Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

L'église paroissiale primitive mentionnée en 1226 est démolie dans la 1ère moitié 14e siècle pour faire place à un nouvel édifice dont les travaux débutent dans les année

Historique

Datation principale :
3e quart 14e siècle ; 3e quart 15e siècle ; 1er quart 16e siècle
Justification de la datation :
daté par source
Auteur de l'oeuvre :
Condom Richard (maître maçon) ; Procha Hugues (maître maçon) ; Mauri Antoine (maître maçon) ; Roucoulèze Jacques (maître maçon)
Justification de l'attribution :
attribution par source
Commentaire historique :
L'église paroissiale primitive mentionnée en 1226 est démolie dans la 1ère moitié 14e siècle pour faire place à un nouvel édifice dont les travaux débutent dans les années 1340. La nef et les chapelles de la 3e travée sont achevées en 1374. Le choeur est reconstruit et la sacristie et la tour-clocher sont construits entre 1459 et 1470 par les maîtres maçons Richard Condom et Hugues Procha. Les chapelles basse et haute nord sont édifiées entre 1500 et 1502 par Antoine Mauri et Jean Roucoulèze pour Pierre Delom et les consuls (datations et attributions par source).

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
calcaire ; pierre de taille ; moyen appareil ; moellon
Matériaux de la couverture :
tuile plate ; calcaire en couverture
Plan :
plan allongé
Vaisseau(x) et étage(s) :
1 vaisseau
Voûtes :
voûte d'ogives
Forme de la couverture :
toit à longs pans ; pignon couvert ; croupe polygonale ; flèche en maçonnerie
Escalier :
escalier hors-oeuvre ; escalier en vis sans jour ; en maçonnerie ; escalier demi-hors-oeuvre ; escalier en vis sans jour ; en maçonnerie
Commentaire descriptif :
Chapelle basse et haute nord en moellon avec escalier demi hors-oeuvre en vis sans jour ; tour-clocher avec escalier hors-oeuvre en vis sans jour
Technique du décor :
sculpture ; vitrail (étudié dans la base Palissy)
Représentation :
Tétramorphe ; feuillage ; armoiries ; oiseau ; animal fantastique ; humain fabuleux ; tête ; Vierge à l'enfant ; Christ en croix ; agneau mystique
Précision sur la représentation :
Sujet : feuillages, oiseau, tête, animal fantastique, humain fantastique, Vierge à l'Enfant, Christ en croix, support : piédroits du portail nord ; sujet : feuillages, support : portail ouest et culots ; sujet : agneau mystique, support : clef de voûte ; sujet : aigle de saint Jean, homme de saint Mathieu, boeuf de saint Luc, lion de saint Marc, support : culots ; armes parlantes de Pierre Delom, support : grande arcade la chapelle basse.
Typologie :
clocher tour latéral ; abside polygonale

Localisation

Commune :
Caylus
Adresse :
Droite (rue)
Aire d'étude :
Caylus
Référence cadastrale :
1836 D1 558 ; 1955 AB 212
Milieu d'implantation :
en ville

