Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste

La titulature de cette église suggère l'existence d'une paroisse dès le haut Moyen Age. Au 12e siècle, Gignac devient le siège d'un important archiprêtré à la tête de 55 p

Historique

Datation principale :
10e siècle (?) ; 11e siècle (?) ; limite 12e siècle 13e siècle ; 1er quart 18e siècle
Année(s) :
1714
Justification de la datation :
porte la date
Commentaire historique :
D'un premier édifice qu'il faut peut-être dater du 10e ou du 11e siècle subsistent des maçonneries en petits moellons équarris et des départs d'arc qui indiquent qu'il comptait trois nefs, qui communiquaient entre elles par des arcades retombant sur des piliers. Dès le 12e siècle au moins, la paroisse a le titre d'archiprêtré. Une importante reconstruction est réalisée à la fin du 12e siècle ou au début du 13e, qui comprend au moins le mur sud et son portail, le chevet surmonté d'une tour et les deux absidioles polygonales ; le choeur est éclairé par trois baies en triplet et une fenêtre haute ; le rare décor sculpté, du portail et des chapiteaux des absidioles, est fruste. La tour a été surélevée à une époque indéterminée. La date de 1714 inscrite sur le portail ouest correspond sans doute à la campagne de travaux qui a entraîné la disparition des trois vaisseaux au profit d'une nef unique, et son couvrement en fausses-voûtes.
Notice succincte :
La titulature de cette église suggère l'existence d'une paroisse dès le haut Moyen Age. Au 12e siècle, Gignac devient le siège d'un important archiprêtré à la tête de 55 paroisses. L'édifice, en grande partie roman, subit de multiples remaniements principalement après la guerre de Cent ans et les guerres de Religion où Gignac est durement éprouvé. Il comporte une nef dont les collatéraux se poursuivent à l'est par une profonde chapelle orientée polygonale. Le choeur ouvert par trois baies en triplet forme le rez-de-chaussée de l'imposante tour de défense et de prestige. A l'ouest, la façade est surmontée d'un clocher-mur et la date de 1714 est gravée sur un claveau de la porte. Au sud, le portail inclut les éléments, très dégradés, d'un portail roman. A l'intérieur, des voûtes en plâtre remplacent les voûtes romanes de la nef. Chapiteaux, tailloirs et impostes portent un décor varié : entrelacs et palmettes, gros boutons floraux, personnages avec bonnet côtelé et barbe bifide ou encore motifs végétaux simplifiés. Le choeur s'orne d'un tabernacle du 18e siècle et des éléments d'un retable de même époque. Le devant d'autel du 16e siècle, en bois, représente la Cène et provient d'Obazine.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
calcaire ; pierre de taille ; moellon
Matériaux de la couverture :
ardoise
Plan :
plan allongé
Vaisseau(x) et étage(s) :
3 vaisseaux
Voûtes :
voûte en berceau brisé ; cul-de-four ; fausse voûte en berceau
Forme de la couverture :
toit à longs pans ; toit en pavillon
Commentaire descriptif :
L'édifice est de plan allongé, avec à l'ouest une tour-clocher, et à l'est une imposante tour élevée le chevet de plan rectangulaire, placée entre deux absidioles polygonales. Sur l'élévation sud, un massif saillant contient le portail couvert en plein cintre ; les angles des voussures sont marqués d'un tore ; le deuxième rouleau est surmonté d'une archivolte qui était ponctuée de fleurs stylisées dont une subsiste à gauche et dont il reste les traces sur quelques claveaux : la corniche est soutenue par des corbeaux dont deux sont sculptés de têtes humaines assez schématiques. La partie droite du portail a été refaite, mais l'examen des maçonneries, intérieures et extérieures, confirme qu'il est en place. Deux fenêtres étroites, couvertes de linteaux délardés en plein-cintre (dont une est conservée entière) appartiennent à la même campagne de construction.
Le chevet est épaulé par un contrefort au sud, deux à l'est, et au nord par la cage d'escalier qui permet de gagner les étages supérieurs. Quatre exutoires situés, sur les faces sud et nord, à plus de deux mètres au-dessus du larmier, semblent indiquer que la tour a été surélevée, ce que confirmerait le changement d'appareil.
L'élévation nord présente trois contreforts, en grande partie arrachés, et trois portes sans chanfrein, couvertes par des arcs brisés, qui donnaient sur l'absidiole et la nef.
Les élévations intérieures, qui ont été entièrement décapées, permettent de distinguer trois états principaux. Le premier état semble être caractérisé par une maçonnerie de petits moellons équarris disposés en assises très régulières, à laquelle pourraient être associés deux assises en arête de poisson, les vestiges des arcs qui mettaient en communication les trois nefs, et les deux impostes ornées d'entrelacs. La deuxième campagne de travaux correspond aux maçonneries en pierre de taille : elle comprend la majeure partie de l'élévation sud, avec le portail, et du chevet, ainsi probablement que de l'élévation nord. La troisième campagne est celle qui voit la transformation des trois vaisseaux en une nef unique, ainsi que le percement d'une porte à l'est ; les maçonneries reprises à cette occasion sont en moellons de tout venant. Il faut encore noter une quatrième campagne, secondaire faute de pouvoir la rattacher à d'autres modifications, qui correspond à la surélévation de la tour.
Technique du décor :
sculpture
Représentation :
tête humaine ; entrelacs ; ornement géométrique ; ornement végétal ; être humain
Précision sur la représentation :
Deux modillons du couronnement du portail sud portent des têtes humaines ; l'archivolte était ornée de fleurs stylisées. Dans la nef, deux impostes sont ornées d'entrelacs. Les chapiteaux de l'abside et des absidioles sont à corbeille lisse, éventuellement animée d'un feston ou d'étroites feuilles d'eau aux angles. Un chapiteau présente deux personnages sur un fond de feuilles lisses, et son tailloir est orné de boutons floraux et de têtes humaines.

