Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

ancien pigeonnier du château

Chef-d'oeuvre de l'architecture rurale traditionnelle, le pigeonnier d'Assier fut construit au 16e siècle (sur le linteau est gravée la date 1537). Atteignant les 11 mètres de h

Historique

Datation principale :
2e quart 16e siècle
Année(s) :
1537
Justification de la datation :
porte la date
Commentaire historique :
Le pigeonnier d'Assier est l'un des rares dans le Lot à avoir conservé sa date de construction, 1537, gravé sur le linteau. Si le linteau était l'emplacement idéal sur le pigeonnier pour recevoir diverses inscriptions ou ornementations, peu d'édifices fournissent une indication relative à l'époque de construction. Les quelques armoiries des seigneurs qui pouvaient figurer au-dessus des portes du niveau bas, à l'étage ou sous la corniche ont été pour la plupart martellées lors de la Révolution française.
Edifié par Jacques Galiot de Genouillac (1465-1546), il est la marque de la puissance sociale et politique de son commanditaire.
Notice succincte :
Chef-d'oeuvre de l'architecture rurale traditionnelle, le pigeonnier d'Assier fut construit au 16e siècle (sur le linteau est gravée la date 1537). Atteignant les 11 mètres de haut, il est sans conteste l'un des plus grands monuments de ce type dans le Lot.
L'appellation de colombier, plus aristocratique que celle de pigeonnier, et qui désigne toute construction servant à loger des pigeons, mais généralement imposante, isolée et en forme de tour, peut s'appliquer à l'édifice d'Assier. La tour cylindrique, forme la plus ancienne des pigeonniers, fréquente dans le Lot, et notamment dans le causse de Caylus, était fonctionnelle et pratique pour l'exploitation des nids, pour leur nettoyage et pour prélever les pigeonneaux ou les oeufs. Le rez-de-chaussée de ce pigeonnier à étage devait servir de volière, d'étable ou de garde-pile.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
maçonnerie ; enduit
Matériaux de la couverture :
tuile plate
Commentaire descriptif :
De modeste noblesse, le grand maître de l'artillerie de François Ier fit en effet bâtir à Assier, sur le Causse de Gramat, un ensemble de bâtiments qui célèbrent sa gloire : un château, une église et des édifices agricoles comme un moulin, une forge mais aussi un pigeonnier. En plus de ces fonctions économiques et pratiques (apport de nourriture et usage de la colombine), le pigeonnier d'Assier signalait le rang de son propriétaire.
Privilèges des seigneurs qui avaient droit de justice, les pigeonniers étaient souvent les vestiges de domaines nobiliaires ou ecclésiastiques, situés au bord des routes qui menaient à la porte d'honneur des châteaux. Tous les châteaux possédaient un ou plusieurs pigeonniers comme dans le Lot les châteaux de Cieurac, de Crabilhé à Montgesty, de Geniez à Sauliac-sur-Célé, de Labastide-Marsa à Beauregard, de Condat à Bouziès, de Lagrézette à Caillac, de Roquefort ou encore de Rouzet.
Mais le pigeonnier d'Assier totalisait 2300 boulins (nids en terre cuite) quand le domaine de Galiot de Genouillac comptait 1150 hectares (les pigeonniers comptaient traditionnellement 20 à 25 rangées de 60 à 80 boulins mais les gros colombiers possédaient jusqu'à 2 à 3000 boulins).Pigeonnier circulaire à toit conique surmonté d'un lanternon.

Localisation

Commune :
Assier
Lieu-dit ou secteur urbain :
Pradels (les)
Référence cadastrale :
B 7
Milieu d'implantation :
isolé

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Assier (Lot), ancien pigeonnier du château.
Référence : IVR73_20144604031NUCA - Vue d'ensemble. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Bibliographie :
Depeyre (abbé J.), Le château d'Assier, dans Bulletin de la Société des Etudes du Lot, t. LXXIX, 1958, p. 164-165.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Parc Naturel Régional des Causses du Quercy
Référence :
IA46000553
Copyright :
(c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Date de publication :
2013
Date de mise à jour :
2015/01/30
Date de la protection :
2005/11/21 : inscrit MH
Référence de la notice M.H. :
PA46000037
Observations :
Voir aussi notice PA00094967 (château d'Assier).
Conseil général du Lot