Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

monument commémoratif de la guerre de 1939-1945

La stèle située au lieudit Quercabanac sur la commune de Soulan a été inaugurée le 3 juillet 1999 par Jean-Pierre Masseret, secrétaire d'Etat à la Défense chargé des ancie

Historique

Datation principale :
4e quart 20e siècle
Année(s) :
1999
Justification de la datation :
datation par source
Commentaire historique :
Dans le cadre du 55e anniversaire de l'année 1944, la stèle dédiée à la mémoire des passeurs au lieudit Quercabananc a été inaugurée le 3 juillet 1999. Ce samedi matin, Jean-Pierre Masseret, secrétaire d'Etat à la Défense chargé des anciens combattants dévoile cette stèle composée d'une croix de Lorraine métallique et de trois plaques de granite. Cet endroit était, au cours de la Seconde Guerre mondiale, un lieu de passage vers le Haut-Salat utilisé par de nombreux évadés fuyant la France. Ces passages vers l'Espagne étaient d'autant plus difficiles que la frontière était alors contrôlée - le statut de zone "réservée" est appliqué en 1943 et un commando spécial allemand est crée par l'occupant en 1944 - et que les conditions géographiques et climatiques les rendaient pénibles. Le réseau Pat O'Leary, pseudo de son chef le médecin colonel belge Albert Guérisse était spécialisé dans l'évasion et le passage vers l'Espagne de la résistance française. Après l'arrestation en mars 1943 de son chef ce réseau fut baptisé "réseau Françoise" pseudo de la toulousaine Marie-Louise Dissard. Quant au réseau Wiwi dépendant de l'OSS américain (Office of Strategic Services), agence de renseignement américain, homologué par le BCRA français (Bureau Central de renseignement et d'action), il a été crée par Jean-Marie Morère dit "Mor" ou "Pierre Vidal", originaire du Couserans, né en 1896 à Soueix (Ariège) et policier à Marseille. Ce réseau recueillait des renseignements et documents qu'il a envoyé jusqu'à la fin de la guerre aux Alliés par l'Espagne.
Notice succincte :
La stèle située au lieudit Quercabanac sur la commune de Soulan a été inaugurée le 3 juillet 1999 par Jean-Pierre Masseret, secrétaire d'Etat à la Défense chargé des anciens combattants. Elle est dédiée aux passeurs, au réseau Pat O'Leary spécialisé dans l'évasion et le passage vers l'Espagne de militaires et au réseau Wiwi spécialisé dans le renseignement.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
granite ; béton armé ; pierre ; fer ; bronze
Commentaire descriptif :
Situé au lieudit Quercabanac sur la commune de Soulan, sur un lieu de passage important utilisé par les réseaux d'évasion au cours de la Seconde Guerre mondiale, le monument commémoratif est dédié à ceux, passeurs, ceux du réseau O'Leary et ceux du réseau Wiwi de l'Oss. Sur un soubassement en béton armé, le monument (dim : h = 306, la = 140, pr = 15) est constitué de deux marches en béton surmontées d'une croix de Lorraine en fer liée au V de la victoire, ensemble en fer de couleur grise contre lequel sont fixées trois plaques de granite noir. Celle située à droite (dim : h = 26, la = 31) est gravée d'inscriptions peintes en doré "CEUX DU RESEAU / FRANCO-AMERICAIN / WIWI DE L'OSS / PASSERENT / LES RENSEIGNEMENTS". Celle au milieu (dim : h = 80, la = 50) présente en plus, sous les inscriptions "A LA MEMOIRE / DE TOUS LES PASSEURS PYRENEENS" suivies de "Le chemin de la Liberté", des éléments de décor (paysage de montagnes, personnes portant un sac à dos), puis, au dessous, trois profils avec les mots "Résistance", "Débarquement" et "Libération". Entre ces éléments sont gravées les inscriptions "DE 1943 A 1944 / PAR DELA CES MONTAGNES / IL FALLAIT PASSER... ILS PASSERENT". Enfin la plaque située à droite des deux autres (dim : h = 26, la = 31) porte "CEUX DU RESEAU / COMBAT DE LA / LIGNE O'LEARY / PASSERENT LES HOMMES". Une branche de laurier en bronze, située au bas de la croix de Lorraine porte les inscriptions "souvenir français".
Technique du décor :
ferronnerie
Représentation :
croix de Lorraine ; laurier ; paysage ; homme
Précision sur la représentation :
La croix de Loraine symbolise la Seconde Guerre mondiale. Les personnages fuient la France par les chemins d'évasion pour rejoindre l'Espagne en traversant les Pyrénées représentées par les montagnes.
Dimensions :
346 h ; 200 la ; 200 pr
Typologie :
monument croix

Localisation

Commune :
Soulan
Lieu-dit ou secteur urbain :
Quercabanac
Aire d'étude :
Ariège
Référence cadastrale :
2012 E1 non cadastré ; domaine public
Milieu d'implantation :
isolé

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Soulan (Ariège), monument commémoratif de la guerre de 1939-1945.
Référence : IVR73_20020900651NUCA - Vue d'ensemble depuis le nord du monument commémoratif de la guerre de 1939-1945 inauguré au lieudit Quercabanac le 3 juillet 1999. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Soulan (Ariège), monument commémoratif de la guerre de 1939-1945.
Référence : IVR73_20020900652NUCA - Détail des trois plaques gravées. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Soulan (Ariège), monument commémoratif de la guerre de 1939-1945.
Référence : IVR73_20020900653NUCA - Vue d'ensemble du monument commémoratif. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Bibliographie :
Claude Delpla, "les réseau de renseignement O.S. S. Wi Wi ". L'action de l'Etat en Ariège : bimestriel de la préfecture de l'Ariège, numéro 21, mai - juin 2004.

Informations complémentaires

Sources :
Archives privées, La Dépêche du Midi : années 1999.
Archives départementales de l'Ariège : 379 W 15.
Référence :
IA09000941
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Rédacteur(s) :
Roques Patrick
Date de publication :
2012
Date de mise à jour :
2012/11/22