Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle

La seule étude un peu précise de l'Abbaye-Nouvelle est celle de Gratien Leblanc, parue en 1961 (op. cit.). C'est peut-être pour échapper à une éventuelle condamnation par Pie

Historique

Datation principale :
milieu 13e siècle (?) ; 3e quart 13e siècle
Datation secondaire :
3e quart 17e siècle
Année(s) :
1669
Justification de la datation :
porte la date
Commentaire historique :
La seule étude un peu précise de l'Abbaye-Nouvelle est celle de Gratien Leblanc, parue en 1961 (op. cit.). C'est peut-être pour échapper à une éventuelle condamnation par Pierre Cellani, inquisiteur en Quercy, que Guillaume de Gourdon fait hommage de ses terres au comte de Toulouse le 12 février 1242, puis, le 7 mars, fait don de terres à l'abbaye d'Obazine pour y installer une "fille" ; des enquêteurs choisissent le site. Des donations sont faites au nouvel établissement dans les années 1259-1261, qui reste cependant très modeste. En 1274, une bulle de Grégoire X confirme les privilèges de l'abbaye, et en 1287 les commissaires royaux en garantissent tous les droits.
Pendant la guerre de Cent ans, le monastère est sans doute victime des grandes Compagnies, et les Anglais s'en emparent et l'endommagent : dès 1387, l'Abbaye-Nouvelle est dite en grande partie détruite et désertée. En 1477, plus de vingt après la fin de la guerre de Cent ans et malgré la politique de reconstitution de ses revenus menée par l'abbé Bernard de Maranzac, elle ne compte qu'un seul moine. Vers 1502, ayant reçu l'ordre de réparer les bâtiments conventuels et l'église, et d'accueillir six moines de plus, l'abbé déclare ne pouvoir s'acquitter de cette tâche.
Au 17e siècle, sans doute à la suite de la visite de l'évêque de Cahors Alain Solminihac en 1658, l'église paroissiale est installée dans deux travées conservées de l'église abbatiale : un nouveau portail daté de 1669 est ménagé dans la façade nord-ouest. Pendant la Révolution, les bâtiments conventuels (ce qu'il reste alors) sont vendus comme Bien national, et ils servent souvent de carrière de pierre jusqu'au milieu du 20e siècle.
En relevant que les bâtiments posaient de nombreuses questions, Bernadette Barrière (op. cit.) s'étonnait de la présence de constructions romanes dans un monastère censé n'avoir été construit qu'à la fin du 13e siècle. A défaut d'une bonne étude archéologique qui serait amplement justifiée, on ne peut que formuler des hypothèses. A la première campagne de travaux, qu'il faudrait peut-être situer après la fondation de l'abbaye soit dès les années 1240, pourrait appartenir une grande partie des bâtiments conventuels, et en particulier l'aile sud-ouest, constructions en maçonnerie de moellon équarri assez médiocre et dont les fenêtres sont couvertes de linteaux délardés en plein cintre "de style encore roman". C'est peut-être à cette même phase qu'il faudrait attribuer la petite fenêtre "romane" conservée sur l'emplacement de l'abside de l'église. En revanche, la nef qui nous est parvenue doit plus probablement être datée des années 1250-1270.
Les seules réparations postérieures à la guerre de Cent ans qui sont identifiables concernent l'aile nord-ouest : une demi-croisée peut en effet être datée de la seconde moitié du 15e siècle ; elle est contemporaine d'une modification des niveaux du bâtiment et de la mise en place de cheminées.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