Oeuvres liées

Clôture de choeur en fer forgé, exécutée en 1814 par Drost, serrurier à Cahors, sur ses propres plans.
Bénitier. Vue de face.
Bénitier formé de plusieurs fragments d' architecture remployés, datables du début du 16e siècle ; fragments qui pourraient provenir de l' église ou d' un Calvaire détruit : ils peuvent être rapprochés des culots sculptés de la chapelle Saint-Grat, dans l' église, construite entre 1500 et 1502.
Bénitier. Vue de face.
Bénitier daté 1678, d'un type très fréquent dans la région aux 17e et 18e siècles.
Meuble de sacristie. Vue de face.
Meuble de sacristie fait en 1853 lors de la restauration de la sacristie
Moitié droite de la grille.
Clôture de chapelle remaniée et remontée, datable de la 1ère moitié du 18e siècle ; provenant d' une rampe non encore remontée en 1823 : son premier projet d' installation date de 1814, à la suite d' un don à la fabrique d' une vieille rampe à remployer pour les chapelles latérales du grand autel (détruites).
Ensemble.
Tabernacle à ailes de la fin du 17e ou du début du 18e siècle que l' on peut comparer au grand ensemble de l' église de Puech Mignon à Laguépie (82) ; ce tabernacle proviendrait de la chapelle du château appartenant à la famille de Vezins, également chapelle privée des pénitents de Caylus dans la 2e moitié du 19e siècle ; un tabernacle en bois doré appartenant à cette confrérie est
Chapelle des Fonts baptismaux : statue de saint Jean Baptiste.
Statue datable du 1er quart du 18e siècle, réplique de la sculpture de saint Jean-Baptiste sur le portail Nord de l' église de Caylus ; elle faisait vraisemblablement partie d' un retable construit dans le 1er quart du 18e siècle, avec les statues de saint Joseph et les 2 anges de la Passion dans la même église
Face.
Statue de saint Joseph et l' Enfant Jésus offerte en 1724, et repeinte en 1893 par le peintre _ONDOLO de Rodez ; cette sculpture faisait vraisemblablement partie d' un retable construit dans le 1er quart du 18e siècle, avec les statues de saint Jean-Baptiste et des 2 anges de la Passion dans la même église.
En pendant : anges de la Passion.
Statue en pendant d' anges de la Passion qui faisaient vraisemblablement partie d' un retable construit dans le 1er quart du 18e siècle, avec les statues de saint Jean-Baptiste et de saint Joseph, dans la même église
Revers de l'assise.
Fauteuil rembourré garni de tissu ; dossier droit incliné en arrière ; partie antérieure du siège légèrement galbée ; pieds et traverses d' entrejambes de section rectangulaire, chantournés ; accotoirs droits, supports d' accotoirs chantournés et en retrait.£Assemblages par tenons et mortaises avec renforts de chevilles ; supports d'accotoirs assemblés à mi-bois sur la ceinture
Fauteuil. Vue de trois-quart.
Fauteuil de célébrant datable de la 2e moitié du 17e siècle ayant sans doute fait partie d' un ensemble plus important détruit ; primitivement flanqué de sièges moins élevés, ce fauteuil semble avoir été surmonté d' un dais.
Pupitre prie dieu à bibliothèque. Vue de trois-quart.
Pupitre ouvrant ; porte ouvrant sur le meuble de rangement ; montants latéraux faisant toute la hauteur du meuble ; angle antérieurs arrondis ; fronton cintré cloué sur le fond du meuble ; panneaux antérieurs chantournés à leur partie supérieure.£Assemblages d' angle avec renforts de chevilles cylindriques ; assemblages par embrèvement ; table rentrante au revers grossièrement mis au mo
La fontaine.
Fontaine achetée en 1823
Ensemble fonctionnel homogène incomplet mis en oeuvre avant l' installation de la fabrique ; faisant partie d' un programme de renouvellement du mobilier du choeur et des retables (détruits) de ses autels latéraux, ces pièces ont été sculptées par les mêmes menuisiers ayant oeuvré à ce mobilier : Jean Gaspard Cabraly, Pierre Rossignol, Joseph Jouany, à Caylus ; elles sont dorées par Bu
Chandelier. Vue de face.
Ensemble de 2 chandeliers, partie d' une garniture d' autel : les 6 chandeliers et une grande croix assortie sont achevés d' être payés en 1806 ; avec leur 6 cierges postiches en fer blanc et la croix, tous habillés d' indienne à fond rouge, ces chandeliers sont décrits sur le maître-autel, avec d' autres chandeliers, en 1826
Chandelier. Vue de face.
