Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

château de Lentour

Au début du 12e siècle, Lentour serait l'un des vingt châteaux qui relevaient de celui de Castelnau-Bretenoux ; il est mentionné en 1363, quand Bertrand de Terride y reçoit l'

Historique

Datation principale :
13e siècle (?) ; 14e siècle (?) ; 2e moitié 15e siècle (?)
Commentaire historique :
Au début du 12e siècle, Lentour serait l'un des vingt châteaux qui relevaient de celui de Castelnau-Bretenoux ; il est mentionné en 1363, quand Bertrand de Terride y reçoit l'hommage de Guérin de Valon ; en 1377, Lentour fait partie des châteaux dont s'emparent les Anglais (G. Lacoste, 1885). Le fief est vendu en 1420 à Jean de Bonafous, et en 1504, Lyon de Bonafous est seigneur de Teyssieu et de Lentour, tenus du vicomte de Turenne (L. d'Alauzier, 1984). Le fief est donné en dot à Françoise de Bonafous qui épouse Raymond de Gontaud-Cabrerets, puis passe à Antoine de Noailles par son mariage avec leur fille Jeanne en 1540. Les Noailles conservent Lentour jusqu'à la Révolution, mais dès 1640 le château et ses terres sont donnés en fermage. En 1881, L. Combarieu signale les "restes" d'un château.
Les plus anciens vestiges de bâtiments identifiés sur le site dateraient du 13e ou du 14e siècle (F. Cavalié,1991). Le logis conservé appartient à la reconstruction de l'après-guerre de Cent ans, et peut dater de la seconde moitié du 15e siècle ou du début du 16e, comme sans doute aussi l'enceinte flanquée de tours rondes.
Dans les années 1980, alors que débutaient des travaux de restauration, des fragments de sculpture du 15e siècle ont été mis au jour dans les ruines de la chapelle ; la tour d'escalier du logis, dont il ne restait que les six premières marches, a été reconstruite avec des matériaux récupérés d'un château voisin (C. Didon, 1996)

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
pierre ; pierre de taille ; moellon
Matériaux de la couverture :
calcaire en couverture
Forme de la couverture :
toit à longs pans ; croupe ; toit conique
Escalier :
escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie
Commentaire descriptif :
Le château a été construit sur une butte où est aménagée une terrasse rectangulaire d'une cinquantaine de mètres de côté, enclose sur trois de ses côtés par une enceinte flanquée à l'est de deux tours rondes munies de canonnières. Le corps de logis, très restauré, est un bâtiment rectangulaire à tour d'escalier en façade : son élévation nord appartient une construction du 13e ou du 14e siècle. D'un autre bâtiment du 13e ou 14e siècle subsistent les murs sud et est, bâtis en appareil régulier, ainsi que ce qui a été identifié comme la chapelle.
Etat de conservation :
restauré

Localisation

Commune :
Mayrinhac-Lentour
Aire d'étude :
Lot
Référence cadastrale :
1831 C1 245, 246 ; 2014 AM 215
Milieu d'implantation :
isolé

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Mayrinhac-Lentour (Lot), château de Lentour.
Référence : IVR73_20064603391NUCA - Vue d'ensemble du site depuis le sud-est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Mayrinhac-Lentour (Lot), château de Lentour.
Référence : IVR73_20064603395NUCA - Plan schématique (extrait de F. Cavalié, Le château de Lentour (première approche d'une histoire architecturale), dans Bulletin de la Société des Etudes du Lot, t. CXII (1991), p. 175). - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Mayrinhac-Lentour (Lot), château de Lentour.
Référence : IVR73_20144605294NUCA - Extrait du plan cadastral 1831 C1. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Mayrinhac-Lentour (Lot), château de Lentour.
Référence : IVR73_20144605295NUCA - Extrait du plan cadastral 2014 AM. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Mayrinhac-Lentour (Lot), château de Lentour.
Référence : IVR73_20144605547NUC - Le logis en cours de restauration en 1990, vu depuis le nord-ouest. - Séraphin, Gilles, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Mayrinhac-Lentour (Lot), château de Lentour.
Référence : IVR73_20144605548NUC - Le logis en cours de restauration en 1990 : élévation intérieure nord. - Séraphin, Gilles, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Bibliographie :
Combarieu (L.), Dictionnaire des communes du Lot, Cahors, Laytou, 1881, p. 159.
Lacoste (Guillaume), Histoire générale de la province de Quercy, Cahors, Girma, t. I, 1883, p. 458, t. III, 1885, p. 128.
Alauzier (Louis d'), Le dénombrement de 1504 en Quercy pour le ban et l'arrière-ban, dans Bulletin de la Société des Etudes du Lot, t. CV, 1984, p. 272.
Cavalié (François), Le château de Lentour (première approche d'une histoire architecturale), dans Bulletin de la Société des Etudes du Lot, t. CXII (1991), p. 173-190.
Pataki (Tibor), Hommages rendus au vicomte de Turenne (1350-1406), dans Bulletin de la Société des Etudes du Lot, t. CXVI, 1995, p. 176.
Didon (Catherine), Châteaux, manoirs et logis. Le Lot, Chauray, Ed. Patrimoine medias, 1996, p. 72.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de la Vallée de la Dordogne lotoise
Référence :
IA46100638
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Séraphin Gilles ; Scellès Maurice
Date de publication :
2006 ; 2014
Date de mise à jour :
2015/01/02
Conseil général du Lot