calcaire ; pierre de taille ; moellon
Matériaux de la couverture :
calcaire en couverture ; tuile creuse
Plan :
plan allongé
Vaisseau(x) et étage(s) :
1 vaisseau
Voûtes :
voûte d'ogives ; voûte d'arêtes
Forme de la couverture :
toit à longs pans
Commentaire descriptif :
L'abbaye a été construite à proximité du ruisseau du Céou, sur une plate-forme rocheuse de moins de 2000 m2 qui a été élargie en établissant une partie de l'église sur un niveau de soubassement. L'édifice est aujourd'hui en ruines, à l'exception de deux travées de l'ancienne nef occupées par l'église paroissiale. L'église n'est pas orientée : son axe est nord-ouest - sud-est. Elle borde au nord-est le quadrilatère irrégulier formé par l'emplacement du cloître (que l'on a supposé en bois) et les vestiges des bâtiments qui le bordent au nord-ouest (le bâtiment dit "des convers") et au sud-ouest (le bâtiment identifié comme étant le réfectoire), et à l'angle sud (bâtiment dit "chaufferie").
Le bâtiment "du réfectoire" conserve ses fenêtres donnant sur l'extérieur ; les murs peu épais et l'absence de contreforts indiquent qu'il n'était pas voûté. Le bâtiment "des convers" a été modifié à plusieurs reprises. Il contenait un passage dont la porte intérieure (conservée) donnait accès au cloître. Son élévation extérieure a été presqu'entièrement détruite en 1954 (G. Leblanc, op. cit., p. 57) et plusieurs encadrements de baie de son élévation sur le cloître ont été arrachés. A l'étage subsistent une demi-croisée, une porte couverte d'un linteau délardé en arc segmentaire, et une porte couverte d'un arc brisé, sans chanfrein, qui a peut-être été remontée. La trace d'une très grande cheminée apparaît dans le mur commun avec l'église (les cheminées du logis abbatial auraient été transportées dans un château voisin, cf. G. Leblanc, op. cit., p. 57).
Le niveau de soubassement qui porte l'église est voûté d'arêtes. A l'origine (dans son deuxième état ?), l'église abbatiale se composait d'une nef unique de quatre travées voûtées d'ogives et d'un choeur dont la forme n'est pas connue. Elle est construite en moellon soigneusement équarri et en pierre de taille ; de puissants contreforts l'épaulent au nord-est (celui proche de l'angle nord a été épaissi et renforcé d'un arc boutant). Les nervures de voûtes retombent par l'intermédiaire d'un chapiteau à tailloir épais sur des faisceaux de cinq colonnettes reçus par des culots. Les grandes baies sont divisées par des réseaux de pierre qui dessinent deux lancettes surmontées d'une rose, la fenêtre sud-ouest de la deuxième travée, plus large, étant la seule à être divisée en trois lancettes. Ces réseaux présentent la particularité d'être composés d'éléments indépendants, bloqués sans pièces de liaison.
Technique du décor :
vitrail ; peinture ; sculpture
Représentation :
ornement végétal ; ornement géométrique ; tête humaine
Précision sur la représentation :
Frédéric Pécout (op. cit., p. 151-153) mentionne la découverte en fouilles de fragments de vitraux, dont certains avec des motifs peints de fleurons ou en "cage de mouches", et de fragments d'enduit peint.
Les chapiteaux de l'église portent des décors végétaux, avec des feuilles aux limbes creux ou des feuilles molles et enveloppantes ; une clef de voûte est ornée d'une moulure en étoile, cantonnée de têtes humaines.
Etat de conservation :
vestiges