Chandelier pascal datable du 1er quart du 19e siècle ; non mentionné dans les commandes ou paiements du mobilier, par sa mise en oeuvre et son ornementation il fait sans doute partie des oeuvres achevées d' être payées en 1806, pouvant être ainsi attribué aux même menuisiers.
De face.
Ensemble de 6 reliquaires, sculptés pour accompagner la garniture d' autel et dont le paiement est achevé en 1806 ; ces reliquaires sont décrits recouverts d' une soierie, avec la garniture d' autel, en 1826, sur le maître-autel
Ensemble dos.
De forme française.£Fond en velours ; orfrois composés de plusieurs morceaux à fond de satin de 8 broché de lame et filé riant d' argent : liage par chaîne pièce
Chasuble : ensemble dos.
Ornement rouge datable de la fin du 19e siècle, du même style néo-gothique que le pontifical funéraire dans la même église
Chasuble : ensemble dos.
Pontifical funéraire datable de la fin du 19e siècle, du même style qu' un ornement rouge néo-gothique dans la même église
Chasuble : ensemble dos.
Travail de broderie dans le style du 17e et du 18e siècle
Chasuble : devant.
Ornement datable de la 1ère moitié du 18e siècle, brodé dans le style du 17e siècle ; cet ensemble, acheté en 1810 au curé de la cathédrale, provient du démantèlement d' un pontifical dont les autres pièces sont encore conservées dans la cathédrale de Cahors (46)
Chasuble : dos.
Eléments d' un pontifical partiellement détruit, cet ornement blanc est acheté par la fabrique en 1860 et inventorié, sous son numéro, en 1868.
Ensemble fonctionnel composite incomplet d' objets de culte, ciboire et calice, fabriqués à la limite du 18e et du 19e siècle, par l' orfèvre parisien François Mézard ; bien que d' époques différentes, ce sont probablement ces pièces d' orfèvrerie de même inspiration qui sont assorties et achetées ensemble en 1811 ; cet achat est contemporain de l' achèvement des travaux de rétabliss
Calice de l' orfèvre parisien Jean-François Mézard, fabriqué entre 1809 et 1811, date probable de son achat ; l' intérieur de la coupe et la patène, disparue, ont été dorés en 1905 par Nicolas Vita, doreur à Villefranche-de-Rouergue (12).
Ciboire exécuté par l' orfèvre parisien Jean-François Mézard, entre 1798 et 1809 ; recensé en province en 1809, il est acheté avec un calice assorti, sans doute en 1811
Calice et patene. Vue de face.
Calice et patène de la fin du 2e quart du 19e siècle, exécutés par les orfèvres parisiens Martin et Dejean : entre 1838, date d' apparition du poinçon de garantie et titre, et 1846, date à laquelle le poinçon des orfèvres est biffé.
Ensemble.
Calice et patène fabriqués à Paris par un orfèvre F.C. Non identifié, après 1838
Ensemble de la chapelle.
Ensemble fonctionnel homogène incomplet réalisé par l' orfèvre Jacob Heinrich (Jacques Henri) Alberti, reçu maître à Strasbourg en 1764 : datable entre 1775 (?) pour le calice, et 1779 pour le plateau et les burettes ; ayant appartenu à monseigneur de Vezins, évêque d' Agen (47) natif de Caylus, cette chapelle est léguée par sa famille à la fabrique de Caylus, à sa mort en 1867 ; red
Ciboire. Vue de face.
Ciboire de l' orfèvre parisien H. Puche, aux médaillons signés par le graveur Montagny ; oeuvre exceptionnelle par son iconographie, visiblement assorti aux calice et patène (_NART 2) de la même église, ce ciboire est acheté en 1852.
Ostensoir. Vue de face.
Ostensoir de l'orfèvre Favier F., exécuté après 1838 et donné en 1852 à l' église.
Ostensoir. Vue de face.
Ostensoir-soleil fabriqué à Paris par les orfèvres Demarquet Frères ; destiné au sanctuaire voisin de Notre-Dame de Livron d' après sa dédicace, cet ostensoir est ainsi datable entre 1878, date du Couronnement de la Vierge du sanctuaire, et 1890 date de la cessation d' activité des orfèvres.
Réserve à eau baptismale. Vue du trois quart.
Citée en 1868, cette fontaine à eau baptismale, chauffante, est sans doute contemporaine de l' établissement des nouveaux fonts baptismaux en 1854
Figure vétue sans corps-poupée : enfant Jésus.
Eléments en cire creux.£Corps en étoffe blanche bourrée de son ; tête, épaules, avant-bras, jambes, en cire moulée peinte au naturel : fixés sur le corps par des épingles et des languettes de tissu ; peau lainée (mouton ?) sur le crâne, figurant les cheveux ; cils en poils implantés ; yeux en verre : blanc des yeux peint ; robe à garniture de dentelle, en fil blanc
