justification de la datation :
porte la date
Commentaire historique :
De l'église du 12e siècle ne subsiste sans doute guère plus que l'arc triomphal ainsi qu'une partie des élévations nord de l'abside et de la nef. A en juger d'après la forme de la fenêtre d'axe, c'est sans doute après la guerre de Cent ans, à la fin du 15e siècle, que l'abside a été reconstruite, sur le même plan. Les deux chapelles latérales ne sont peut-être pas antérieures au 16e ou 17e siècle. La date de 1684 portée par le bénitier correspond peut-être à une campagne de travaux, à laquelle on pourrait rattacher la construction, ou la reconstruction du clocher. D'après l'abbé Clary (op. cit.), la nef aurait été allongée au 19e siècle, ce que confirme dans une certaine mesure la façade occidentale.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
calcaire ; pierre de taille ; moellon ; enduit
Matériaux de la couverture :
calcaire en couverture ; tuile plate ; tuile creuse
Plan :
plan en croix latine
Vaisseau(x) et étage(s) :
1 vaisseau
Voûtes :
cul-de-four ; voûte en berceau plein-cintre ; voûte d'arêtes ; voûte d'ogives
Forme de la couverture :
toit à longs pans ; croupe ; croupe ronde ; toit à deux pans
Commentaire descriptif :
A l'extérieur, la pierre de taille identifie les parties romanes conservées, dans l'élévation nord de l'abside et dans celle de la nef qui conserve une fenêtre à ressaut. L'église romane était à nef unique, probablement voûtée en berceau à en juger d'après l'arc doubleau conservé ; l'abside voûtée en cul-de-four est précédée d'une travée droite couverte en berceau plein cintre. Les deux chapelles latérales sont voûtés d'ogives : la clef de voûte de la chapelle nord porte un écu lisse, celle de la chapelle sud un écu où sont inscrites les lettres MC. Le bénitier encastré dans le mur de la nef porte l'inscription I B 1684, au-dessus de deux angelots et du monogramme IHS.
Technique du décor :
sculpture
Représentation :
tête humaine ; serpent
Précision sur la représentation :
Les chapiteaux de l'arc triomphal, à volutes d'angle, portent, au nord, une tête humaine sur le dé médian, au sud, deux serpents entrelacés sur la corbeille.

Localisation

Commune :
Gréalou
Aire d'étude :
Lot
Référence cadastrale :
2010 B01 86
Milieu d'implantation :
en village

Oeuvres liées

Vue d'ensemble du calice.
Cet ensemble de calice et patène est l'oeuvre des orfèvres lyonnais Pierre et Louis Gille dont le poinçon est insculpé le 11 juillet 1889 et biffé en 1927. Ces deux pièces au style et aux formes épurés datent vraisemblablement du 1er quart du 20e siècle.
Vue d'ensemble.
Ce calice en argent pourrait dater de la 1ère moitié du 19e siècl.
Vue d'ensemble.
Cet ensemble de tampon encreur de la paroisse et ses accessoires pourrait dater de la fin du 19e siècle ou du début du 20e siècle.
Vue d'ensemble.
L'encensoir, de fabrication artisanale et au décor rocaille, pourrait dater du 18e siècle.
Vue d'ensemble d'un chandelier.
Cet ensemble de 6 chandeliers en bronze pourrait dater du 18e siècle.
Vue d'ensemble de l'avers.
La chape en drap d'or date de la seconde moitié du 19e siècle.
Vue d'ensemble de l'avers.
La chape en drap d'or date de la seconde moitié du 19e siècle.
Vue d'ensemble de l'avers.
La chape en drap d'or façonnée pourrait dater de la fin du 19e siècle ou du début du 20e siècle.
Vue d'ensemble de l'avers.
La chape blanche pourrait dater de la fin du 19e siècle ou du début du 20e siècle.
Vue d'ensemble.
Cette remarquable statue de pietà figurant le Christ allongé sur les genoux de la Vierge pourrait dater de la 1ère moitié du 16e siècle. Elle a entièrement été décapée et repeinte dans les années 1970.
Vue d'ensemble.
Ce bénitier en marbre est remarquable par son décor sculpté d'angelots. La date portée de 1684 correspond peut-être à une campagne de travaux, à laquelle on pourrait rattacher la construction, ou la reconstruction du clocher.
Vue d'ensemble.
La peinture faisant référence aux cultes des Sacré-Coeur du Christ et de Marie est datable de la 1ère moitié du 19e siècle. Le retable d'inspiration néo-classique pourrait lui être contemporain ou antérieur (18e siècle). Le retable devait sans doute intégrer des éléments aujourd'hui disparues ou réemployées comme l'actuel tabernacle du choeur.
Vue d'ensemble.
Ce tabernacle d'inspiration néo-classique date du 19e siècle. Il devait vraisemblablement faire partie d'un ensemble plus vaste, peut-être l'actuel retable de la chapelle latérale nord.
Vue d'ensemble.
La croix semble être le résultat du réemploi et de l'assemblage de divers éléments d'origines et de datations différentes. Cet assemblage rend la datation difficile. Ornée d'un décor rocaille, la douille associée au noeud et à la hampe pourrait dater du 18e siècle, la partie croix du 19e siècle.
Vue d'ensemble.
L'ensemble de la toile et des peintures murales d'auteur inconnu date du 19e siècle. La peinture représentant l'Assomption de la Vierge est inspirée du célèbre tableau de Murillo (1670). Le décor monumental est intéressant par son exécution en trompe-l'oeil et sa représentation des instruments liturgiques.
Vue d'ensemble du revers de la chasuble.
Cet ornement blanc pourrait dater de la fin du 18e siècle ou du début du 19e siècle.
Vue d'ensemble.
Ce chandelier en bronze pourrait dater du 18e siècle.
Vue d'ensemble de l'armoire.
Cette armoire entièrement restaurée pourrait dater du 17e siècle.
Vue d'ensemble de l'ostensoir.
Cet ostensoir date de la fin du 19e siècle ou du début du 20e siècle.
Vue d'ensemble de la statue de Sainte Thérèse de Lisieux.
L'essentiel de la mise en place du mobilier actuel est contemporain des derniers travaux d'agrandissement de l'église au 19e siècle. La majorité du mobilier et de l'orfèvrerie est constituée d'ouvres en séries, telles que l'ensemble des statues en plâtre polychrome de style dit "saint-sulpicien" ou l'orfèvrerie. L'église conserve néanmoins un groupe sculpté en pierre représentant une P
Vue d'ensemble de l'autel dédié à la Vierge.
Cet autel en bois dédié à la Vierge est le résultat d'une recomposition à partir d'éléments du 19e siècle voir du début du 20e siècle (structure de l'autel et du tabernacle) et d'éléments de la seconde moitié du 18e siècle (anges termes sur les ailes, angelot au-dessus de la porte du tabernacle).
Connue par une photographie de 1976 et protégée en 1977, cette oeuvre a été détruite à une date indéterminée. Il s'agit d'un buffet bas de style Louis XVI, servant de chapier, dit dater du 18e siècle.