Localisation

Commune :
Léobard
Lieu-dit ou secteur urbain :
Abbaye (l')
Aire d'étude :
Lot
Référence cadastrale :
2010 C02 354, 355
Milieu d'implantation :
en écart

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20094613326NUCA - Contrefort et arc-boutant à l'angle nord de l'église. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20094613301NUCA - Vue d'ensemble depuis le sud-ouest. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20094613302NUCA - Partie ruinée de la nef et vestiges de l'abside (?) vus depuis le sud-ouest. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20094613305NUCA - Aile sud-ouest : porte (en e sur le plan) entre le réfectoire et la chaufferie, vue depuis le réfectoire. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20094613306NUCA - Chaufferie, mur sud-est : traces d'une cheminée et embrasure d'une fenêtre. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20094613308NUCA - Chaufferie : à gauche, l'élévation intérieure du mur nord-est. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20094613309NUCA - Aile sud-ouest : porte entre le réfectoire et la chaufferie, vue depuis la chaufferie. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20094613311NUCA - Aile nord-ouest, élévation intérieure nord-est (contre l'église). - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20094613313NUCA - Façade de l'église (au nord-ouest) et vestiges des murs de l'aile nord-ouest. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20094613314NUCA - Aile sud-ouest, élévation extérieure sud-ouest. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20094613316NUCA - Niveau de soubassement de l'église. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20094613317NUCA - Niveau de soubassement de l'église. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20094613318NUCA - Niveau de soubassement de l'église. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20094613319NUCA - Vestiges de l'aile nord-ouest et à l'arrière-plan, façade nord-ouest de l'église. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20094613320NUCA - Aile nord-ouest, élévation extérieure nord-ouest, détail : vestiges d'une fenêtre en lancette. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20094613323NUCA - Elévation intérieure nord de la nef : détail des vestiges de voûte et de fenêtre. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20094613324NUCA - Mur de fermeture de la nef de l'église paroissiale, et arcs doubleau et formerets de la voûte disparue. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20094613325NUCA - Eglise, emplacement de l'abside, fenêtre vue de l'intérieur. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605333NUCA - Elévation nord-est de l'église, fenêtre murée de la première travée. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605300NUDA - Extrait du plan cadastral 2010 C02. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605301NUCA - Eglise, fenêtre de l'élévation sud-ouest de la nef. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605302NUCA - Partie sud-est de l'église, vue depuis l'espace du cloître (sud-ouest). - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605304NUCA - Aile sud-ouest, élévation extérieure sud-ouest : fenêtre. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605305NUCA - Vue d'ensemble depuis le sud. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605306NUCA - Chaufferie, élévation extérieure sud-est : fenêtre. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605307NUCA - Aile nord-ouest, élévation sud-est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605308NUCA - L'église vue depuis le sud-est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605309NUCA - Chaufferie, mur sud-est : traces d'une cheminée. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605310NUCA - Aile sud-ouest, élévation intérieure sud-ouest : embrasure d'une fenêtre. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605311NUCA - Aile nord-ouest, élévation sud-est : massif de l'escalier extérieur et porte haute. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605312NUCA - Aile nord-ouest, élévation sud-est : fenêtre de l'étage. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605313NUCA - Eglise. Fenêtre de l'élévation sud-ouest de la nef. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605314NUCA - Murs arasés du réfectoire et chaufferie vus depuis l'emplacement du cloître (nord-ouest). - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605315NUCA - Aile nord-ouest, élévation intérieure sud-est, détail : vestiges d'enduit à gauche de la cheminée installée au-dessus de la porte du passage. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605316NUCA - Aile nord-ouest, élévation intérieure sud-est, détail : embrasure de la porte haute. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605317NUCA - Aile nord-ouest, élévation intérieure sud-est, détail : porte du passage donnant accès à l'emplacement du cloître, et au-dessus cheminée. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605318NUCA - Eglise. Fenêtre de l'élévation sud-ouest de la nef, détail. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605319NUCA - Eglise. Fenêtre de l'élévation sud-ouest de la nef, détail. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605320NUCA - Eglise. Fenêtre de l'élévation sud-ouest de la nef, détail. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605321NUCA - Traces de taille (sur la porte basse de l'élévation sud-ouest de la nef). - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605322NUCA - Traces de taille (sur la porte basse de l'élévation sud-ouest de la nef). - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605324NUCA - Eglise. Elévation intérieure nord-est de la nef : dernier culot avant l'abside. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605325NUCA - Eglise, tableau d'une fenêtre de la nef : feuillure et encoches de barlotières. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605326NUCA - Eglise, élévation nord-est : détail du tableau d'une fenêtre, vu de l'intérieur. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605327NUCA - Eglise. Elévation intérieure nord-est de la nef : chapiteau. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605328NUCA - Eglise. Elévation intérieure nord-est de la nef : détail du réseau d'une fenêtre. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605329NUCA - Eglise. Elévation intérieure nord-est de la nef : chapiteau pris dans la maçonnerie de fermeture de l'église paroissiale. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605330NUCA - Eglise. Elévation intérieure nord-est de la nef : chapiteau. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Léobard (Lot), abbaye de cisterciens Sainte-Marie de Gourdon, dite L'Abbaye-Nouvelle.
Référence : IVR73_20104605331NUCA - Elévation nord-est de l'église, vue depuis l'est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Bibliographie :
Leblanc (Gratien), L'Abbaye-Nouvelle, près Gourdon (Lot), dans Mémoires de la Société Archéologique du Midi de la France, t. XXVII (1961), p. 49-75, pl. III-VIII.
Pécout (Frédéric), L'Abbaye Nouvelle, commune de Léobard, dans Bulletin de la Société des Etudes du Lot, t. CXI, 1990, p. 145-158.
Barrière (Bernadette), Moines en Limousin, l'aventure cistercienne, Presses Universitaires de Limoges, 1998, p. 136-137.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays Bourian
Référence :
IA46101208
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Séraphin Gilles ; Scellès Maurice
Date de publication :
2010
Date de mise à jour :
2015/01/30
Date de la protection :
1991/05/14 : classé MH
Référence de la notice M.H. :
PA00095134
Conseil général du Lot