Plusieurs campagnes de pose de vitraux se sont succédées dans cette église dès l'origine, lors de sa reconstruction, ou lors de ses agrandissements ; la plus importante restauration eut lieu en 1868 : campagne de remontage de restauration et de création de vitraux entreprise par le maître verrier toulousain Louis Bordieu, puis en 1893 par Joseph Broue de Montauban ; en 1929 une restauration
Trois campagnes sont visibles sur les vitraux du choeur : les premiers vitraux de 1370, environ, ont été réutilisés vers 1470 pour la baie axiale, lors de la construction de l' abside polygonale du choeur ; restauration et transformation par Louis Bordieu, maître verrier à Toulouse, en 1868 : les verrières du choeur, très endommagées, avaient déjà été restaurées dans le 2e quart du 1
Choeur : baie 0-partie supérieure : Médaillons 1 à 6.
Vitraux de 1370 environ, restaurés et remontés vers 1470 lors de l' achèvement du nouveau choeur de l' église ; remontage en 1868 par le maître verrier toulousain Louis Bordieu qui ajoute plusieurs scènes, dont la Résurrection, l' Apparition aux apôtres, l' Ascension, la Pentecôte, la Circoncision, le Baptême du Christ, réalisées dans le style du 14e siècle, et les armoiries.
Choeur : baie 2-partie supérieure : Vierge à l'Enfant, saint Antoine.
Compositions architecturales d' origine, vers 1470, pour les deux tiers supérieurs des baies ; les panneaux à personnage du 15e siècle conservés, saint Etienne, la Vierge à l' Enfant, saint Antoine, saint Jean-Baptiste, saint Jean l' Evangéliste, comportent quelques restaurations des 16e et 19e siècles ; saint Jean l' Evangéliste tenant un lys semble être un travail du 17e siècle ; les a
Baie obturée antérieurement par la construction de la sacristie, ses vitraux sont créés en 1868 par le maître verrier toulousain Louis Bordieu : dans le style des vitraux du choeur, du 15e siècle, et en remployant quelques verres anciens retaillés.
Ensemble des verrières néo-gothiques des chapelles, créations du maître verrier toulousain Louis Bordieu en 1868, et de Joseph Broue, maître verrier de Montauban, en 1893 : des éléments datables du 3e quart du 15e siècle, et autour de 1500, y ont été conservés.
Vitraux faits par Louis Bordieu, maître verrier à Toulouse en 1868 : en remplacement d' un vitrail dit du Sacré-Coeur qu' il était chargé de restaurer, pour la baie 5 (cycle de la vie du Christ) ; les vitraux de la baie 8 (Purgatoire) ont été remplacés, après 1981, par une composition abstraite du maître verrier toulousain J.D. Fleury.
Baie 5-fragments du 15e siècle, calvaire 19e siècle.
Eléments d' une verrière du Christ, abusivement détruite en 1868 par le maître verrier Louis Bordieu chargé de la restaurer ; ces fragments d' un Jugement dernier, vraisemblablement à leur emplacement d' origine, sont datables entre 1459, date à laquelle l' évêque ordonne de poser des vitraux, et 1470 date d' achèvement du choeur ; l' écoinçon central réutilise un petit vitrail civil
Verrière signée de Joseph Broue, maître verrier à Montauban, qui travaille à restaurer des vitraux dans l' église en 1893 ; la verrière à restaurer, qu' il semble avoir refaite complètement, provenait du sanctuaire de Notre-Dame-Livron et avait été reposée à Caylus en 1861.
Côté gauche.
Ce Christ en croix monumental est l'oeuvre du célèbre sculpteur Ossip Zadkine. Elle a été taillée en avril 1950 dans un bois d'ormeau des Arques (46) où le sculpteur avait son nouvel atelier. Réfugié à New-York pendant la guerre (1941-1945), Zadkine était venu ensuite s'installer dans le Lot. Achetée par le Fonds national d'art contemporain en 1954, la statue est mise en dépôt à l'
Ce beau tableau est une copie de la composition "La Vierge à l' Enfant avec le petit saint Jean-Baptiste", dit "La Belle Jardinière" du peintre italien Raphaël (Musée du Louvre, Inv. 602). Ce tableau, récemment retrouvé en mauvais état au-dessus du meuble de sacristie, pourrait-être un dépôt de l' Etat. Il est très vraisemblablement l' oeuvre d' un copiste français. Il présente la par
Ce tableau était une copie d' un tableau non précisé. Le thème iconographique, La Vierge au chapelet, pourrait indiquer qu' il s' agissait d' une copie du célèbre tableau du peintre espagnol Murillo aujourd' hui conservé au musée Goya de Castres. Cette copie est achetée par commande en 1831 au peintre français Aimé-Henry-Edmond Sewrin-Bassompierre pour la somme de 600 francs. L' oeuvre

