Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

demeure dite château de Condat

La première mention connue du repaire de Condat est de 1287 (L. d'Alauzier, 1967) ; à la fin de la guerre de Cent ans, un peu avant 1452, il appartient à Pierre Cornavi, marchan

Historique

Datation principale :
limite 15e siècle 16e siècle (?) ; Temps modernes
Commentaire historique :
La première mention connue du repaire de Condat est de 1287 (L. d'Alauzier, 1967) ; à la fin de la guerre de Cent ans, un peu avant 1452, il appartient à Pierre Cornavi, marchand de Cajarc, qui le loue à Antoine de Saint-Géry (V. Rousset, 2006), qualifié de seigneur de Condat en 1469 (J. Lartigaut, 2000). En 1504, son fils (?), Antoine de Saint-Géry, alias Condat, reconnaît posséder le fief de Condat avec basse justice (L. d'Alauzier, 1984). Le domaine appartient aux Balaguier au 17e siècle, puis il est acquis par Pierre de Malleville en 1776 (V. Rousset, 2006). La carte de Cassini, dans la seconde moitié du 18e siècle, figure un château à Condat. En conservant peut-être quelques pans de maçonnerie d'une construction antérieure, l'édifice actuel peut dater pour sa plus grande part de la fin du 15e siècle ou du début du 16e siècle (V. Rousset, 2006). Un escalier à volées droites a été ajouté à la fin du 16e siècle ou au 17e siècle (V. Rousset, 2006).

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
calcaire ; moellon ; enduit
Matériaux de la couverture :
tuile plate ; calcaire en couverture
Vaisseau(x) et étage(s) :
étage de soubassement ; 2 étages carrés
Voûtes :
voûte en berceau plein-cintre
Forme de la couverture :
toit à deux pans ; croupe ; toit conique
Escalier :
escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour, en maçonnerie
Commentaire descriptif :
Le repaire a été construit au pied du coteau qui borde une langue de terres alluviales apportées par le Célé. Le logis se compose de trois corps de bâtiment qui forment un groupe compact dominé un volume de tour. Des arrachements de murs et des portes montrent que la construction se poursuivait au nord-est. Les élévations ont conservé une croisée et des demi-croisées. La porte d'accès à l'escalier était surmontée d'armoiries aujourd'hui illisibles. L'escalier à volées droites et mur noyau dessert tous les étages. Le niveau de soubassement est partiellement voûté.
Elevé un peu à l'écart du logis, le pigeonnier, circulaire, est couvert de lauzes.

Localisation

Commune :
Bouziès
Lieu-dit ou secteur urbain :
Condat
Aire d'étude :
Lot
Référence cadastrale :
1841 A1 21 ; 2013 A 17
Milieu d'implantation :
isolé

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Bouziès (Lot), demeure dite château de Condat.
Référence : IVR73_20134604418NUCA - Vue d'ensemble depuis le sud-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Bouziès (Lot), demeure dite château de Condat.
Référence : IVR73_20144604437NUCA - Extrait du plan cadastral 1841 A1. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Bouziès (Lot), demeure dite château de Condat.
Référence : IVR73_20144604910NUCA - Extrait du plan cadastral 2013 A. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Bibliographie :
Alauzier (Louis d'), Une assignation de revenus en Quercy et Périgord faite en 1287 au roi d'Angleterre, dans Bulletin Philologique et historique (jusqu'à 1610), année 1964, Paris, C.T.H.S.,1967, p. 550.
Alauzier (Louis d'), Le dénombrement de 1504 en Quercy pour le ban et l'arrière-ban, dans Bulletin de la Société des Etudes du Lot, t. CV, 1984, p. 248.
Didon (Catherine), Châteaux, manoirs et logis. Le Lot, Chauray, Ed. Patrimoine medias, 1996, p. 187.
Lartigaut (Jean), Le Quercy après la guerre de Cent ans, Editions Quercy-Recherche, 2000, p. 401, 465.
Rousset (Valérie), Le château de Condat (Bouziès), Conseil général du Lot, notice numérique, 2006.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Parc Naturel Régional des Causses du Quercy
Sources :
Séraphin Gilles, Le château de Condat. Relevés, documents réalisés pour le compte de Mme Courtois de Maleville, non datés, conservés au SDAP du Lot.
Référence :
IA46000427
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Séraphin Gilles ; Scellès Maurice
Date de publication :
2013
Date de mise à jour :
2015/01/02
Date de la protection :
1987/05/14 : inscrit MH
Référence de la notice M.H. :
PA00094988
Eléments protégés :
pigeonnier ; escalier ; élévation ; toiture
Conseil général du Lot