Illustrations


Gréalou (Lot), église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption.
Référence : IVR73_20104605800NUDA - Extrait du plan cadastral 2010 B01. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gréalou (Lot), église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption.
Référence : IVR73_20104605784NUCA - Vue d'ensemble depuis le sud-est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gréalou (Lot), église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption.
Référence : IVR73_20104605785NUCA - Vue depuis le nord-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gréalou (Lot), église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption.
Référence : IVR73_20104605786NUCA - Vue partielle depuis le nord-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gréalou (Lot), église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption.
Référence : IVR73_20104605787NUCA - Abside, fenêtre d'axe, murée. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gréalou (Lot), église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption.
Référence : IVR73_20104605788NUCA - Elévation nord de l'abside et clocher. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gréalou (Lot), église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption.
Référence : IVR73_20104605789NUCA - Elévation nord de la nef, détail : fenêtre condamnée par la construction de la voûte. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gréalou (Lot), église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption.
Référence : IVR73_20104605790NUCA - Arc triomphal et voûte du choeur vus depuis la nef. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gréalou (Lot), église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption.
Référence : IVR73_20104605791NUCA - Arc triomphal, chapiteau nord. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gréalou (Lot), église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption.
Référence : IVR73_20104605792NUCA - Arc triomphal, chapiteau sud. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gréalou (Lot), église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption.
Référence : IVR73_20104605793NUCA - Culot de l'une des chapelles latérales. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gréalou (Lot), église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption.
Référence : IVR73_20104605794NUCA - Culot de l'une des chapelles latérales. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gréalou (Lot), église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption.
Référence : IVR73_20104605795NUCA - Voûte de la chapelle nord. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gréalou (Lot), église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption.
Référence : IVR73_20104605796NUCA - Choeur vu depuis la nef. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gréalou (Lot), église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption.
Référence : IVR73_20104605797NUCA - Nef, élévation sud. Colonne engagée sur dosseret, chapiteau et arc doubleau. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gréalou (Lot), église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption.
Référence : IVR73_20104605798NUCA - Nef et choeur vus depuis la tribune. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gréalou (Lot), église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption.
Référence : IVR73_20104605799NUCA - Nef, bénitier portant l'inscription : I B 1684. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Bibliographie :
Clary (Abbé), Dictionnaire des paroisses du diocèse de Cahors, Cahors, Imp. Tardy, 1986, p. 136-137.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Parc Naturel Régional des Causses du Quercy
Référence :
IA46101225
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Séraphin Gilles ; Scellès Maurice
Date de publication :
2010
Date de mise à jour :
2013/10/03
Date de la protection :
1959/03/02 : inscrit MH
Référence de la notice M.H. :
PA00095106
Conseil général du Lot