Illustrations


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200327V - Vue d'ensemble de la nef et chapelle nord. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200328V - Le choeur. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200332V - Chapelle Saint Grat : voûte. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19698200116X - Chapelle basse gauche de la IIe travée : culot sud-ouest. - Ferlin, A., (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19698200115X - Chapelle basse gauche de la IIe travée de la nef : culot nord-est décoré de l'ange de Saint Mathieu. - Ferlin, A., (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19698200248X - Portail nord. Piédroit de gauche. Monstre. - Ferlin, A., (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200315V - Portail nord : statue de saint Jean Baptiste. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200306V - Vue du portail nord. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200304V - Elévation latérale gauche prise du nord-ouest. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200307V - Elévation latérale gauche : chapelles basse et haute de la IIe travée de la nef. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200301V - Ensemble pris du nord-est. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200311V - Elévation latérale gauche : arc de décharge de la chapelle de la IIIe travée de la nef. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200308V - Ensemble pris du sud. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200302V - Elévation latérale droite. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200303V - Clocher et partie haute de l'élévation antérieure. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200305V - Portail ouest. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200329V - Vue de la nef prise du choeur. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200326V - Ière travée de la nef : chapelle droite. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200324V - IIe travée de la nef : chapelles basse et haute gauche. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200331V - Mur sud-est du choeur : porte d'accès dans la sacristie. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200330V - Choeur : lavabo. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200335V - IIe travée de la nef : vue intérieure de la chapelle basse gauche. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200333V - IIe travée de la nef : voûte de la chapelle basse gauche. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200334V - Chapelle basse gauche de la IIe travée de la nef : écu figuré sur la clef de la grande-arcade. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200336V - IIe travée de la nef : vue intérieure de la chapelle haute gauche. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200325V - IIIe travée de la nef : chapelle droite. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200322V - Chapiteaux du piédroit de gauche du portail nord. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200318V - Tableau de gauche du portail nord : oiseau - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200317V - Piédroit de gauche du portail nord - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200319V - Piédroit de gauche du portail nord : monstres. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200320V - Piédroit de gauche du portail nord : monstres. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200310V - Portail nord : culot gauche du rouleau d'archivolte. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200323V - Portail nord : piédroit de droite. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200316V - Tableau de droite du portail nord : Vierge à l'Enfant. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200314V - Piédroit de droite du portail nord : Calvaire. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200312V - Piédroit de droite du portail nord : monstres. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200321V - Piédroit de droite du portail nord : monstres. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200309V - Portail nord : culot droit du rouleau d'archivolte. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_19818200313V - Portail ouest : chapiteaux du piédroit de droite. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20108204007NUCA - Portail ouest. - Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Pays Midi-Quercy ; (c) Conseil général du Tarn-et-Garonne.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20108204008NUCA - Portail ouest, chapiteaux de gauche. - Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Pays Midi-Quercy ; (c) Conseil général du Tarn-et-Garonne.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20108204009NUCA - Portail ouest, chapiteaux de droite. - Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Pays Midi-Quercy ; (c) Conseil général du Tarn-et-Garonne.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20108204010NUCA - Portail nord, vue d'ensemble. - Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Pays Midi-Quercy ; (c) Conseil général du Tarn-et-Garonne.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20108204011NUCA - Portail nord, chapiteaux de gauche. - Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Pays Midi-Quercy ; (c) Conseil général du Tarn-et-Garonne.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20108204012NUCA - Portail nord, frise de gauche, détail. - Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Pays Midi-Quercy ; (c) Conseil général du Tarn-et-Garonne.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20108204013NUCA - Portail nord, chapiteaux de gauche, détail. - Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Pays Midi-Quercy ; (c) Conseil général du Tarn-et-Garonne.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20108204014NUCA - Portail nord, chapiteaux de gauche, détail. - Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Pays Midi-Quercy ; (c) Conseil général du Tarn-et-Garonne.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20108204015NUCA - Portail nord, chapiteaux de gauche, détail. - Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Pays Midi-Quercy ; (c) Conseil général du Tarn-et-Garonne.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20108204016NUCA - Portail nord, chapiteaux de droite. - Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Pays Midi-Quercy ; (c) Conseil général du Tarn-et-Garonne.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20108204017NUCA - Portail nord, chapiteaux de droite, détail. - Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Pays Midi-Quercy ; (c) Conseil général du Tarn-et-Garonne.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20108204018NUCA - Portail nord, chapiteaux de droite, détail. - Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Pays Midi-Quercy ; (c) Conseil général du Tarn-et-Garonne.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20108204019NUCA - Portail nord, chapiteaux de droite, détail. - Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Pays Midi-Quercy ; (c) Conseil général du Tarn-et-Garonne.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20108204020NUCA - Portail nord, chapiteaux de droite, détail. - Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Pays Midi-Quercy ; (c) Conseil général du Tarn-et-Garonne.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20108204021NUCA - Portail nord, chapiteaux de droite, détail. - Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Pays Midi-Quercy ; (c) Conseil général du Tarn-et-Garonne.


Caylus (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Jean-Baptiste.
Référence : IVR73_20108204022NUCA - Portail nord, frise de droite, détail. - Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Pays Midi-Quercy ; (c) Conseil général du Tarn-et-Garonne.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays Midi-Quercy
Référence :
IA00065660
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Pays Midi-Quercy
Rédacteur(s) :
Bongiu Aurel
Date de publication :
1988
Date de mise à jour :
2013/12/30
Date de la protection :
1910/12/28 : classé MH
Référence de la notice M.H. :
PA00095734
Pays Midi-Quercy