Localisation

Commune :
Gignac
Aire d'étude :
Lot
Référence cadastrale :
2009 0A 04 1286
Milieu d'implantation :
en village

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604250NUCA - Extrait du plan cadastral 2009 0A 04. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604251NUCA - Vue d'ensemble depuis le nord. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604252NUCA - Vue depuis le sud-est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604253NUCA - Vue depuis le sud-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604254NUCA - Elévation sud, détail : portail. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604255NUCA - Portail sud, détail de l'archivolte. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604256NUCA - Portail sud, détail de l'archivolte : traces de fleurs stylisées disparues. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604257NUCA - Portail sud, détail de la corniche : modillon. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604258NUCA - Portail sud, détail de la corniche : modillon. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604259NUCA - Elévation sud, fenêtre. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604260NUCA - Tour sur l'abside, vue depuis le sud-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604261NUCA - Elévation sud, parties basses au niveau de la jonction de l'absidiole avec l'abside. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604262NUCA - Tour sud sur l'abside, élévation sud. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604263NUCA - Tour sud sur l'abside, élévation est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604264NUCA - Vue depuis le nord. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604265NUCA - Elévation nord, parties basses : abside, cage d'escalier et absidiole. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604266NUCA - Elévation nord. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604267NUCA - Elévation nord, détail : porte de gauche. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604268NUCA - Elévation nord, détail : porte centrale. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604269NUCA - Elévation nord, détail : porte de droite. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604270NUCA - Vue intérieure. Elévation ouest de la nef. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604271NUCA - Elévation ouest de la nef, partie centrale et arc nord. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604272NUCA - Partie ouest de la nef, élévation nord de l'arc nord. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604273NUCA - Nef vue depuis le choeur. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604274NUCA - Nef et choeur vus depuis l'ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604275NUCA - Nef, arc nord : imposte à la retombée est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604276NUCA - Nef, arc sud : imposte à la retombée est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604277NUCA - Abside vue depuis la nef. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604278NUCA - Abside, élévation nord. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604279NUCA - Abside, élévation nord. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604280NUCA - Abside, élévation sud. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604281NUCA - Absidiole sud vue depuis la nef. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604282NUCA - Absidiole sud, vue depuis la nef. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604283NUCA - Absidiole sud, arc d'entrée, détail : chapiteau nord. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604284NUCA - Absidiole nord, arc d'entrée, détail : chapiteau sud. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604285NUCA - Vue de l'absidiole nord. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604286NUCA - Arc entre l'abside et l'absidiole nord, vu depuis le sud-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604287NUCA - Arc entre l'abside et l'absidiole nord, vu depuis le sud-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604288NUCA - Arc entre l'abside et l'absidiole nord, chapiteau est vu depuis le sud-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gignac (Lot), église paroissiale Saint-Martin et Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20094604289NUCA - Arc entre l'abside et l'absidiole nord, chapiteau est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Bibliographie :
Clary (Abbé), Dictionnaire des paroisses du diocèse de Cahors, Cahors, Imp. Tardy, 1986, 301 p., p. 125-127.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de la Vallée de la Dordogne lotoise
Référence :
IA46101075
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Séraphin Gilles ; Scellès Maurice ; Pêcheur Anne-Marie
Date de publication :
2009
Date de mise à jour :
2013/10/03
Date de la protection :
2004/05/27 : inscrit MH
Référence de la notice M.H. :
PA46000032
Conseil général du Lot